Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Aldi suscite beaucoup d’interrogation et de contestation, selon l'opposition

Publié par vierzonitude sur 23 Mars 2019, 06:20am

Aldi  suscite beaucoup d’interrogation et de contestation, selon l'opposition

Le dossier Aldi (construction d'un supermarché route de Neuvy) s'était invité au conseil communautaire, il s'est aussi invité au conseil municipal de jeudi soir. Franck Piffault, conseiller municipal d'opposition a remplis le couvert.  "Ce dossier suscite beaucoup d’interrogation et de contestation au sein des habitants tant il paraît aberrant... Il est fort regrettable monsieur le Maire que vous n’ayez pas trouvé un moyen de le bloquer. On vous sait plus enclin à monter au créneau sur d’autres sujets."

On a déjà eu l'explication : la ville ne peut pas bloquer le permis de construire d'autant plus que le terrain vendu appartenait au conseil départemental. "On sait très bien que le bénéficiaire du permis a déjà dans l’idée de faire une extension et ainsi de passer outre la loi, en évitant la consultation de la Commission départementale de l’aménagement commercial (CDAC). Je suis surpris que la Madame la Préfète ne vous ait pas averti formellement des risques concernant ce dossier et que vous n’ayez pas essayé de trouver une solution pour bloquer le permis de construire."

Mais il semblerait qu'au sein des élus P.C, l'alléchante promesse de nouveaux emplois prévaut sur l'équilibre commerciale de la ville.
"D’autant qu’il existait bien quelques billes qui pouvaient remettre en cause ce permis...." ajoute Franck Piffault. "Dans ce dossier, il s’agit de pratiques contraires à l’esprit de la loi puisque le but poursuivi est bien d’éviter que le projet soit examiné dans sa totalité par la CDAC. Il ne faudra pas attendre l’extension pour qu’elle s’en saisisse et s’y oppose."

Le maire de Vierzon a rappelé, en substance, qu'il existait des parlementaires qui pourraient se saisir d'un loi dans ce sens pour durcir les autorisations à délivrer. Rappelons que le projet d'Aldi est de 999,80 mètres carrés, à 1000 mètres carrés, il faut une autorisation...

"Il y avait une possibilité de contrer ce projet. En effet, la récente loi ELAN donne de nouveaux moyens à la CDAC pour suspendre toute extension au moins pour 3 ans ce qui aurait rendu le projet beaucoup moins attractif. Vierzon étant signataire d’une opération de revitalisation de territoire depuis juillet 2018, il y avait bien un moyen de recours. Pourquoi ne pas l’avoir activité ? L’opération cœur de ville a aussi cette dimension en matière d’aménagement commercial, il aurait fallu s’appuyer dessus."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wizard 23/03/2019 08:59

Les vierzonnais sont chanceux. Avec une opposition comme ça ils iront loin, sauf qu'on ne sait pas où ils iront.

Wizard 23/03/2019 15:17

Vous avez sûrement raison à certains égards puisque vous avez l'expérience locale.
Il n'en demeure pas moins qu'une opposition qui se cantonne à des bricolettes idéo-opportunéo-politiciennes ne représente franchement pas un cap à suivre.

Le Berruyer 23/03/2019 12:01

On a la chance d'avoir une opposition à Vierzon,mais opposition constructive et non destructive comme du temps de la municipalité Jean Rousseau.

Francis Chairasse 23/03/2019 08:16

Aldi on n'en veut pas.Virons les tous à coup de pieds dans l'oignon.

Archives

Articles récents