Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Article dans l'Huma sur Vierzon : ça doit coûter cher un tel publi reportage !

Publié par vierzonitude sur 28 Juillet 2019, 19:54pm

Tandis que le P.C dénonce dans son hebdo 18 "la droite en tenue de camouflage" à Vierzon,

il n'hésite pas à tenter de maquiller une publicité dans l'Humanité Dimanche en pseudo article de presse. Alors qui de la droite ou de la gauche radicale se camouflent le plus ? Car l'article est un morceau de bravoure journalistique. Evidemment, comparé à celui paru dans les Echos du 23 juillet (forcément anti-Vierzon car le reflet d'une réalité certes dérangeante mais pourtant bien établie), l'article de l'Huma dimanche a des airs de publi-reportage, écrit, il est vrai, par un essayiste-romancier voisin de Vierzon, intellectuel du Parti, forcément, ça aide.

Car lorsque l'Humanité cite, en préambule de l'article, une citation du journal municipal, on se dit que le fond va tourner en rond. Passons, il n'y a pas de mal à se faire plaisir, un article dans l'Huma équivaut à l'expression bien connue "on n'est jamais aussi bien servi que par soi même." Non, le plus drôle dans les pages consacrées à Vierzon est ailleurs, dans l'espace consacré à la rubrique"Quelques jalons pour l'histoire de Vierzon"... Un tapis rouge, sans pléonasme. Car les jalons de l'histoire de Vierzon pour le P.C qui écrit au service du P.C pour le P.C, c'est "1886, grande grève dirigée par des...porcelainiers". Ou "1908, naissance de Vierzon-Forges. Les patrons de ce quartier où les usines ont proliféré veulent leur municipalité." On zappe donc la naissance de Bourgneuf et de Villages. On note aussi que l'auteur de ces jalons confond l'archevêque, l'homme d'église avec Larchevêque (Marc), le créateur de l'usine de porcelaine. Pour un mangeur de curés, ça vaut son pesant d'eau bénite.

L'histoire réécrite ne s'arrête pas là. "1959 : Léo Mérigot, maire PCF" suivi de "1960 : réindustrialisation." C'est là qu'on rigole ! L'auteur essayiste place la défaite des communistes en 1989, alors que c'est en 1990. Bah, nous n'en sommes pas à un an près. Tout de suite après, on lit : "1995, fermeture de Case. 5.000 personnes manifestent." Donc, l'élection d'un maire communiste engendre une réindustrialisation de la ville qu'un maire communiste battu engendre la fermeture de Case.

L'essayiste-romancier n'oublie pas la victoire du P.C aux municipales de 2008. Mais il ne trouve que deux "jalons" de l'histoire de Vierzon à mettre en valeur après cette date. La communauté de communes qui se renforce de dix nouvelles communes et Foëcy qui intègre cette même communauté de communes avec d'autres à venir.

Entre 2008 et 2019, même l'essayiste-romancier-ami pour l'Humanité dimanche ne trouve pas d'événements majeurs pour la ville de Vierzon. Bah, si c'est l'Humanité qui l'écrit, nous, on ne peut que le croire

Article dans l'Huma sur Vierzon : ça doit coûter cher un tel publi reportage !
Article dans l'Huma sur Vierzon : ça doit coûter cher un tel publi reportage !
Article dans l'Huma sur Vierzon : ça doit coûter cher un tel publi reportage !
Article dans l'Huma sur Vierzon : ça doit coûter cher un tel publi reportage !
Article dans l'Huma sur Vierzon : ça doit coûter cher un tel publi reportage !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tête en l'air 28/07/2019 21:27

En vue aérienne on aurait presque envie de vivre à Vierzon.Ça a son charme

Philippe Peint 28/07/2019 14:45

1995:fermeture de Case.5000 personnes manifestent.La grande manif c'était avril 1994.
Les informateurs de Staraselski ont dû confondre avec les manifestations contre le plan Juppé.Plan soutenu à l'époque par la municipalité dirigée par Rousseau et Albizatti.
Que d'approximations pour un article sur Vierzon la rouge écrit par l'humanité........

Deauville 28/07/2019 14:29

1:les communistes ont été chassés de la mairie en 1990 et non en 1989.De la part de l'humanité cette faute est impardonnable.En 1989 Fernand Micouraud fut réélu Maire avec les SOCIALISTES Jean Rousseau,vadrot,Ducasse,Geneste.....comme colistiers
2:Ce n'est pas un candidat communiste qui a déclaré le 8 ou 9 juin 1995"En vérité je vous le dis,Case n'a encore rien décidé!Case ne partira que si nous ne sommes plus là!".C'est le SOCIALISTE Jean Rousseau devant des milliers de personnes.
Enfin,je viens de lire l'article et je me suis bien marré.Il cite "un ruban miroitant sous l'ombre des platanes" pour décrire le canal.Le reportage a t il été effectué en période de crue?
Le Président de la CDC parle lui de "bataille pour une économie indissociable des actions solidaires et ENVIRONNEMENTALES".Quand on constate le désastre au nord de Vierzon,on sait que François Dumon a perdu toute crédibilité en matière d'environnement et d'écologie.
Merci tout de même à l'humanité dimanche de parler de Vierzon.

LENINE 28/07/2019 12:29

Merci, merci de faire connaître cette merveilleuse pièce de propagande.
Le plus beau morceau est, pour moi, le petit texte ayant pour titre : "Quelques jalons pour l'histoire de Vierzon". Ainsi , nous apprenons que l'élection de Mérigot, maire PCF en 1959 a été immédiatement (1960 !!) suivie par la réindustrialisation. C'est bien connu : tous ces patrons et autres affreux capitalistes n'attendaient qu'une chose pour investir: l'élection d'un maire communiste.
De même,en 1969, les communistes sont battus. Conséquences, selon l'Huma, CASE ferme et la dernière entreprise de porcelaine aussi. Ha si seulement les communistes étaient restés à la mairie, tous ces capitalistes n'auraient pas mis la clé sous la porte...
Enfin, un peu d'humour dans cet article qui n'en manque pas : 1920-21: " l' archevêque (si, si, vous avez bien lu !) invente la participation des ouvriers aux bénéfices". Le Vatican ne s'en est pas remis...

Gimd 27/07/2019 15:50

Merci pour la publication.De l'humanité dimanche aux Échos de Bernard Arnault,il n'y a pas à dire,Vierzon est vraiment une ville centre.Bonne lecture et n'hésitez pas à acheter l'humanité dimanche,journal des oubliés du 20h en kiosque.

Archives

Articles récents