Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Aux législatives, nos vieux partis politiques veulent que tout redevienne comme avant !

Publié par vierzonitude sur 9 Mai 2017, 15:30pm

A Vierzon aussi, à Vierzon surtout, nos vieux partis frissonnent d'effroi. La poussière de leurs meubles anciens n'est pas encore retombée après le séisme qu'ils ont vécu aux présidentielles, que déjà, ils ne tiennent plus compte des choix des électeurs. Viré Mélenchon ! Viré Fillon ! Et viré Hamon ! Une abstention du premier tour à dix millions ! Un Front national à onze millions au second tour ! Et nos vieux partis ridés, avec leurs dirigeants perdus, veulent encore nous faire croire qu'ils sont la solution aux problèmes. Et qu'ils veulent que tout redevienne comme avant pour jouir de leurs privilèges. Le dégagisme a ses limites. Surtout quand le chantre du dégagisme se fait lui-même dégagé, là, ça pique. Et non messieurs, personne ne veut de vous !

Du coup, chacun va nous jouer sa sérénade de la revanche législative, que le président n'est pas légitime, élu par défaut et non par adhésion. Ils auraient préféré voir Marine Le Pen élue par adhésion, alors, c'est mieux pour leurs consciences, non ? A Vierzon, le député sortant nous fait le coup de la trouille du F.N et veut que, dès le premier tour, tout le monde vote "utile"... pour lui.

Pourquoi ne demande-t-il pas aux candidats du P.S, de L.R et d'En Marche ! et à tous les autres de se désister pour lui dès le premier tour ? Tout le monde devrait se désister pour lui, il serait ainsi élu à 100% des voix dès le premier tour ! Mais pourquoi nos vieux partis avec leurs vieux élus, dans leurs vieux système à la charge des contribuables depuis si longtemps, seraient-ils plus légitimes que le président élu dimanche dernier ? Pourquoi faire croire que le peuple de France s'est gouré en votant ?

Sans doute, les électeurs ont-ils été influencés  par les "médiacrates" et "les journalopes" au point de ne pas voter comme bon leur semblait, c'est ça ? Des électeurs qui auraient paumé leur libre arbitre dans les pages des journaux et devant leur écran de télé et qui auraient oublié de voter, les sales ingrats, pour financer des politiciens professionnels installés depuis longtemps dans le paysage. C'est ça que nos vieux partis veulent aux législatives, retrouver leurs financements, leurs places, leurs indemnités, le passé quoi, le schéma d'avant. Nostalgiques nos vieux élus cumulards. Alors sous couvert de lutter contre la future politique d'Emmanuel Macron, ils nous font croire que le bien, ce sont eux et que le mal est à l'Elysée ! Alors que ce qu'ils veulent, c'est leur bol de soupe.

Résumons : nous entretenons les mêmes politiciens depuis des décennies. Donc, on gueule pour avoir du changement. On gueule pour que des mecs ne fassent plus carrière, qu'ils arrêtent de cumuler des mandats et de rempiler ad nauseam. Nous avons un président, jeune, de 39 ans que personne ne connaissait, il y a trois ans, donc on gueule parce qu'il est nouveau. Enfin, on gueule parce qu'il n'est pas le candidat de chacun. Parce qu'il n'y a plus la sacro-sainte droite et la sacro-sainte gauche au second tour, comme avant !

Les gens de gauche et les gens de droite n'ont aucun totem devant lequel se prosterner, forcément ça frustre, alors ils boudent. Ils s'abstiennent, ils votent blanc, s'en foutent que l'extrême droite grattent à la porte. Leur champion est éliminé, le reste, basta ! On voit de nouveaux visages, on essaie un nouveau logiciel mais on nous explique qu'on préfère les anciens. Alors qu'on gueule pour le contraire. On vote pour un président d'une couleur et on nous explique qu'il faut voter pour des députés d'une autre couleur parce que le président n'a pas été élu par adhésion mais par défaut. Donc on gueule. Donc on ne veut pas changer de système. On veut encore nous faire bouffer du Mélenchon, du Barouin, du Hamon, alors que la date de consommation est dépassée.

La gauche veut changer le système de la droite pour la faire disparaître, la droite veut changer le système de la gauche pour la dissoudre.  Ca se résume à ça. Poussez-vous que je m'y mette. Résultat, on a l'extrême droite au second tour. Et un mec de 39 ans, sans parti, qui a mis les partis au rebut, forcément, ça irrite, ça gratte, ça agace, ça dérange. C'est qu'il risque de ne pas y avoir du boulot pour toutes celles et ceux dont le panier garni dépend d'une indemnité politique. On veut bien changer mais dans la continuité en fait... Faudrait savoir. C'est là qu'on voit que les électeurs ne savent pas ce qu'ils veulent et que les politiciens profitent de ce flou pour se gaver sur leurs dos. "Ah mais monsieur, pas mon candidat". Non bien sûr, c'est toujours la faute de l'autre...

Commenter cet article

Jag 09/05/2017 17:51

Allez ! Un peu de nouveauté à Vierzon aussi....on ne peut pas toujours rester depuis 50 ans dans la cave de l'histoire !!
On se bouge, on remplace les vieux c.. qui nous ont pourri la vie par une nouvelle génération qui refuse la politique de grand-papa.
Ne tournons pas le dos au monde qui avance...Osons tenter de se sortir de notre cave de l'obscurantisme pour voir la lumière.
Vierzon dans le sens de l'histoire, cela fait plus de 50 ans qu'on l'attend !!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents