Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Avaricum n'est pas à Bourges mais à Vierzon : une lectrice témoigne

Publié par vierzonitude sur 26 Décembre 2019, 16:31pm

Une lectrice nous a envoyé ceci, à propos de la théorie selon laquelle Vierzon serait Avaricum et non pas Bourges :

"Selon César, Avaricum est la plus belle ville des Bituriges. Comme elle est inscrite sur la T. de P., elle correspond en distance et en orientation à la ville de Vierzon (Virsionis 843), dans le département du Cher. Comme deux îles de la ville sont « Marie » et « Saint-Esprit » et la traduction de « vierge » en latin est « virgo », ce nom a pu donner « Virsionis », puis « Vierzon ».


Si Vierzon n’est pas restée la capitale du Cher, c’est probablement en raison de sa destruction complète et du massacre de 30 000 gaulois, sans épargner les vieillards, les femmes et les enfants (César, la Guerre des Gaules, Chap. 7; 28).


César était intéressé par les mines de fer qui se trouvaient à mi-chemin entre Bourges et Vierzon. Le nom de Vierzon et ses îles sont dédiés à la Vierge Marie, tout comme la ville d'Alésia avec la Chapelle- d'Alise Ste-Reine.


Il y aurait La Chapelle-Ste-Reine d'Alise près de Bérulle dans le pays d'Othe, où il y aurait eu le siège de Gorgobina et où il reste les vestiges de mines de fer.


Également à 65 km d'Orléans, il y a la ville de La Chapelle-la-Reine , où il y aurait eu le siège de Vellaunodunum. Or il a fallu deux jours à l'armée de César pour faire [Vellaunodunum - Orléans]. à raison de 32 km/jours..."

Avaricum n'est pas à Bourges mais à Vierzon : une lectrice témoigne

Bon, il est temps que ça bouge ! La plaisanterie a assez duré ! Tout réussit (ou presque) à Bourges et nous, à Vierzon, on se brosse ! Mais c'est fini.

Vierzonitude réhabilite Jospeh Sabourin, cet archéologue amateur qui a laissé sa trace dans l'histoire sous la forme d'un livre, intitulé "Avaricum n'est pas Bourges mais Vierzon", publié en 1949 et lié au Congrès de la Fédération des Sociétés savantes du Centre de la France. Non mais.

Il y dit tout simplement que Bourges n'est pas Avaricum, c'est Vierzon. Et d'abord, qu'est-ce qu'ils ont retrouvé à Bourges pour affirmer que Bourges était Avaricum.

Sybille Merlin, la fille du docteur Tixidre, alors conservateur du musée de Vierzon avait ressorti les travaux de son père qui disait la même que Joseph Sabourin. Du coup, le combat de Sybille Merlin est tombé à l'eau depuis que des historiens vierzonnais ont expliqué que ce ne pouvait pas être possible.

Vierzonitude relance le débat : apportez-nous les preuves que Vierzon n'est pas Avaricum mais surtout, apportez-nous les preuves que Bourges est Avaricum.

L'affrontement a assez duré : si Vierzon est bien Avaricum, alors, Vierzon peut prétendre à devenir la Préfecture du Cher. On refourgue l'Orée de Sologne à Bourges et on leur pique le centre commercial Avaricum.

Surtout, on créé un parc d'attraction "Avaricum Aventures" et voilà le problème du tourisme résolu. On veut bien être gentil, mais tous ces siècles à la fermer, c'est bon maintenant.

D'autant que Vierzon peut très bien rivaliser avec Bourges, non mais. Alors, apportez nous la preuve que Bourges est Avaricum. C'est un combat de vachettes style Intervilles. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaspésie 28/12/2019 08:36

Ah ! Bon... C'est extraordinaire d'apprendre que le région de Vierzon était déjà christianisée 50 ans avant JC.

AR 01/08/2019 18:35

C'est un vieux débat et au fond que ce soit Bourges ou Vierzon....

Wizard 01/08/2019 09:44

Peu importe s'il s'agissait pour César de forger sa légende et de préparer le terrain à ses ambitions politiques, l'essentiel reste que si cette relation n'est pas apocryphe elle présente un intérêt certain tant sur la politique, les mœurs et la géographie de la Gaule chevelue.
La Guerre des Gaules, comme l'Iliade ou l'Odyssée, a connu plusieurs traductions au cours des siècles et les dernières en date mentionnent souvent les incertitudes liées à l'interprétation d'un texte original imprécis ou évasif.
Il n'en demeure pas moins qu'il serait surprenant de revendiquer une filiation chauvine entre Vierzon et cette cité d'Avaricum qui fût le théâtre de la pire infâmie de l'Histoire de France.

Vanessa C 27/02/2016 10:08

La Guerre des Gaules n'est peut être pas l'exacte vérité mais cela se saurait si Vierzon était Avaricum.. déjà géographiquement, c'est impossible que les Bituriges aient choisi une cuvette pour construire leur oppidum..

Vanessa C 25/02/2016 17:56

Mmh.. j'aime ce genre d'articles!
Enfin Bourges est Avaricum et Vierzon n'est pas Avaricum. Il suffit de lire un peu, comme La Guerre des Gaules.. de lire les rapports de fouilles archéologiques.. :)

Ribouldingue 26/02/2016 00:27

La Guerre des Gaules, vous l'avez lue dans sa version originale latine ou dans sa traduction française ?
D'autre part, il ne faut pas croire que La Guerre des Gaules est un ouvrage historique. Il s'agit en réalité de notes de campagne militaire rédigées par César qui avait pour obligation de les envoyer au Sénat qui le surveillait. Et on sait bien que César affirmait le contraire de ce qui pouvait lui nuire.
Donc, choisir La Guerre des Gaules comme étalon vérité, il faut repasser et revoir sa copie.

Archives

Articles récents