Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Bourdoiseau : l'alignement de platanes sera conservé

Publié par vierzonitude sur 4 Septembre 2019, 10:26am

Par quel miracle un lecteur qui pose une question dimanche sur Vierzonitude obtient une réponse qu'on peut lire  de la bouche même du maire de Vierzon le mercredi ? Fascinant. Notre lecteur s'inquiétait du sort réservé aux arbres du Bourdoiseau, là où des pavillons vont bientôt sortir de terre. La première pierre a été posée mardi. Et voilà ce que dit le maire de Vierzon à propos des arbres : "Malgré les démolitions, nous avons souhaité conserver l'alignement d'arbres de la rue du Bourdoiseau." Les platanes resteront donc en place. C'était la rubrique courrier de Vierzonitude.

Un lecteur de Vierzonitude s'inquiète du sort des 18 ou 19 platanes du Bourdoiseau, là où tenait la cité et là où va se tenir, bientôt, une série de pavillons locatifs. "Que se passe-t-il ? Les baraques de chantier ont été livrées cette semaine ce qui suppose un démarrage imminent des opérations. Aucune communication de la part de l'office d'HLM sur le sort réservé à ces arbres et je n'ai pas le souvenir de les avoir vus figurer sur le projet du futur lotissement", écrit notre lecteur.

Sur les dessins d'architecte, on voit que les arbres sont toujours présents, il n'y aurait donc aucune raison pour qu'ils soient tronçonnés, ce serait une erreur même si, apparemment, ce n'est pas dans le projet.


Notre lecteur rappelle que "les allées d'arbres et alignements d'arbres qui bordent les voies de communication constituent un patrimoine culturel et une source d'aménités, en plus de leur rôle pour la préservation de la biodiversité et, à ce titre, font l'objet d'une protection spécifique. Ils sont protégés, appelant ainsi une conservation, à savoir leur maintien et leur renouvellement, et une mise en valeur spécifiques. Le fait d'abattre, de porter atteinte à l'arbre, de compromettre la conservation ou de modifier radicalement l'aspect d'un ou de plusieurs arbres d'une allée ou d'un alignement d'arbres est interdit, sauf lorsqu'il est démontré que l'état sanitaire ou mécanique des arbres présente un danger pour la sécurité des personnes et des biens ou un danger sanitaire pour les autres arbres ou bien lorsque l'esthétique de la composition ne peut plus être assurée et que la préservation de la biodiversité peut être obtenue par d'autres mesures. 


Des dérogations peuvent être accordées par l'autorité administrative compétente pour les besoins de projets de construction.  Le fait d'abattre ou de porter atteinte à l'arbre, de compromettre la conservation ou de modifier radicalement l'aspect d'un ou de plusieurs arbres d'une allée ou d'un alignement d'arbres donne lieu, y compris en cas d'autorisation ou de dérogation, à des mesures compensatoires locales, comprenant un volet en nature (plantations) et un volet financier destiné à assurer l'entretien ultérieur."

Et d'ajouter : "Il faut peut-être rappeler à tous que le Bourdoiseau ne s'appelle pas comme ça pour rien ! La biodiversité du quartier, parlons-en. De moins en moins d'insectes et d'oiseaux et de plus en plus de constructions donc plus de gens."

Bourdoiseau : l'alignement de platanes sera conservé
Bourdoiseau : l'alignement de platanes sera conservé
Bourdoiseau : l'alignement de platanes sera conservé
Bourdoiseau : l'alignement de platanes sera conservé

Le bailleur Val de Berry (ex-Habitat du Cher) va construire, cette année, seize logements en lieu et place des immeubles du Bourdoiseau, démolis à la fin de l'année 2017.

Ce projet est réalisé dans le cadre du programme urbain de Vierzon. Le début des travaux est prévu pour le deuxième semestre 2019 et la fin du chantier au deuxième semestre 2020, lit-on dans la presse locale. Le coût des seize pavillons est de deux millions d’euros (TTC).

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marcelloh 05/09/2019 08:58

Bonne nouvelle, attendons pour voir.

h 04/09/2019 15:47

Les platanes c’est dégueulasse comme arbres, ça devient énorme, ça défonce les trottoirs, ça fait une quantité de branches et de feuilles incroyable qu’il faut tailler et ramasser à chaque automne au frais des contribuables. Et on plus ça me rend allergique (là c’est la sécu qui paye les soins). Qui a eu l’idée débile de planter des platanes en ville ? Rasons ces maudits arbres et plantons à leur place des petits tilleuls ou une autre essence plus adaptée à un milieu urbain. Les gens de la mairie ne réfléchissent pas à ces choses là.

pierre de vierzon 03/09/2019 16:49

Dans un immeuble, comme précédemment au bourdoiseau, les parties communes sont un territoire partagé et de nos jour ingérable. En remplaçant ses immeubles par des maisons les parties communes disparaissent rendant chacun responsable de sa parcelle, donc théoriquement l'ordre est plus facile à gérer. Mais les arbres ni sont pour rien donc sauvons le plus possible d'arbres. Amazonien...

MarcelloH 04/09/2019 09:53

Exactement, le même type d'habitat géré par France Loire se trouve rue Emile Accolas, à 150 m de l'ex-cité du Bourdoiseau, et ne semble pas avoir créé de problèmes particuliers.

MarcelloH 02/09/2019 16:14

Vierzonitude est important(e) selon certains pour la bonne compréhension des choses à Vierzon.
Alors, merci d'expliquer aux nombreux lecteurs intéressés par les sujets locaux comment il convient de lire le plan de masse 03 par rapport au PDM 02. Sur le PDM 02 je note 17 platanes constitutifs d'un alignement, et accessoirement 6 arbres hors alignement, platanes et autres essences confondus. Sur le PDM 03 le nombre d'arbres "conservés" après aménagement ressort à 10 pour l'alignement, puisque certains s'établissent sur les emplacements prévus pour les sorties de garages et devraient disparaitre. Pour les arbres hors alignement c'est bien simple, il n'en reste qu'un. Tout ceci sous réserve car il conviendrait de consulter toutes les pièces de la demande de permis. N'étant pas architecte j'espère me tromper bien sûr.
On ne peut que vous louer pour vous faire la caisse de résonnance des interrogation et des indignations citoyennes mais il faudra un jour ou l'autre muscler vos capacités d'analyse et d'expertise. Ou vous faire assister sur les dossiers que vous soulevez mais que vous ne maitrisez pas vraiment.
Précisons à l'intention d'un autre commentateur qui se posait la questions à propos des "cassos" comme il dit, que ces logements, si je me souviens bien, pourraient relever du PLAI (prêt locatif aidé d'intégration) réservé aux personnes en situation de grande précarité qui cumulent des difficultés sociales et économiques.

MarcelloH 04/09/2019 09:47

@Robert. ???
Il y a des HLM individuels (horizontaux) à Vierzon depuis un certain temps, vers Sellier ou Moscou/les petites Crêles par exemple et la problématique est la même. On verra avec du recul comment ça se passe. Sinon, que préconisez-vous ?
Je ne vois pas du tout ce que vous voulez dire au sujet de "mes conclusions", qui d'ailleurs n'en sont pas.
Aux dernières nouvelles selon la presse les loyers sont effectivement très modérés ce qui enfonce un peu plus Vierzon dans une spécialité qui lui est reconnue, celle des tout petits revenus ce qui pèse lourdement sur tous les citoyens de cette ville. Et la question des arbres dont les platanes n'est pas confirmée puisque, outre les sorties de garage, des critères d'accessibilité sont également pris en compte. Il va falloir slalomer et se contorsionner si rien n'est abattu.

Robert 03/09/2019 11:48

Cela n'empêche pas que les logements sont biens des HLM , et donc réservés comme vous le dites , à des personnes à faibles revenus , mais ils doivent aussi respecter les conditions de vie en communauté comme toutes personnes respectables, que ce soit dans les immeubles , comme à l'extérieur de ceux-ci.Hors vu l'ignorance totale de ses règles dans notre commune par ses genres d'individus, il est fort probable et j'espère me tromper, que ces bâtiments ou ces alentours, deviennent un champ de bruit ou de désordre par la suite, au détriment des autres voisins qui non rien demandé.C'est pas par ce que" c'est aidé" qu'il faut détruire ou laisser pourrir,au fur et à mesure!
Encore une chance que certains savent se tenir dans ce monde, et c'est là que l'office devra se porter garant sur ses locataires respectueux.
Ah enfin c'est vrai j'oublie, ici les lecteurs sont ignares , bêtes et disciplinés, mais grâce à vos conclusions, ont pourra dormir sur nos deux oreilles!

pierre de vierzon 01/09/2019 20:39

bravo a votre lectrice de s'inquiéter de ses arbres du bourdoiseau, s'est vraiment un plus pour un quartier ses arbres ...pierre de vierzon

LoL 01/09/2019 19:30

Mais non, pas de panique , la bonne idée retenue dans ce cas présent , est de construire dans les arbres et non à coté !! :-)

Quand la commune arrive à réconcilier la nature et le béton, on se demande pourquoi personne n' y avait pensé plus tôt dans les bureaux d'études!! :-)

Les coucous n'ont plus qu'à bien se tenir maintenant !! :-)

Robert 27/05/2019 10:11

Fini la tranquillité des pauvres voisins,espérons pour eux,que les cassos ne se seront pas passé le mot pour y habiter !

JIM 26/04/2019 20:02

Les décoller serait mieux et pas beaucoup plus compliqué!

Raslebol 26/04/2019 11:01

C'est bien , mais encore des logements collés les uns sur les autres, c'est énervant ces constructions!
ils ne peuvent jamais décoller ces foutus logements pour plus de sérénité pour les locataires!

Jeanne 26/04/2019 20:51

je suis d'accord avec vous

Archives

Articles récents