Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Bowling : la Préfecture restreint les heures d'ouverture pour éviter les bagarres

Publié par vierzonitude sur 14 Septembre 2017, 07:20am

Bowling : la Préfecture restreint les heures d'ouverture pour éviter les bagarres

Donc résumons : tout ce qui se passe à l'extérieur du bowling avec des gens qui viennent de l'intérieur du bowling ne concernent pas les gérants du bowling. C'est carrément la philosophie municipale appliquée à un établissement privé : les agressions, les vols à l'arraché et les violences qui se déroulent sur la voie publique à Vierzon ne concernent pas les élus. C'est la faute des autres. Sauf que les faits divers à répétition viennent de rattraper et les élus et le bowling.

Les premiers doivent admettre qu'il existe un problème crucial à Vierzon qui concerne de jeunes, voire de très jeunes mineurs qui sombrent dans une violence inédite à Vierzon. Depuis des mois, voire des années, le maire de Vierzon, dans la presse locale, admet enfin qu'il existe un problème. La municipalité n'a pas pu se voiler les yeux plus longtemps mais elle rejette la responsabilité de ce naufrage sur la police pas assez nombreuses et la justice pas assez sévère, pour une ville de gauche, avouez que c'est singulier. 

Quant au bowling, la sanction est tombée : la Préfecture du Cher a pris un arrêté pour que le bowling, vendu comme tel par nos élus, et finalement transformé en discothèque, ferme plus tôt : 3 heures au lieu de 6 heures les vendredis et samedis soirs. A force de mobiliser, chaque samedi soir ou presque, les forces de police nationale, pour gérer les bagarres XXL à la sortie de l'établissement, il fallait bien que la Préfecture agisse. Le bowling argue que c'est un coup de poignard dans le dos, alors qu'il essaie de remonter la pente après sa mise en redressement judiciaire par le tribunal de commerce.

Mais on ne sait plus si c'est un bowling qui fait discothèque ou une discothèque qui fait bowling. Celui de Saint-Doulchard ne fait jamais parler de lui. Ce n'est pas le cas de celui de Vierzon. La presse locale fait la liste des dernières bagarres de ces mois derniers, difficile de dire que le bowling n'y est pour rien : 50 personnes se bagarrent le 5 février; 20 personnes remettent ça le 18 février; une dizaine de personnes se chicorent le 17 juin; le 7 juillet des jeunes filles se crêpent le chignon; 80 personnes alcoolisées s'agitent un peu trop le 23 juillet et une semaine plus tard, une dizaine de personnes cherchent des crosses à des gens dans le bowling. A part ça, ce n'est pas de la faute de l'établissement. Et les bagarres se déroulent rarement entre gens à jeun...

Alors, aux agression,s aux vols à l'arraché que la municipalité elle-même ne cache plus, faut-il que la police, en sous-effectifs soit obligé de gérer les bagarres à répétition du bowling ? La police nationale a-t-elle vocation de servir d'agents de sécurité à un établissement privé qui a déjà siphonné beaucoup d'argent public. L'équation est simple : ou on a les moyens de ses ambitions, ou on ne les a pas. Ou le bowling mute carrément en discothèque avec les règles s'y afférant, ou le bowling reste simplement un bowling. 

Commenter cet article

Fabien 15/09/2017 06:42

Enfin une bonne décision. a force de se croire supérieur a tout le monde, a ne pas publier les avis négatifs quand on leur met sur leur mur facebook et de bloquer led gens. De leur signaler que leur musique est trop forte surtout les basses qu il ne savent pas régler. De faire rentrer les personnes a problème surtout qu'il connaissent. Les mineurs, et de laisser boire les gens a en être malade alors qu'il voye qu'il sont éméché quand il viennent au bar. J'étais un client habitué au départ, mais maintenant je ni vais plus. pour éviter trop de problèmes a la sortie. car sa crains un peu.

JIM 14/09/2017 22:49

Si déjà l'établissement était sans alcool, cela irait mieux...

JIM 14/09/2017 16:32

à force de laisser s'étendre cette communauté ... elle finira par donner son nom à Vierzon quand la plupart des autres auront du partir à force de souffrir et de devoir souffrir sans fin et sans espoir de ne pas voir les logements sociaux réservés à cette famille s'ouvrir à tort et à travers aux quatre coins de la ville afin de définitivement gangréner toute la ville en chacun de ses quartiers même les plus calmes... merci aux oeuvres de bienfaisance et de bienveillance de la mairie

visiteur 14/09/2017 11:28

Je crains que la fermeture de l’établissement à 3 heures du matin déplace le problème à un autre endroit ou à une autre heure tant que les bandes de voyous qui sévissent sur Vierzon et dont il faut surtout taire les communautés dont ils sont issus ne seront pas hors d’état de nuire.

Raoul du 18 14/09/2017 10:45

Enfin une décision intelligente !

L'alcool gangrène depuis bien trop longtemps la vie des Vierzonnais !

Que le bowling s'occupe de bowling et rien d'autre !

On a pas besoin d'une "discothèque" ou plutôt refuge à zombies croyant vivre enfin grâce à l'alcool la musique débile anglo saxonne !

De toute manière le bowling peut très bien marcher sans discothèque car nos élus sont des gens clairvoyants et intelligents et ont fait toutes les études murement réfléchies avant de lancer les travaux POINT BARRE !

Camille 14/09/2017 09:36

Très bonne décision de la préfecture.

Fifi Loulou 14/09/2017 09:28

J'y suis allé, une fois, mais pas deux. J'aime pas l'ambiance de là-bas, je préfère de loin le calme de celui de Saint Doul.

Puis perso, quand je viens au bowling c'est pour jouer, pas pour faire discothèque.

Et la mauvaise fréquentation, je m'y mêle pas, pas envie de recevoir un pain alors que je fais rien.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents