Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Brigitte Danchaud, la Tête ailleurs : Nous avons tous besoin de retrouver un lien social

Publié par vierzonitude sur 24 Avril 2020, 05:40am

Brigitte Danchaud a laissé son salon de coiffure La tête ailleurs derrière elle, avenue Henri-Brisson. Vierzonitude a voulu savoir comment elle vivait le confinement, comment elle envisageait la réouverture, l'avenir... Voici ses réponses 

Brigitte Danchaud, la Tête ailleurs : Nous avons tous besoin de retrouver un lien social

Votre salon est fermé depuis le 17 mars. Comment vivez-vous le confinement à titre personnel...

Alors, à titre perso dans un premier temps je ne suis pas rendu compte tout de suite de toutes les conséquences. Bon j'en ai tiré profit... Nettoyage maison à fond, rangement, tri (ça fait presque du bien). Jean-Yves me disait ne va pas trop vite tu as encore du temps. Il avait raison au bout d'une semaine je tournais en rond. (Je ne suis pas encore prête pour la retraite).

Ensuite j'ai trouvé un rythme et le temps me paraissait beaucoup moins long ( occupation avec couture pour ma petite fille, fabrication de masques en tissu, rendre visite à ma maman et ma belle-mère et faire leurs courses.

Comment vivez-vous le confinement à titre professionnel et économique surtout ?

A titre Pro c'est plus compliqué. Mettre en place toute les démarches administratives pour le chômage partiel de mes employées, et les aides. J'ai de la chance d'être très bien accompagné par les deux personnes qui s'occupent de moi au cabinet comptable.

On parle d'aides de l'Etat, êtes-vous éligible et est-ce suffisant ? Et sinon, comment faites-vous pour tenir ?

Oui, je suis éligible à l'aide d'Etat car pour le mois de mars j'ai perdu 50% de mon chiffre d'affaire et j'ai été indemnisé dix jours après la validité administrative donc assez rapidement. Cette aide est renouvelée pour avril. Bien sûr que non, ce n'est pas suffisant mais c'est toujours mieux que rien et on peut dire que je ne suis pas trop à plaindre car mon mari est fonctionnaire donc il perçoit sont salaire. Je pense qu'il y a des artisans ou chef d'entreprise plus en détresse, surtout quand ils travaillent en couple. 

La date du 11 mai vous apporte-t-elle un peu d'espoir ?

J'attends avec espoir oui ce 11 mai. Hâte de retrouver mes clientes et clients, de pouvoir échanger comme on le faisait avant même si derrière un masque ça ne sera pas pareil. Nous avons tous besoin de retrouver un lien social. Par contre je me pose beaucoup de questions sur la protection de mes employées, pour la mienne car impossible de respecter le mètre d'écart pour couper les cheveux (on pourra essayer sur vous).

Pas d'activité, pas de rentrée d'argent, on suppose que les charges tombent, le loyer à payer. Comment faites-vous pour faire face ?

L'Etat a mis en place pas mal de possibilités pour éviter le trop à payer en cette période d'inactivité donc pour ma part j'ai fait certains choix.

Repousser mes charges et elles seront lissées sur les prochaines échéances, je continue à payer mon loyer et j'ai repoussé mon prêt bancaire. Toutes ces démarches ont été très faciles à faire et accepté. J'ai encore jusqu'à la fin de l'année pour décider si je fais un prêt garanti par l'Etat mais pour le moment ce n'est pas le choix que j'ai fait. Le gros problème, c'est qu'à un moment il va bien falloir payer tout ça car repousser ce n'est pas annulé.

 

Parlez-vous avec d'autres commerçants de la situation et si oui, qu'en disent-ils de leur côté ?

Oui, j'ai parlé un peu avec d'autres commerçants, surtout au début car beaucoup d'inquiétude (est ce qu'on va avoir des aides ?) après ça c'est calmé et maintenant ça reprend (comment on va faire ?) En gros, on se pose tous les mêmes questions. Des groupes de commerçants sur Wathsapp se sont créés pour communiquer des infos.

Comment envisagez-vous de reprendre toutefois une activité en accord avec les mesures sanitaires. Commet allez-vous faire ?

Alors j'attends les dernières directives sanitaires de la profession coiffure pour mettre tout en place mais c'est un vraiment casse tête. Très compliqué de trouver les protections demandées et désinfectant aux normes car on ne peut pas tout mettre à l'eau de javel (c'est déjà en rupture partout).  Linge à usage unique pour les clients. Pour les masques, normalement, c'est ok car je suis passé par la Chambre de commerce et d'industrie et d'autre organismes. Je vais installer une protection en plexi au niveau de la caisse. J'ai prévu des visières en plexi, des gants. Et là, je suis en train de prévoir de fabriquer des peignoirs et capes en coton pour les clients et nous même (beaucoup), un par client comme les serviettes et direction machine à laver à 60°. Je choisis de faire ça car je ne suis pas fan des serviettes et peignoirs jetables car ça fait beaucoup de déchets et aussi ça coûte énormément et comme je l'ai dit avant c'est en rupture.

Je pense qu'ils vont nous imposer un nombre de clients donc on va accueillir moins de monde en même temps. Peut-être qu'on ouvrira plus longtemps sur la journée avec des horaires adaptés, je ne sais pas encore. Je vais laisser un message pour que les rendez-vous se prennent plus par téléphone, pour qu'il y ait moins de monde qui entre. Masque obligatoire pour les clients et gel hydroalcoolique sur la caisse. Il n'y aura plus de presse à lire donc il faudra apporter son bouquin. 

Comment voyez-vous l'avenir proche, l'avenir plus lointain ?

Je pense qu'on va tous être content de retrouver notre commerce mais est ce que économiquement c'est jouable. On fera les calculs après. Je suis de nature optimiste donc je pense que je vais arriver et mes collègues également à trouver le bon équilibre et à s'adapter pour continuer notre activité avec plaisir.

 

Avez-vous déjà des rendez-vous ?

J'ai eu beaucoup de petits messages de la part de mes clientes. C'était très drôle. Vivement que ça ouvre,  on n'en peut plus. Mon mari veut me couper les cheveux avec sa tondeuse ! Je suis resté aussi en contact par facebook, on met des petites vidéos drôles sur les cheveux. Et j'ai appelé quelques clientes plus âgées pour avoir des nouvelles. Elles étaient très contentes que je pense à elle. Oui j'ai des rendez-vous  bloqués mais en sachant que j'attends les directives sanitaires, il va falloir que tout ce monde soit patient.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LoL 24/04/2020 08:57

Il serait temps que ça ouvre , car je n'arrête pas de me casser la gueule à cause de ma tignasse trop longue, j'ai beau lever les pieds constamment, ça ne fonctionne pas !! :-)

Si cela n'est pas le cas à mon salon de coiffure préféré le 11 mai, je pique la tondeuse de mon pote le mouton, et je me fais la coupe de Jean-Michel Blanquer !!

Après tout,il faut bien apprendre à se démerder tout seul, école oblige non ?? et puis tant pis pour les oreilles si elles y passent au passage!! :-)

Archives

Articles récents