Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Bus gratuits : le P.C de Bourges le veut, celui de Vierzon non

Publié par vierzonitude sur 30 Novembre 2019, 06:20am

On ne s'en lasse pas. Les communistes de Bourges ont une nouvelle marotte : la gratuité des bus... mais à Bourges. Parce qu'à Vierzon, on a aussi des bus et des communistes, mais ce n'est pas pareil... puisque c'est Vierzon.

"La gratuité des transports, lit-on dans la presse, c’est clairement un choix politique répondant à trois enjeux : démocratique, avec le droit au transport pour tous?; écologique, pour repenser la mobilité dans la ville?; social, pour des transports ouverts à tous sans différence". Paroles de Magali Bessard, membre du P.C.F de Bourges. "Clairement un choix politique..." qu'évidemment Bourges n'a pas eu car le maire n'est pas communiste mais que n'a pas eu non plus Vierzon même si le maire est communiste.

C'est fou comme on peut dénoncer l'absence de courage politique chez ses adversaires politiques tout en préservant des mêmes critiques ses amis. On apprend, de la bouche d'un spécialiste que le transport gratuit est sans aucun doute "la clé pour lutter efficacement contre ces gaz à effet de serre" qui évidemment stagnent à ,Bourges, sous la droite, mais pas sous la gauche à Vierzon.

La gratuité est "un vrai outil d’aménagement urbain" dont Vierzon n'a pas besoin apparemment sachant qu'"un bus équivaut à l'espace utilisé par 40 voitures, on imagine combien l'on pourrait récupérer de l'espace urbain". Bah, Vierzon est plus étendu que Bourges avec deux mois moins d'habitants, alors le transport gratuit...

Et pour financer, rien de plus simple, nous explique Jean-Michel Guérineau, ancien attaché parlementaire dun maire de Vierzon : "le prélèvement sur la masse salariale aujourd'hui  (est) plafonné à 1,25 %, (il) pourrait être étendu à 2 % maximum dans le cas de l'installation d'une ligne à haut niveau de service". Quoi !! Augmenter la part des entreprises. A Bourges peut-être, ville de droite, mais pas à Vierzon où la société d'économie mixte emprunte pour construire un siège social à Véolia. La taxation du capitalisme a ses limites tout de même.

 

Détaillant le financement du transport sur l'agglomération de Bourges plus, Jean-Michel Guérineau insiste sur la place importante de ce versement (13 millions d'euros) arguant que ce prélèvement sur la masse salariale aujourd'hui plafonné à 1,25 % pourrait être étendu à 2 % maximum dans le cas de l'installation d'une ligne à haut niveau de service. « Cela représenterait plus 7 millions d'euros à mettre en parallèle des 15 millions versés aux entreprises sans contrepartie dans le cadre du CICE... »

Bus gratuits : le P.C de Bourges le veut, celui de Vierzon non

C’est marrant. Le P.C.F organise une réunion publique à Bourges avec, pour intitulé, “la gratuité des transports à Bourges, c’est possible.” C’est d’autant plus possible pour eux qu’ils ne sont pas aux affaires, à Bourges. Après tout, ça ne mange pas de pain. Ce qui est curieux, c’est l’absence de réunion publique sur ce sujet à Vierzon, ville dans laquelle, les élus du P.C.F sont aux affaires, et depuis douze ans même.

Voilà commente trente kilomètres entre deux villes se transforment en un océan. Encore plus singulier, non seulement les élus P.C.F ne portent pas cette revendication (rassurions-nous, ils en ont beaucoup
d’autres), mais c’est un élu socialiste, vice-président de la région d’ailleurs chargé des transports, Philippe Fournié, qui a mis le sujet sur la table. Si à
Vierzon, où l’on construit des sièges sociaux pour Véolia, les transports publics ne sont pas gratuits, c’est qu’il y a bien une raison. Ce qui est possible à Bourges ne le serait pas à Vierzon, ça on le savait aussi. Merci aux élus du P.C.F de le montrer aussi bien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stan 22/11/2019 16:34

Vive les cocos

Archives

Articles récents