Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Chambre régionale des comptes : Vierzon investit en fonction des subventions, pas de ses vrais besoins

Publié par vierzonitude sur 31 Octobre 2022, 11:21am

Chambre régionale des comptes : Vierzon investit en fonction des subventions, pas de ses vrais besoins

C'est une remarque que s'était fait Vierzonitude et pourtant, nous ne sommes pas de la chambre régionale des comptes : "la commune reconnaît organiser ses priorités d'investissements en fonction de la disponibilité des subventions, sans pouvoir suivre une stratégie pluriannuelle prédéterminée." En clair, si demain, la betterave est subventionnée largement, Vierzon se lancera dans la culture de la betterave sans rapport avec son histoire, ni son passé, si ses besoins. 

C'est ce qui empêche la ville de refaire ses routes et ses rues défoncées (pas assez de subventions) ou de créer un vrai musée en rapport avec son histoire. La preuve : elle a racheté l'ancienne Poste et créer un musée virtuel parce que c'était subventionné. Même chose dans le B3 : le campus numérique dont on se demande combien il y aura réellement d'élèves en 2023 est très bien subventionné, donc on créé un campus numérique.

"Faute d'autofinancement, la commune est donc dans une situation où elle doit privilégier les opérations qui maximisent les subventions et les cofinancements en provenance des tiers. Cela signifie que la commune n'a pas la totale maîtrise de son programme d'investissements."

Du coup, "la commune a dû contracter 15,7 millions d'euros de nouveau emprunts depuis 2015.../... L'endettement de la commune à hauteur de 1.156 euros par habitant est supérieur à la moyenne de la strate (1.011 euros par habitant)."

Mais ce n'est pas tout. La chambre régionale des comptes note qu'"il y a donc peu de disponibilités budgétaires non affectées et mobilisables en tant que de besoins pour l'entretien ou la rénovation du bâti et des réseaux de voirie et d'éclairage." En clair, la ville masque le manque d'entretien de son propre patrimoine, par des opérations paillettes et moulures au plafond. Comme ces 100.000 euros de subvention au festival du film de demain par exemple.

La chambre régionale des comptes, souligne, une fois de plus "la situation fragile des finances communales." 

Ce à quoi la ville répond, par "la baisse constante de la dotation globale de fonctionnement" attribuée par l'Etat. Quant au manque de maîtrise de son programme d'investissement, la ville répond que "c'est bien une volonté politique de reconquête du cœur de ville." 

Et sur le manque d'entretien du patrimoine communal, "il faut savoir, dit la ville, que les investissements en termes de voirie sont aujourd'hui les moins financés par les subventions publiques."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ah bon!!, et moi qui pensais qu'ils possédaient le passe de la Banque de France, pour résoudre au plus vite les problèmes des Vierzonnais sur des bâtiments de façades pleins de vide, alors là je suis sur le cul !! :-)
Répondre
O
Bref, ils sont très mauvais et il faudra les dégager d'urgence en 2026 !<br /> Pourtant, le député ex-maire toujours aux commandes était présenté comme un bon gestionnaire... Bravo !
Répondre
L
Ah ces communistes ....
Répondre
C
Cela s'appelle l'assistanat!
Répondre
A
ça , on l'avait compris depuis longtemps mais ils prennent n'importe quelle subvention et tant pis si cela crée un urbanisme de dingue! exemple: l'immeuble social pile sur la place jacques brel, jardin de l'abbaye, musée rollinat, une vraie horreur présente et à venir!
Répondre
B
As savoir que les dotations de l'état est liée directement à la démographie
Répondre

Archives

Articles récents