Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Christian #commerçantàpoil : désabusé, en colère, face au mutisme de notre gouvernement

Publié par vierzonitude sur 18 Novembre 2020, 06:40am

Christian #commerçantàpoil : désabusé, en colère, face au mutisme de notre gouvernement

Christian, traiteur à Vignoux-sur-Barangeon, a participé à l'élaboration du calendrier de commerçants, artisans et artistes à poil, de Caroline Lantrès, photographe du studio N'Œuf moi à Foëcy. Elle explique à Vierzonitude comment elle s'est mise à nu devant l'objectif. Et surtout, le message que véhicule cette photo.

Comment se passe le confinement pour vous et l'obligation de fermer votre commerce

Très difficile, activité quasi à zéro, tous les repas festifs sont annulés, maintien d’une petite activité en livraison de plateaux repas.

 

De là à poser à poil pour un calendrier... Comment avez-vous fait partie de l'aventure ?

Caroline (NDLR : la photographe à l'origine du projet) est une amie de plus de dix ans, je suis un inconditionnel de son travail et j’aime son côté un peu loufoque. Alors quand elle a proposé cette « aventure », j’ai dit banco. De plus, cela nous permettait d’avoir une vitrine où passer un message.

 

En dehors de la performance artistique, il y a un vrai message dans ces photos. Quel est ce message ?

Oui, le message pour ma part c’est de signaler que l’on subit une fermeture forcée, mais que malgré les quelques aides, nos frais fixes, nos charges courent toujours et que cela sera difficile de s’en sortir.

 

Vous avez dû fermer une première fois, puis une seconde fois,
comment vous sentez-vous ?

Désabusé, en colère, face au mutisme de notre gouvernement qui nous laisse dans la « m….. ». Nous avons mis en place tous les protocoles possibles, souvent plus contraignants que ce qui était demandé, tout cela pour rien. Nous ne sommes pas écoutés.

Et surtout qu'espérez-vous ?

Une réouverture rapide, moi qui suis dans le domaine de la restauration, je ne pense pas que l’on rouvrira d’ici la fin d’année. La vente à emporter, malgré le soutien de nos clients, ne suffira pas.

 

Comment s'est passé votre rendez-vous avec l'objectif de la
photographe ?

Super moment, Caro a cette capacité à vous mettre à l’aise. Elle vient avec plein d’idées, mais laisse nous exprimer comme on le sent. J’avais préparé mon message, elle ma guidé et c’était dans la boîte.

 

Nu, au propre comme au figuré, que vous a apporté cette contribution à un projet plus qu'original ?

Le sentiment de participer à quelque chose d’utile et surtout de constater que nous sommes nombreux dans cette galère.

 

Et qu'en attendez-vous en retour ?

Pour mon commerce, une nouvelle visibilité, bien qu’éphémère, et surtout une prise de conscience de nos dirigeants. Car pour en arriver à une telle décision de la part de commerçants, qui à cette période devraient être à fond dans leur commerce, c’est qu’il y a vraiment un souci.

 

Cet espace est le vôtre : dites ce que vous avez envie de dire !

Merci Caro pour ce beau projet, une pensée positive à tous les artisans, commerçants et artistes qui ont participé.
 

 

Que peut-on faire, concrètement, pour vous aider et aider les
commerces fermés ?

Chers (res) clients(tes), amis(es), soutenez vos commerces de proximités. Votre soutien est primordial et vital. Merci à tous.

 

Christian Chesnais, A la Table. 1 route de Foëcy -18500 Vignoux-sur-Barangeon. Tel : 06.72.93.59.72

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents