Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Damien Prély, réélu maire de Chéry

Publié par vierzonitude sur 25 Mai 2020, 16:06pm

Damien Prély, réélu maire de Chéry

Damien Prély a été réélu maire de Chéry, il entame un second mandat dans cette commune de 230 habitants. Pauline Wilk et Alain Le Blevec ont été élus premier et deuxième adjoint.

Conseillers municipaux :

Cédric CHABROUX ; Aurélie CHABROUX; Béatrice DAVOUST; Ingrid MAGNARD; Aurélie BOISSAT; Erwan LE BLEVEC; Dominique LACOFFRETTE; Cédric PATRIGEON

Damien Prély, réélu maire de Chéry

Nous avons demandé via Messenger à Damien Prély, maire de Chéry, quel était son quotidien pendant le confinement. Voici sa réponse et ses photos.

Damien Prély, réélu maire de Chéry

Chéry 230 habitants.


"Mes journées, malgré le confinement, sont assez remplies. Je partage mon temps entre mon travail de Conseiller Principal d’Education et ma fonction d’élu. J’assure le suivi de certaines classes. Nous faisons attention à ce que les élèves se connectent régulièrement et si cela n’est pas le cas, je contacte les familles.

Je collabore avec les professeurs qui fournissent le travail aux élèves. Mon quotidien, en tant que maire, m’oblige à me rendre régulièrement en mairie même peu de temps. Ma secrétaire est en télétravail. Nous communiquons très régulièrement soit par téléphone
soit par mail. Le site internet de la commune, nous permet de passer des informations, à la population. Notre collaboration nous permet d’être le plus réactif possible. Les autres employés de la commune ont été libérés mais reste à la disposition de la collectivité.

Je m’assure que les personnes isolées vont bien. Je me charge de faire quelques courses pour les plus anciens qui me le demandent. Cela leur évite de sortir. Mais je refuse de me rendre à Vierzon et je vais faire les courses à Reuilly où il y a moins de monde. De plus, tous les mercredis, un maraîcher et un charcutier sont présents sur la place du village. Cela permet d’avoir des produits frais sans qu’il y ait la foule, les consignes de distance sont ainsi plus facilement respectées.

Tous les matins, j’ai la gendarmerie au téléphone pour s’assurer qu’il n’y ait rien de particulier sur la commune. Il faut également faire l’école à la maison pour mes enfants. Les enseignants de notre RPI assurent la continuité pédagogique au mieux. Nous avons dû prendre chez nous en confinement le poisson et le lapin nain de l’école. J’ai la chance de vivre dans une maison avec un peu de jardin, ce qui rend le confinement plus facile à supporter surtout pour mes deux filles de 9 et 6 ans."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents