Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Dernier jour pour le magasin de Véronique rue Joffre

Publié par vierzonitude sur 30 Décembre 2016, 17:50pm

Ses clients viennent lui adresser un dernier coucou. Samedi 31 décembre, Véronique entame sa dernière journée de commerçante rue Joffre. Elle ferme. Voilà, ce sera donc fini. On ne peut pas que Véronique a fermé dans l'indifférence. Du moins, pas dans celle des citoyens venus la soutenir le 22 décembre dernier, dans celle des élus c'est sûr, plus préoccupés de leurs images personnelles que de celle de cette ville. L'année 2016 s'achève donc sur une nouvelle défaite du commerce rue Joffre. Et ceux qui restent ne sont pas optimistes du tout; Mais qui s'en soucie ? Tout le monde s'en fout. La rue Joffre n'a qu'à crever, les ronces n'ont qu'à pousser. Vierzon ne sera plus qu'une avenue celle de la République entre un commissariat près de la mairie et un bowling à la Société-Française. Ah sinon, bonne année 2017. Enfin pour ceux qui ont décidé de rester à Vierzon. Manquerait plus que les chiffres de la population soient en baisse... Croisons les doigts.

Dernier jour pour le magasin de Véronique rue Joffre

"Fermeture définitive, une autre lumière qui va s'éteindre". Cette phrase accompagnée de deux croix noires orne la vitrine du magasin de Véronique, rue Joffre. La commerçante avait annoncé qu'elle fermerait son magasin pour créer un électro-choc, pour montrer ce que c'est qu'un commerce qui ferme. Parce que tout le monde s'en fout de la rue Joffre qui crève, parce que tout le monde s'en fout des commerces qui ferment, parce que tout le monde s'en fout de cette ville qui meurt, de cette rue piétonne qui possède deux fois plus de commerces fermés que de commerces ouverts.

Parce que personne ne monte plus, à quoi bon, la rue est vide, la rue est squattée, la rue n'est plus que l'ombre d'elle même. Et Véronique en a marre. Alors, elle ferme. Véronique se sent abandonnée et comme à Vierzon, la logique veut que personne ne réagisse, alors elle part. Elle ferme. Avec fracas et elle a raison. Car à Vierzon, si tout le monde la ferme, elle, Véronique, elle l'ouvre. Et son commerce ne devrait pas fermer pour rien. Il devrait être le départ d'une histoire entre les citoyens et cette ville. Alors, en attendant de se rassembler bientôt rue Joffre, du moins ceux qui le souhaitent, que chacun aille voir Véronique, pour lui apporter son soutien, pour lui montrer qu'elle ne fait pas ça pour rien. Et voir deux croix noires encadrer le mot "fermeture définitive" à quelques jours de Noël, ça devrait suffisamment parler aux Vierzonnais. Alors, on fait quoi ? On regarde cette ville mourir ou on se bouge ? Pour avoir parlé de ce qui dérange, dans la presse locale, la vitrine de Véronique a été cassée. Vous voyez où l'on en est aujourd'hui ? Alors, ce commerce qui ferme, c'est l'affaire de tout le monde. 

Dernier jour pour le magasin de Véronique rue Joffre
Dernier jour pour le magasin de Véronique rue Joffre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents