Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Deux administrateurs provisoires au chevet de l'hôpital de Vierzon

Publié par vierzonitude sur 26 Avril 2019, 19:00pm

A gauche, Karim Amri, à droite Frédéric Mazurier.

A gauche, Karim Amri, à droite Frédéric Mazurier.

Karim Amri et Frédéric Mazurier présideront donc aux destinées de l'hôpital de Vierzon, placée à partir de ce lundi 29 avril, sous administration provisoire. Le centre hospitalier de Vierzon entre donc dans une nouvelle phase pour une période de six mois. Les deux directeurs d'hôpital ont été nommés avec une mission précise, autant dire que ces deux nominations suscitent crainte, doutes et espoirs, celui de remettre l'hôpital vierzonnais sur ses deux jambes.

Qu'attendre de ces six mois d'administration provisoire ? Quelles décisions seront prises ? Et surtout iront-elles dans le sens d'un maintien de l'offre hospitalière ? Ou cette administration provisoire est-elle le prétexte à faire glisser l'hôpital de Vierzon dans les habits de cette nouvelle loi qui a créé des hôpitaux de proximité, centrés sur la médecine en y amputant les services de chirurgie et de maternité ? 

Car la crainte des syndicats qui ont mené plusieurs mois de lutte est bien celle-ci : au-delà d'une fermeture que le président de la République a désormais exclu, c'est la crainte d'une disparition de services et la mise en coupe réglée de cet hôpital pour en absorber le déficit financier et régler le déficit de recrutement contre lequel les médecins ont pourtant apporté des réponses récentes.

Les six mois qui arrivent ne vont pas être de tout repos pour Vierzon. Beaucoup ne croient pas à des solutions douces, d'un coup de baguette magique. L'hôpital de Vierzon  est en déficit chronique depuis trente ans, ce n'est pas en six mois que la situation va d'un seul coup se régler sans décisions significatives. Et ce sont justement ces décisions qui sont à craindre. Quelle est la volonté de l'agence régionale de santé du Centre ? Le bloc opératoire sera-t-il rénové ? La chirurgie boostée ? La maternité maintenue ? De nouveaux moyens octroyés à l'hôpital ? 

Y-aura-t-il une décision plus radicale encore, celle de construire un nouvel hôpital centré sur la médecine comme le préconise le rapport de chambre régionale des comptes ? Pas forcément idiote comme proposition d'autant qu'une partie du site Mérigot n'est pas plus très neuf... Doux euphémisme. A dans six mois.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents