Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Effectifs au commissariat : une situation plus que désespérante ?

Publié par vierzonitude sur 14 Novembre 2021, 08:00am

La situation, au commissariat de Vierzon, serait beaucoup plus tendue que Vierzonitude ne l'avait laissé entendre, en milieu de semaine, via le syndicat Alternative CFDT.

En effet, ce ne serait pas cinq mais huit effectifs qui seraient partants, loin des cinq effectifs annoncés par le ministre de l'intérieur, il y a quelques mois. Une situation qui ferait retomber le commissariat de Vierzon dans la problématique récurrente du manque d'effectifs... 

Cinq policiers titulaires ont, en effet, été invités à partir, comme le soulignait le syndicat CFDT dont un qui a déjà rejoint les effectifs berruyers. Aussi, confirme le syndicat, trois policiers adjoints (ADS) devraient aussi quitter le commissariat car deux devraient entrer à l'école de police.

Mais surtout, sur les trois policiers qui devaient constituer la brigade anticriminalité (BAC) de jour, mise en sommeil depuis plusieurs mois, deux font partie des cinq invités à quitter Vierzon. Quant au troisième, on le voit mal assurer la BAC tout seul... Retour au point de départ...

Si tel est le cas, on espère une mobilisation des élus, même ceux qui considèrent que la police nationale est du ressort régalien et non de la compétence municipale. Que penser alors de la santé ?

Effectifs au commissariat : une situation plus que désespérante ?

Post précédent : Cela semblait trop beau pour être vrai. Quand le ministre Gérald Darmanin a évité Vierzon pour aller à Bourges après une embrouille avec le maire de Vierzon, il avait annoncé la venue de cinq effectifs supplémentaires au commissariat de Vierzon. Une bouffée d'oxygène qui devait permettre de réactiver la brigade anticriminalité (BAC), actuellement en sommeil.

Le syndicat Alternative CFDT s'étonne de ne voir arriver au commissariat de Vierzon que quatre effectifs sur les cinq annoncés. Mais surtout, cinq autre effectifs sont appelés à partir dès le 20 décembre prochain. Sur ces cinq, tous n'accepteront peut-être pas. Si trois acceptent, cela signifie qu'un seul effectif nouveau est en renfort. Suffisant pour réactiver la BAC ? Suffisant pour faire taire les craintes des syndicats ? Pas sûr...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
C' est pas moi qui le dit !
J’ai obtenu l’engagement que les cinq postes supplémentaires nets en fin d’année soient obtenus", écrit Nadia Essayan, sur les réseaux sociaux. "J’ai eu également l’assurance que l’étude de faisabilité du nouveau commissariat serait réalisée avant la fin de l’année, afin que les conditions et les délais de la construction soit enfin définies."
Répondre
M
Les promesses n'engagent que ceux qui les croient disait je ne sais plus qui !
Répondre

Archives

Articles récents