Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


En 1975, on connaissait les problèmes de Vierzon : en 2020 on cherche encore les solutions !

Publié par vierzonitude sur 4 Août 2020, 05:40am

En 1975, la ville de Vierzon publie un document majeur : son plan d'occupation des sols  avec pour leitmotiv : "une volonté politique pour aménager Vierzon." Ce qui est fascinant, c'est qu'il y a 45 ans, les problématiques vierzonnaises avaient été posées avec clairvoyance. Mais, 45 ans plus tard, les solutions se font toujours attendre. Mettons de côté la langue de bois style "développer la ville pour l'équilibrer", ce chapitre ne contient rien de concret, hormis cette constatation : Vierzon, ville à l'époque de 37.000 habitants (donc 10.000 de moins aujourd'hui), "assume des charges de voiries et de réseaux égales à celles d'une ville de 100.000 habitants ou plus." C'est cette excuse qui sert aux élus pour refuser de refaire une rue...

Oui, mais "développer Vierzon sans l'étendre", faisait partie du projet. Or, Vierzon s'est encore étendue, étendue, renforçant les charges de voiries que se partagent 27.000 habitants et non plus 37.000. "Constituer un vrai centre-ville", était une idée fixe. "Trop petit", lit-on. "Il est resté celui de l'ancienne commune de Vierzon-Ville. Déjà inadapté en 1975, a plus forte raison le sera-t-il dans dix ans ?" Réponse : nous sommes en 2020 et, hormis la place Jacques-Brel, qu'est-ce qui a changé ? Rien ! Ah si, le Forum république, cette idée brillante des élus de l'époque qui pensaient, à tort, créer le centre-ville sur les ruines du canal.

"Le commerce doit être revitalisé", lisait-on en 1975. Sans commentaire... "Le confort urbain doit être amélioré". Sans commentaire. "De plus larges espaces doivent être offerts aux piétons." Nous avons eu la zone piétonne, regardez son état... En 1975, contrairement à aujourd'hui, on lisait ceci : "les municipalités n'ont pas, hélas, les moyens de maîtriser leur développement économique". Aujourd'hui, à Vierzon, on embauche grâce aux élus locaux, on licencie à cause du gouvernement...

"Organiser la circulation", "sauvegarder le centre historique", "sauvegarder les espaces naturels", ce qui est fou, c'est que 45 ans plus tard, les mêmes thèmes reviennent sur le devant de la scène politique. Vous verrez que dans les programmes des candidats, on les retrouvera aussi. Ce qui signifie que rien ne change : on pose les problèmes sans les résoudre. Des fois qu'aux prochaines élections, on manque d'idées...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coumel 25/02/2020 12:54

Ce document est-il disponible et où, en mairie très certainement, aux archives...
Merci de votre réponse.
Cordialement,
Jean-François Coumel

Lusor 31/12/2019 11:16

L'actuel président de la communauté de communes commençait sa carrière politique à cette date (je pense qu'il a été élu pour la première fois aux municipales de 1977 ?). On pourrait peut-être lui laisser une dernière chance au bout de 43 ans de mandats municipaux, départementaux, régionaux et communautaires ? Je suis certain qu'à force il a la solution mais il attendait 2020 pour l'appliquer. Mieux vaut tard... A moins que la première solution soit d'évacuer tous ces politiciens locaux qu'on a depuis 45 ans : DUMON, ROUSSEAU and Co. De l'air frais !

M 30/12/2019 11:29

Le coté positif est qu'a priori ; on a les bonnes questions. Pour le reste ...

Archives

Articles récents