Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


En 2018 déjà, les élus voulaient créer un écosystème poids-lourds !

Publié par vierzonitude sur 3 Juin 2022, 13:24pm

On aurait dû avoir peur ! En juillet 2018, la communauté de communes de Vierzon expliquait vouloir créer un "un vrai écosystème poids-lourds." Il y a quatre ans, on ne se doutait pas encore de ce qui signifiait cet "écosystème", un terme plutôt réservé aux écologistes... Mais la communauté de communes et la ville de Vierzon s'en sont emparés pour transformer la lisière de la forêt en parking de poids-lourds.

C'était anticiper ce qui va se passer à Vierzon, sur le parc technologique : une plateforme géante qui va artificialiser une vingtaine d'hectares et engendrer une nuée de camions... 

Voici ce qu'on écrivait en juillet 2018 : "On espère que les écologistes du conseil municipal, ou du moins ceux qui se prétendent comme tels, ont d'ores et déjà remis leur démission. Car lire dans le dernier bulletin intercommunal que la communauté de communes de Vierzon veut "créer un vrai écosystème poids-lourds" devrait alerter les plus verts d'entre nous. Et oui, même pas peur !

On lit juste qu'un écosystème est "une unité écologique de base formée par le milieu (biotope) et les organismes animaux, végétaux et bactériens qui y vivent". On apprend aussi que la forêt, la montagne, le désert sont des écosystèmes. mais en quoi un parking poids-lourds est un écosystème ? En quoi concentré la pollution à un même endroit, en bordure de forêt est un écosystème ? 

On savait que le rêve de l'actuelle communauté de communes est de bétonner et de goudronner le moindre espace vert afin d'y subventionner des entreprises, y compris celles du CAC 40, avec l'argent du contribuable. Le but est de faire disparaître justement l'écosystème pour le remplacer par des stations-service, des supermarchés, des parkings à camions, des hôtels et des restaurants.

Le seul bilan que la communauté de communes estime enviable est celui qui additionne les mètres carrés de parkings et de constructions bétonnées. Ce coup-ci, la communauté de communes ne cache plus ses ambitions sous le fond de teint écologique, il faut dire que les écolos du conseil ont validé ce projet de destruction de la forêt avec un bonheur non feint. La rue Eugène Pottier se plaint des poids-lourds, nous on les attire sur un vaste parking rebaptisé écosystème. Plus ça pue la gomme chaude et le goudron bouillant, plus nos élus jubilent.

En 2018 déjà, les élus voulaient créer un écosystème poids-lourds !

On espère que les écologistes du conseil municipal, ou du moins ceux qui se prétendent comme tels, ont d'ores et déjà remis leur démission. Car lire dans le dernier bulletin intercommunal que la communauté de communes de Vierzon veut "créer un vrai écosystème poids-lourds" devrait alerter les plus verts d'entre nous. Et oui, même pas peur !

On lit juste qu'un écosystème est "une unité écologique de base formée par le milieu (biotope) et les organismes animaux, végétaux et bactériens qui y vivent". On apprend aussi que la forêt, la montagne, le désert sont des écosystèmes. mais en quoi un parking poids-lourds est un écosystème ? En quoi concentré la pollution à un même endroit, en bordure de forêt est un écosystème ? 

On savait que le rêve de l'actuelle communauté de communes est de bétonner et de goudronner le moindre espace vert afin d'y subventionner des entreprises, y compris celles du CAC 40, avec l'argent du contribuable. Le but est de faire disparaître justement l'écosystème pour le remplacer par des stations-service, des supermarchés, des parkings à camions, des hôtels et des restaurants.

Le seul bilan que la communauté de communes estime enviable est celui qui additionne les mètres carrés de parkings et de constructions bétonnées. Ce coup-ci, la communauté de communes ne cache plus ses ambitions sous le fond de teint écologique, il faut dire que les écolos du conseil ont validé ce projet de destruction de la forêt avec un bonheur non feint. La rue Eugène Pottier se plaint des poids-lourds, nous on les attire sur un vaste parking rebaptisé écosystème. Plus ça pue la gomme chaude et le goudron bouillant, plus nos élus jubilent.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents