Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Eric Ferreira ferme sa boutique samedi soir à 18h30

Publié par vierzonitude sur 30 Mars 2018, 16:30pm

"Clap de fin", écrit Eric Ferreira sur sa page facebook. Sa boutique de photographe ferme samedi soir, à 18h30. "L'heure de la retraite étant arrivée. Je remercie tous mes clients de la confiance qu'ils m'ont apportés et je leur demande de poursuivre l'aventure avec Christelle Place du marché au blé. Merci pour tous ces bons moments."

En effet, Christelle reprend une partie de la boutique dans un local place du Marché eu blé, en cours d'aménagement. On y sera bientôt ! Quant à Eric Ferreira, souhaitons lui une très belle retraite, mais si pour un photographe, cette formule fait un peu cliché...

Eric Ferreira ferme sa boutique samedi soir à 18h30

Le 31 mars de cette année bien sûr, la boutique du photographe Eric Ferreira, place Foch, n'existera plus. 45 ans de photo et la retraite. Entre les deux, ce Vierzonnais en a imprimé de la peloche avant de remplir des disques durs, du négatif au numérique, une passerelle entre deux mondes. Le 31 mars, place Foch, la boutique du photographe aura tiré le rideau, en espérant, qu'ailleurs dans Vierzon, le magasin perdure et sous une forme ressemblante, avec une autre responsable (c'est en cours, on vous tiendra au courant).

Il y a comme ça, des commerçants comme des vigies, des phares, des grands témoins, des corps inoxydables, ils sont là, l'ont toujours été, on croit qu'ils le seront toujours, et sous le masque des années, on ne se doute pas qu'un beau matin, ils prendront leur retraite (méritée). Quoique, à regarder Eric, on se dit, "ce gars-là ne peut pas être un futur retraité !" Erreur, il en sera un, content d'y être, content pour lui.

Pour mémoire, Eric Ferreira est embauché en 1973 chez André Chamrobert, dans la boutique mythique de la rue (pas encore avenue) de la République. Non seulement, André Chamrobert photographie mais il filme aussi la vie vierzonnaise en permettant à celles et ceux qui la voient flou, de la voir nette : optique et photographie allaient de paire à l'époque. Quand André Chamrobert lui-même part à la retraite, en 1990, le magasin du centre-ville est scindée en deux : l'optique reste sur place, Eric rachète le fonds de photographie et s'exile rue Gallerand, en face de l'agence de la Nouvelle-République. 

C'était l'époque, il y a quand même 28 ans, où tout espoir n'était pas vraiment perdu pour cette rue et le quartier piéton. En 1999, Eric Ferreira retrouve le centre-ville, la place Foch. Il occupe les locaux qu'occupait une librairie, vous savez les endroits où l'on vend encore des livres. C'était l'époque, il y a 19 ans, où tout espoir n'était pas vraiment perdu pour le centre-ville de Vierzon. Puis les années passent, la pellicule laisse sa place au numérique. Eric photographie les jours heureux des Vierzonnais et des autres. Jusqu'au jour, où, face à l'immensité des années qui le suivaient, il décide de demander ses droits à la retraite.

Bien sûr, c'est légitime. Mais pour celles et ceux qui restent, hein ? Plus de photographe, place Foch, peut-être ailleurs, bientôt. La boutique ne restera pas vide, heureusement, un jeu de chaises musicales permettra d'occuper les locaux par une autre activité, même si pour les occuper, un local se videra ailleurs. C'est ainsi, la vie commerçante vierzonnaise : quand elle ne créé plus de commerces, elle les fait se déplacer pour donner l'illusion qu'il s'en ouvre de nouveaux.

A l'heure où le printemps aura sonné la sortie dans la cour de récré, Eric Ferreira fermera sa porte, avec ce grand sourire qui le caractérise et cette sympathie commerçante, ADN devenu quand même un peu rare, et qui fait l'essence d'une boutique où l'on aime aller, ne serait-ce que pour dire bonjour et discuter. Croisons les doigts pour celle qui va lui succéder et chez qui chacun aura le plaisir d'aller. Et pour une fois, prenez donc le photographe en photo, c'est avec plaisir qu'on publiera ses portraits.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
On lui souhaite une très bonne retraite pour l'avenir.Qu'il en profite chaque jour, pour se donner à ses passions.Et puis, s'il s'ennuie, de temps en temps, on ne sait jamais,Vierzon recherche activement des médecins,même retraités,alors clic , clac , apprenez la médecine, développez l'opportunité et l'affaire sera dans la boite pour nos chers élus !! LoL :-)

Allez,bonne retraite , heureux veinard!!.
Répondre

Archives

Articles récents