Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


France-Fermetures : nouveaux débrayages à Massay et Saint-Hilaire-de-Court

Publié par vierzonitude sur 24 Mai 2018, 16:54pm

"Nouveaux débrayages chez France Fermetures à Saint-Hilaire-de-Court et Massay près de Vierzon dans le Cher", explique France Bleu Berry. "Les ouvriers réclament l'instauration d'un treizième mois de salaire, mais les discussions bloquent avec la direction depuis le 9 avril, date de l'ouverture des négociations. France Fermetures fabrique des portes et des fenêtres."

France Bleu Berry ajoute : ""Le syndicat CGT réclame un treizième mois ou une prime fixe équivalent à 1.500 euros pour tous les salariés", explique Dany Baron, secrétaire du comité d'entreprise France Fermetures à Saint-Hilaire-de-Court et délégué syndical CGT, joint par téléphone sur le site berrichon. Les différents sites France Fermetures sont touchés par des débrayages ou des blocages réguliers depuis début avril."

 

Selon France Bleu, "Les débrayages se sont poursuivis ce mercredi chez France Fermetures, le fabricant de fenêtres, et de portes. La production est stoppée à Massay, et St-Hilaire de Court, près de Vierzon, mais aussi à Capdenac (dans Aveyron) et Boussac (Creuse). Le groupe emploie 350 personnes."

"La CGT et Force Ouvrière réclament l'instauration d'un 13 éme mois pour compenser la baisse de la prime d'intéressement. Pour les syndicats, il est temps que les ouvriers touchent les dividendes de la croissance..France Fermetures réalise des bénéfices selon eux..."

Et d'ajouter : "La direction propose le versement d'une prime en juillet, mais à condition que le mouvement (qui dure depuis 15 jours) cesse ;  ce que refusent les syndicats.  " Les ouvriers font des efforts, jusqu'à 150 heures supplémentaires par an, et ils n'ont même plus de prime d'intéressement alors qu'elle était importante avant sa suppression il y a dix ans, explique Dany Baron, secrétaire CGT du comité central d'entreprise, En 2008, prime d'intéressement et prime sur les bénéfices représentaient 2.200 euros.

Pourtant, à cette époque, la boite avait un chiffre d'affaire de 50 millions d'euros.  _Aujourd'hui, elle en fait 66 millions, et on n'a presque plus rien. Seulement 300 euros au titre de la prime sur les bénéfices. Ca ne peut pas continuer comme ça. D'autant, que les cadres, eux, ils continuent de se gaver. On est la seule société de la métallurgie dans le Cher, à  ne pas avoir de treizième mois. " 

Un mouvement social se déroule, en ce moment, chez France-fermetures (voir également ci-dessous) qui possède plusieurs sites dont celui de Saint-Hilaire de Court et Massay. Du coup, les cheminots de Vierzon sont allés soutenir leurs collègues de la CGT au nom de "non à la répression syndicale", peut-on lire sur la page facebook de la CGT cheminots de Vierzon.

France-Fermetures : nouveaux débrayages à Massay et Saint-Hilaire-de-Court

"Au-delà de Capdenac, ce mouvement s’étend également dans les autres usines France Fermetures de Vierzon, Massay et Boussac, dans un groupe qui emploie au total 354 salariés. Les autres salariés du groupe se réuniront aussi en fin de matinée sur leur site respectif." (Dépêché du Midi". Les salariés de France-Fermetures se réuniront, dans la matinée, à partir de 10h30, sur le site de Saint-Hilaire -de-Court.

C'est la Dépêche du midi qui nous l'apprend : "Depuis lundi 9 avril, les salariés de l'entreprise de menuiserie France Fermetures à Capdenac mènent une grève d'une heure par jour. Ils réclament le paiement d'un treizième mois et une augmentation de salaire." 

"La première semaine, ils étaient huit et sont passés à 27 salariés grévistes ce lundi sur les 40 salariés de l'entreprise à Capdenac-Gare. Le mouvement s'étend au-delà de Capdenac également dans les usines France Fermetures de Vierzon et Massay dans le Cher et à Boussac et dans la Creuse, siège du groupe qui emploie au total 354 salariés. «C'est la première année que la grève est suivie sur tous les sites», souligne Amandio Pedro."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fifi Loulou 24/04/2018 12:26

Pourquoi les cheminots de Vierzon ou autre, s'en vont là bas ? C'est pas leur combat d'une certaine manière... Les cheminots ne sont pas virés ? Ne se retrouveront pas dehors, une foi la loi SNCF passée ?

L'entreprise en question, le résultat c'est des chômeurs en plus...

Je savais que les cheminots étaient bêtes suffit de voir des excuses pour faire grève par moment : des feuilles sur les rails, ça peut faire dérailler le train...

J'en ai entendu des bonnes venant d'eux : le matin, ça appelle le boss de la plateforme de la région (TO), j'ai mal dormi, trop chaud dans la chambre, je vais pas au travail... Sérieux, je dis la vérité.

C'est comme quand on lit dans ouest france, des cheminots bloquent le départ des cars Flixbus dans certaines régions ?

A défaut de faire d'emmerder les usagers de la SNCF, il faut qu'ils aillent aussi emmerder les usagers de Flixbus ?

Encore une fois, le sort de l'entreprise France-fermetures n'a rien à voir avec celui de la SNCF, Cheminots allez donc reprendre votre travail...

Raslebol 20/04/2018 14:37

La lassitude des salaires trop bas en France, on peut les comprendre !.
Ce pays nous fait bien survivre , mais surtout pas vivre pour certains, dans de bonnes conditions respectueuses de la vie humaine ,avec un salaire de base qui est devenu trop bas dorénavant, pour en être épanoui!.

J 25/04/2018 23:46

@Raslebol, merci pour vos propositions très précises, voici qqes remarques
-Augmenter le salaire de base, c'est faire repartir l'inflation.
-C'est quoi un produit uniquement français ?
-Subventionner des produits français revient à mettre des droits de douane, et le risque de réciprocité, c'est ce que j'appelle fermer les frontières et nous n'en avons pas les moyens. Même la Corée du nord est en train de changer et Trump n'y arrive pas.
Vous imaginez des industriels étrangers gratter sous l'étiquette pour recevoir un chq cadeau ?
Tout ceci, c'est applicable pour le petit commerce de proximité, la COOP d'il y a 40 ans, mais inimaginable au niveau d'un pays et je ne parle pas des coûts engendrés.
Cdt

Raslebol 24/04/2018 23:20

@J, En premier ,à mon avis, il faudrait augmenter les" salaires de base" à 1600 euro net et revoir le barème fiscal qui pénalise trop souvent les bas salaire , car il est trop bas et fait passer en mode "perte" de droits etc..
Puis, si l'état permettait de récupérer "sa mise" sur les achats des produits uniquement Français, en chèque "prime citoyen" remboursés en partie en fin d'année, en récupérant les données via une carte client personnelle (style carte vitale), le montant serait généré par des achats "Français" et serait déductible des impôts sur une base revalorisée chaque année (exemple 10% du total acheté au court de l'année 2018 et non cumulable sur les années suivantes et vérifiable par le fisc (tickets , bornes spéciales consommateurs etc..).
Ce montant serait donc remboursé en chèque ou déduit de votre "impôt citoyen"de l'année en court( date de début d'achat et de fin planifiée par l'état) .
Et pour finir, afin d'être compétitif à l'étranger, les produits Français auraient un code d'achat unique (grattage sous l'étiquette et vérifiable par le fisc puis désactivé après contrôle et remboursement) permettant de cumuler par exemple ,sur un carnet de 10 produits achetés en France , de soit recevoir un chèque cadeaux ou un remboursement en % du prix cumulé.
Mais bon c'est peut être difficile à faire , mais cela donnerait quand même du pouvoir d'achat aux Français , de l'argent à l'état grâce à cette incitation citoyenne et une bonne image des produits Français à l'étranger grâce aux cadeaux de retours"bon client"!.
Cordialement

J 24/04/2018 22:07

Vous avez raison, il y a sans doute un problème. Mais comment en sortir ?
2 solutions:
-On ferme les frontières, on augmente les salaires en augmentant le prix des produits payés pas ces mêmes salariés..
-On s'améliore en devenant meilleurs, plus compétitifs et vendre nos produits plus chers à l'étranger.
Pas simple !

Archives

Articles récents