Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les Galeries : rassemblement de soutien aux salariés le 23 novembre

Publié par vierzonitude sur 23 Novembre 2019, 07:30am

Les Galeries : rassemblement de soutien aux salariés le 23 novembre

Parce qu'on ne peut pas rester indifférent à la fermeture des Galeries, au sort des huit personnes qui y travaillent. Parce qu'on ne peut rester indifférent à la disparition de ce magasin, un magasin de plus, et à d'autres qui vont suivre. On ne peut pas non plus rester indifférent à la mort lente du centre-ville, à e centre-ville que nous avons connu vivant, si vivant.

On ne peut pas non plus se laisser bercer d'illusions. C'est vrai, le problème du commerce ne concerne pas uniquement Vierzon, mais ce n'est pas une bonne raison pour ne rien faire, ne rien tenter, rester chez soi en attendant mieux ou pire. 

Vierzonitude a toujours soutenu la cause du commerce, des commerçants et des habitants qui pâtissent des fermetures. Nous n'avons jamais dit que c'était simple, que tout pourrait se régler d'un claquement d'un doigt, mais c'est aussi une affaire dont doit se saisir le citoyen, l'habitant de cette ville.

Nous étions là, avec d'autres pour Myriam, Véronique, pour les salariés de Plus, pour les commerçants de la rue Joffre, pour la maison de la presse. Pour soutenir ou tenter quelque chose. Nous n'avons pas fait de miracle, pas plus que certains en responsabilité mais pas moins non plus. Au moins, nous étions là. Et nous devrons y être, samedi 23 novembre, à partir de 11h30, devant les Galeries. Etre là pour dire qu'on ne se résigne pas à une énième fermeture de magasin. 

On ne peut pas laisser partir huit emplois, on ne peut se résoudre à voir des commerces fermer sans ne rien faire, débattre, réfléchir.  Il est impossible de rester là, à regarder, sans au moins être aux côtés des salariés. Et si Vierzonitude devait y être seul, peu importe, au moins il y sera.

Les Galeries : rassemblement de soutien aux salariés le 23 novembre
Les Galeries : rassemblement de soutien aux salariés le 23 novembre

Vierzonitude s'est toujours intéressé au sort des commerces et des commerçants. En décembre 2014, un comité informel s'était créé, baptisé "T'es de Vierzon si t'es pas un mouton", et nous étions aux côtés de Myriam (robes de mariées) qui, à l'époque, devait quitter son pas de porte de l'avenue de la République sans solution de rechange. Nous étions là.

En février 2015, ce même comité informel devient le comité de défense du quartier piéton historique, avec pour point de départ, une mobilisation pour la rue Joffre. Nous avions mis une table, cu café et nous étions partis à la rencontre des commerçants et des riverains de cette rue.

En juillet 2015, nous étions là aussi pour soutenir les trois salariés du magasin Plus (ancienne Poste) qui fermait ses portes. Personne en dehors d'une poignée de citoyens n'était venu les soutenir.

En décembre 2016, même logique citoyenne rue Joffre pour la fermeture du magasin de Véronique. France 3 était même venu faire un direct dans cette rue !

En mars 2018, un comité de soutien à la maison de la presse se créé après l'annonce de son redressement judiciaire. Nous étions là pour tenter quelque chose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JIM 23/11/2019 16:01

Jeremy gautier...vous parlez comme un jeune étudiant à la grille de lecture aussi dogmatique et hors consideration humaine que la grille de lecture imposée par les communistes

Brakstar- Gautier JEREMY 09/11/2019 09:38

Laissez mourrir les entreprises qui doivent mourrir. Laissez faire laissez aller. Quand il y aura plus aucun commerce à Vierzon ni en France
Peut-être qu'ils comprendront enfin que le communisme et le socialisme ne marche pas et qu'il faudrait peut-être se mettre au libéralisme ainsi qu'au capitalisme

Athos 07/11/2019 16:59

Les élus devraient se joindre à ce rassemblement de soutien des vierzonnais, car après tout, c'est monsieur POPINEAU qu'il faut convaincre. Il a une offre de l'EPARECA qui est ce qu'elle est, mais elle existe.

bruno 23/11/2019 14:00

c est le libéralisme à outrance et la déréglementation qui fait disparaître le petit commerce.

Athos 09/11/2019 18:38

alfred, sur le site de l'Epareca, on lit que son objectif est d'intervenir prioritairement, et à la demande des collectivités, dans les 222 villes retenues par le plan gouvernemental Action Cœur de Ville pour recréer une offre commerciale de proximité viable. Il n'est nullement question de logements.

alfred 09/11/2019 16:58

L'Epareca achèterait , je dis bien achèterait les murs au prix d'un 2 pièces dans une grande ville . Et pour faire quoi ? sûrement pas poursuivre l'activité, plutôt faire des logements ! Alors arrêtons de tout mélanger ! Le gérant a largement dépassé l'âge de la retraite et a tout tenté depuis quelques années de trouver un repreneur et sans aide de notre Maire au courant depuis longtemps mais comme de coutume n' a rien fait . ! Alors il est normal qu'il arrête et faire croire, comme nos chers élus, que c'est lui qu'il faut convaincre est tout simplement un mensonge éhonté !

tenirbon 08/11/2019 11:50

@vierzonitude, ok la vente des murs ne signifie pas la sauvegarde du FDC mais c'est le seul espoir de reprise par les salariés ou un repreneur extérieur, encore faut il que les choses soient cadrées avant. Par contre si la vente ne se fait c'est bel et bien la fin des NG

vierzonitude 07/11/2019 23:08

Ce que vous devez comprendre, c'est que l'Eparéca ne sauvera rien. Elle achétera les locaux et alors ? Elle ne sauvera pas les emplois. Alors, vendre ou pas vendre, quelle importance maintenant.

Archives

Articles récents