Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Et si la rue Joffre devenait la rue la plus drôle du monde ?

Publié par vierzonitude sur 4 Février 2018, 17:20pm

Evidemment faut imaginer... Mais perdu pour perdu, pourquoi ne pas faire de la rue Joffre, la rue la plus drôle du monde, non ? Charli, l'initiateur du projet "Graçay, le village le plus drôle du monde" a tout démonté. Du coup, si on lui demandait de remettre un peu de gaieté dans cette rue : 32 pas-de-portes vides, il aurait de quoi s'éclater. Et puis, ça ferait peut-être revenir les gens dans cette rue que plus personne ne fréquente. Ce serait un challenge, un projet fédérateur. Non ? On se plaint que Vierzonitude critique sans donner d'idées, c'en est une. Imaginez, la rue Joffre, la rue la plus drôle du monde. De toute façon, entre nous, ça ne peut pas être pire !

Et si la rue Joffre devenait la rue la plus drôle du monde ?

Bon, y'a de l'eau dans le gaz entre Graçay et l'association qui voulait en faire le village le plus drôle du monde. Vierzonitude a relayé la décision de son organisateur, Charli qui a aussi les honneurs de la presse. Du coup, la rigolade tourne à l'aigre. Après quatre ans de statut mondial, Graçay redescend de quarante étages. Plus dure sera la chute. Alors, on se dit que perdu pour perdu pour Graçay, autant se mettre sur les rangs. Ce serait dommage de ne pas en profiter, après tout, Vierzon la ville la plus drôle du monde, ça pourrait le faire, non ?

Et puis, les Vierzonnais ont beaucoup d'humour, ils sont encore 27.000 à y habiter, c'est une preuve, rohhh ça va faut bien rire en ces temps de tristesse absolue. Alors, voilà, nous on lance un truc. L'opportunité est peut-être à saisir. Quitte à être une capitale de quelque chose, le machinisme agricole c'est mort, Jacques Brel idem, alors, la drôlerie, il ne nous reste plus que ça.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Essayez plutôt dans le tragi-comique, on a plus de chance. Un centre-ville avec un terrain vague et un tas de cailloux bordé de commerces fermés pendant que le maire s'inquiète de sa réélection de 2030 !
C'est comique pour lui, tragique pour nous !
Répondre

Archives

Articles récents