Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Guerre froide à Vierzon : les élus agitent la bonne vieille théorie de la rumeur

Publié par vierzonitude sur 14 Janvier 2017, 15:07pm

Guerre froide à Vierzon : les élus agitent la bonne vieille théorie de la rumeur

Après une première couche sur la page Facebook de la mairie de Vierzon, la seconde couche dans la presse locale. Les élus vierzonnais, et surtout le maire, agite la bonne vieille théorie de la rumeur et du complot pour se sortir de l'impasse dans laquelle ils se sont fourrés. Nous sommes en pleine guerre froide entre le Parti communiste d'un côté et la CGT de l'autre. La CFDT semble avoir rejoint les choux, dommage pour l'intersyndicale qui avait fait naître des espoirs. Dans un même article, le maire de Vierzon utilise le mot "mensonge" et le mot "rumeur". 

"Annoncer une fermeture des serres alors que l’on annonce en même temps une production de plants (certes diminuée avec plus de bisannuels et de vivaces) pour 2017 est un mensonge », assure le maire. Et de poursuivre : « Les rumeurs, ça suffit ! Annoncer une fermeture du refuge alors que l’on vient de voter de nouveaux tarifs est un mensonge, même si nous demanderons aux associations de nous aider plus comme cela se fait ailleurs", explique le maire dans la presse locale. Comme s'il ne l'avait jamais dit...

Mais le plus extraordinaire, dans ce mélodrame syndicalo-politique, c'est que les langues se délient. Sans doute que l'approche du départ de l'actuel maire de Vierzon va permettre aux syndicats de regagner de la confiance et du mordant... Car du côté de la piscine municipal, du conservatoire et du centre de loisirs, il y aurait aussi du souci à se faire. Ceci bien sûr n'étant qu'une sale rumeur destinée à renverser le régime... On sent que dans les jours qui viennent, les tracts vont être réécrit dans le sens de l'histoire vierzonnaise de celle que les élus ont envie de lire.

Alors le maire nous annonce, dans la presse locale, des "propositions que je vais présenter la semaine prochaine (et qui) sont de nature à apaiser tout le monde." Surtout le CGT qui a trouvé un os à ronger et qui n'a pas envie de le lâcher. Le maire explose encore dans la presse locale : "Quand on supprime cinq ou six événements culturels l’été, cela ne fait pas un tel tollé." Non, ça fait des économies pour les contribuables. Et les événements en question sont des concerts gratuits pour les Estivales du canal déjà rétrécis.

"Le refuge et les serres ne fermeront pas. Les fonctionnaires territoriaux ne perdent pas leur emploi. Il y aura en 2017 des fleurs dans les bacs et massifs", ajoute le maire dans la presse locale. Oui, mais sachons lire entre les lignes "il y aura en 2017..." pas forcément en 2018. Nos élus ont pris des cours de communication pour noyer le citoyen dans le mensonge. Car si les syndicats mentent, si la presse ment, si Vierzonitude ment, que dire de nos élus, des anges, des sirènes, des êtres financièrement bons puisqu'il s'engage pour les plus pauvres en gagnant dix fois leur smic par mois.

 

Le tract de la CGT

Commenter cet article

Jag 14/01/2017 17:18

On peut faire décider ce qu'on veut à Sansu, ce n'est pas lui qui en assumera les conséquences...Il est courageux pour des engagements qu'il n'aura pas à assumer.
La victoire de la CGT est une victoire facile qui lui évite de se fâcher avec les syndicalistes ....ce serait mauvais pour son élection !!
Vierzonnais, on vous roule dans la farine !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents