Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hommage après la disparition de Jimmy

Publié par vierzonitude sur 22 Avril 2019, 19:51pm

Un hommage a été organisé ce lundi après-midi au rond-point de la porte de Vierzon, à Saint-Doulchard, où Jimmy a trouvé la mort sur sa moto mercredi soir dernier. (photo Véronique Bauduin Barrière)

Un hommage a été organisé ce lundi après-midi au rond-point de la porte de Vierzon, à Saint-Doulchard, où Jimmy a trouvé la mort sur sa moto mercredi soir dernier. (photo Véronique Bauduin Barrière)

Comment ne pas être triste, profondément triste quand l'actualité est si cruelle. La disparition tragique de Jimmy dans un accident de moto, à Saint-Doulchard, mercredi soir, a plongé de très nombreuses personnes dans le chagrin et de très nombreux hommages ont afflué montrant ainsi  la trace profonde qu'il avait imprimé dans la vie des autres.

Par ces hommages, celui, physique, au giratoire des Forges, jeudi après-midi, la communauté des motards et celle des gilets jaunes unies pour une même communion à sa mémoire. Vierzonitude avait croisé Jimmy à plusieurs reprises, sur son rond-point des Forges. Souvent aussi, Vierzonitude le sollicitait pour des photos qu'il publiait sur sa page, lors de ses sorties avec sa dépanneuse dont on pouvait dire qu'il était fier.

On l'avait même suivi, presque en direct grâce à lui, lors d'un record de concentration de dépanneuses, en octobre 2018, dans l'Allier. A la lecture des messages innombrables qui ont fleuri sur les réseaux sociaux, Jimmy faisait l'unanimité dans ses engagements personnels et professionnels, amicaux et familiaux.

Mercredi soir, la trajectoire de sa moto l'a conduit au pays de l'absence, cet endroit où ceux qui restent au bord, et nous pensons à sa compagne et à ses deux enfants, à sa famille également, sa maman et son papa, doivent compenser avec le silence sans avoir l'espoir, même infime, de le briser à nouveau.

Vierzonitude n'a fait que traverser, quelques fois, l'existence de Jimmy, toujours entier, toujours lui-même, toujours volontaire. Mais nous tentons de ressentir tout le vide qu'il laisse à ses intimes, à ses proches, à ses amis, à ceux qui roulaient encore avec lui mercredi soir, jusqu'à ce rond-point.

Il y a eu, pour Coluche, un putain de camion. Il y aura pour Jimmy, un putain de rond-point, et pas celui où il aimait brûler des planches, le soir, non, un putain de rond-point, pas celui des Forges non plus qui lui rend d'ailleurs hommage, on peut y lire le nom de Jimmy en y passant.

Non, un putain de rond-point autour duquel on pourra tourner sans cesse, à l'envers, sans pouvoir remonter le temps et en changer le cours. Vierzonitude ne peut pas rester insensible à une vie coupée net de cette façon, à une présence qui, sans être continuelle, était là, suspendue, quelque part, et que l'on pouvait solliciter. Juste le fait de le savoir était suffisant. Ce n'est plus le cas. Le chagrin qu'il a déposé, malgré lui, en celles et ceux qui l'ont connu, ne doit pas recouvrir la joie de vivre dont il était animé. Et que chacun, au fond de lui, gardera comme un héritage de ce qu'il était.

Ses obsèques auront lieu mercredi, à 15 heures, à l'église Notre-Dame.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F.t 24/04/2019 20:54

Une personne avec un grand coeur ; quelquun qui avait la joie de vivre .
Il resteras dans notre coeur a tout jamais .

M 20/04/2019 10:38

Un Garçon, ultra-sympathique, plein enthousiasme qu c'est triste.

Archives

Articles récents