Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Hôpital de Vierzon : les travaux pour rapprocher la maternité et la pédiatrie ont eu lieu ?

Publié par vierzonitude sur 6 Août 2017, 08:00am

En août 2016, Vierzonitude annonçait 350.000 euros de travaux à l'hôpital de Vierzon pour rapprocher la pédiatrie de la maternité. mais avec les problèmes récurrents de trésorerie, arrêtez-nous si on se trompe, mais nous n'avons pas le souvenir d'avoir vu un ruban coupé,pour de tels travaux. D'autant qu'ils devaient se terminer au printemps 2017. Alors, projet enterré ? Retardé ? D'autant eu ces travaux devaient permettre de réduire l'effectif de six équivalents temps-plein. C'est là que ça coince ?

Le site spécialisé, Techopital.com, revient sur les futurs travaux de l'hôpital de Vierzon, qui consistent à rapprocher la maternité de la pédiatrie : " Les travaux pour que le service pédiatrie prenne place à côté de la maternité débuteront à l'automne, et doivent se terminer à la fin du printemps 2017. L'objectif est de "corriger une erreur faite en 2007 : la séparation de ces deux unités pour des raisons budgétaires", explique Florent Foucard, directeur de l'établissement à APMNews. Ces travaux vont également permettre de tendre de nouveau vers un équilibre financier. C'est "l'ARS [agence régionale de santé] Centre-Val-de-Loire qui finance la totalité des travaux, à hauteur de 350.000 euros", précise aussi le directeur."

Le plus extraordinaire est à venir, et l'on se demande comment les syndicats, CGT en tête et CFDT, ne bondissent pas à la lecture de ce qui va suivre : "Les économies vont se faire sur le circuit logistique, le chauffage, les fournitures, mais surtout le personnel. Avec ce chantier, tout en ayant le même niveau d'activité, "les effectifs vont être réduits de six équivalents temps plein (ETP), cela représente 210.000 euros d'économies par an donc il devrait y avoir un retour sur investissement rapidement". En clair, l'ARS  finance à hauteur de 350.000 euros le rapprochement de la maternité et de la pédiatrie pour supprimer six postes à l'hôpital de Vierzon et économiser 210.000 euros chaque année ! Le retour sur investissement se fait donc au détriment du personnel. Et pas une seule réaction d'élus ou de syndicats ? La gauche devient molle...

"Regrouper ces deux unités va également permettre d'avoir un taux d'occupation plus important, et ainsi réduire les coûts: avec 500 accouchements par an, celui de la maternité est de 60%, et avec 1.710 hospitalisations annuelles, le taux d'occupation du service pédiatrie est de 40%." 

Autre projet à venir : "Le service pédiatrie va rejoindre la maternité et les urgences, et ainsi, nous pourrons également réunir la médecine et la chirurgie".
Mais cette dernière opération n'est pas financée à ce jour. Les prochaines discussions entre les pouvoirs publics et l'hôpital porteront dessus. "C'est un investissement de plusieurs millions d'euros, donc les négociations seront plus difficiles", prévient le directeur." Avec combien d'emplois en moins ?

"Nous avons un déficit structurel de 2 millions d'euros et un endettement de 21 millions d'euros donc nous ne pouvons pas investir ni même emprunter". C'est pourquoi tout investissement du CH nécessite l'aide financière des pouvoirs publics."
Ce déficit de l'hôpital provient des investissements réalisés entre 2005 et 2009 pour moderniser les urgences, la maternité et les soins de suite et de réadaptation (SSR). Trente-deux millions d'euros avaient été investis à l'époque. "J'ai hérité de la dette", souligne le directeur qui a pris ses fonctions à Vierzon en 2014. "L'ARS nous a suivi car ces travaux s'inscrivent dans une meilleure organisation de l'offre de soins et de meilleures performances médico-économiques", explique-t-il

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents