Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital de Vierzon : voici la motion qui sera soumise au conseil municipal du 17 octobre

Publié par vierzonitude sur 16 Octobre 2017, 07:00am

Hôpital de Vierzon :  voici la motion qui sera soumise au conseil municipal du 17 octobre

Le mardi 17 octobre, les élus du conseil municipal seront appelés à voter une motion pour la pérennité de l'hôpital et le maintien de tous ses services. Une motion qui devrait être votée à l'unanimité. Le 24 octobre, le maire de Vierzon doit remettre à l'Agence régionale de santé d'Orléans, les fruits de la pétition. Les représentants du personnel seront ainsi reçus avec Nicolas Sansu, président du conseil de surveillance de l'hôpital, le 24 octobre à 11 heures par  la directrice de l'Agence Régionale de Santé à Orléans. L'intersyndicale CGT/FO, appelle ce jour-là les personnels à un rassemblement de soutien devant l'ARS. C'est pourquoi des cars gratuits, pour le personnel, sont prévus pour s'y rendre et accompagner ainsi la délégation. La député du Cher, Nadia Essayan, retrouvera, ce jour-là, la délégation à Orléans.

Les usagers du service public hospitalier de l'ensemble du bassin de vie Vierzonnais, ont droit à des soins de qualité dans les domaines des urgences, de médecine, de chirurgie, de maternité, de pédiatrie, de gériatrie et des soins de suites et de rééducation.
 

Le déficit chronique du Centre Hospitalier de Vierzon est dû à deux causes essentielles :
- les investissements lourds qu'il a été contraint de supporter pour sa modernisation,
- la tarification à l'acte (T2A) qui organise la concentration des activités hospitalières dans les grandes unités de soins des agglomérations et des grandes villes, au détriment des hôpitaux de proximité condamnés aux déficits.
Les menaces qui pèsent sur la maternité, la pédiatrie et la chirurgie de notre hôpital mettraient en cause la sécurité des femmes enceintes et des enfants à naître, ainsi que celle des personnes à opérer en les obligeant à se rendre à trois-quarts d'heure de route de Vierzon, à Bourges ou à la
clinique privée Guillaume de Varye à Saint-Doulchard.

 

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) constitué entre les hôpitaux de Bourges, lui aussi en déficit chronique, et de Vierzon devrait servir à conforter les deux pôles du service public hospitalier du département du Cher au lieu de vider la substance de l'un au profit de l'autre et de réduire ainsi l'offre de soins apportée aux Vierzonnais.
 

Il est proposé au Conseil municipal :
- de pérenniser l'hôpital de proximité de Vierzon qui dépasse les limites du Cher,
- de maintenir tous ses services, de la maternité et pédiatrie de l'intégralité de son service de chirurgie, afin d'assurer la qualité et la continuité des soins du service public hospitalier sur tout le bassin de vie Vierzonnais,
- de demander à l’État de s'engager pleinement dans la poursuite de la modernisation de
l'établissement qui est la clé de son attractivité et de l'amélioration de ses comptes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Konkong Foufou 16/10/2017 08:40

Si monsieur Sansu était un grand démocrate il organiserait un référendum sur Vierzon en faisant voter le peuple et je sur sur qu'a 99 pour 100 tous les vierzonnais quelque soit leur couleurs politiques, voteraient pour le maintien de notre hôpital. mais ce monsieur veut en tirer une gloire personnel, tout comme la députée du coin. Question: Il est passé maire avec 4723 voies sur 19058 inscrits, et il crédible aux yeux de nos dirigeants?

Archives

Articles récents