Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Il va falloir s'attendre à des difficultés dans des commerces où il n'y aurait pas du en avoir

Publié par vierzonitude sur 11 Mai 2020, 06:00am

Le maire de Vierzon craint que la crise sanitaire laisse des traces parmi les commerçants vierzonnais. "On avait un plan commerce, je ne saurai s'il sera encore viable car on aura des difficultés dans des commerces là où il n'y aurait pas dû en avoir…", explique-t-il dans la presse locale.

Il ajoute : "il faudra regarder les conséquences de cette crise sur la vie des gens : on aura des gens en grande précarité, des entreprises fragilisées.../... On devra faire cet état des lieux et un état des lieux, aussi des collectivités, car aujourd’hui, on sait qu’il va y avoir une perte de recettes absolument considérable. Et ça va, à un moment donné, impacter nos capacités. La première des choses, ça va être comment on va amortir ce choc."

Avant le confinement, par exemple, le taux de vacance commerciale, avenue de la République, approchait les 30% : vingt-et-un commerces fermés. La vacance commerciale atteint 29,1 % dans cette rue (chiffre contestable, bien entendu, calculé par rapport au nombre total de pas-de-porte soit 72).  Plus d'un commerce sur quatre est fermé dans ce qui reste de l'artère principale de cette ville. 

Récemment,  la reprise de la pâtisserie Bernard, avenue de la République sous un nouveau nom, a évité sa disparition. Eighteen Clothing a pris la place de Paris-Style; un cordonnier a pris la place d'Eclope; un magasin éphémère a pris la place du magasin Charles; un huissier de justice s'est installé dans l'ancienne agence de travail temporaire; une sandwicherie a ouvert en bas de l'avenue dans l'ancienne épicerie. Mais entre-temps, le commerce d'articles de cuirs a définitivement fermé ses portes.

Les vingt-et-un pas-de-porte actuellement vides sont :  Katie-Flor, le pub Vintage, la boutique de Caroline, SFR, Croq au pain, Tel and Com, Paris-Bar, Labovision, Singer, Jem's, Gourmandine, Côté sandwiches, GMF, Imua, Les Galeries, Foulon, Pizza Plazza, la Grande Fabrique, mercerie, ex-Français et le commerce d'articles de cuir. Les lignes ont bougé. Une enseigne O'Tacos est annoncée dans deux pas-de-porte actuellement vides. La vacance à 19 pas-de-porte  passe de 29,1% à 26,3%. 

Il va falloir s'attendre à des difficultés dans des commerces où il n'y aurait pas du en avoir
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leon 10/05/2020 17:08

Les petits commerces qui faisaient la vie d’un centre ville disparaissent petit à petit ; ce n’est pas propre à Vierzon. C’est le lot de toutes les villes moyennes qui se sont faites grossir à coup de zones commerciales extérieures. Subsistent en centre ville des commerces qui attirent une certaine clientèle qui cherche la qualité.
La question est d’avoir des offres de qualité et une clientèle solvable.
Payer les loyers (c’est à dire financer les propriétaires des locaux) et maintenir des commerces qui ne répondent à aucune demande, tout ça pour avoir des devantures ouvertes ne peut mener bien loin...

Lambert 09/05/2020 16:40

Sansu avait un plan commerce ???? Trop risible ce gars

Le corse 08/05/2020 20:24

A baptiste vous avez raison vous avez tout compris ! Il est evident que les subventions accordees ( lesquelles ?) Peuvent etre distribuees aux particuliers ... !!!

baptiste 04/01/2020 02:31

Jamais je ne ferais grandir mes enfants dans une ville qui promet aussi peu d'avenir... créer du pouvoir d'achat à la population ça aurait été mieux que de faire je ne sais quoi avec les 21 millions d'euros de subvention qu'a reçu le maire! SCANDALE!!!!

J 16/09/2019 12:04

@AR a raison sur ce point, nous sommes responsables et coupables d’abandonner les commerces de centre-ville. C’est notre mode de vie qui est complètement à revoir. Il est plus facile et moins onéreux d’aller à l’hyper que de se rendre dans des commerces de proximité. La meilleure preuve est la construction de nouvelles enseignes ou l’agrandissement des hyper actuels.
A la fin, quand les commerces sont tous fermés, le maire arrive avec son bulldozer pour nous faire une place en béton...et tout le monde s’en réjoui

olivier 15/09/2019 12:15

La rue de la république, en sens unique et AVEC UNE PISTE CYCLABLE, ce serait super!

Rouss 15/09/2019 09:33

Et les nouvelles galeries ??????????

AR 17/08/2019 09:15

Ce phènomène est ( à mon avis mais pas seulement ) est du a la consommation de masse. L'épicier de quartier ne pouvait plus faire face a la demande , d'ou la grande distribution et le consumérisme largement prisée par le citoyen consommateur. Rappelons que tous les grandes surfaces étaient ouvertes le 15 aout. Et les parking étaient bien fournis. il n'y a pas que la connerie locale , elle est nationale voir internationale. Rappelons que les centres de nombreuses villes sont "a vendre " de 20 000 à 80 000 habitants. par exemple , Nevers

PAYPAL 27/02/2019 10:07

au début de votre article, vous posez la question POURQUOI la GRANDE FABRIQUE est vide depuis si longtemps je vous le dit avec regret à cause de la connerie locale ! nous avons il y a une bonne dizaine d'année fait une proposition d'achat auprès de MARC MOREAU nous avons dénoncé cette proposition car un commerçant nous a alerté en nous disant que notre profession n'était pas la bienvenue dans la rue de la république on préfère avoir un local vide ( largement 10 ans) nous avons 2000 clients c'est quand même 2000 contacts annuels mais que voulez-vous comme disait BRASSENS quand on est C..... On est C......

paypal 19/08/2019 10:58

AR qu'elle importance, un magasin occupé, même par un commerce BANNI Genre
BANQUE, ASSURANCE, ou MARCHAND DE LUNETTE c'est quand même mieux qu'un magasin vide !

AR 17/08/2019 09:02

on peut connaitre l'objet de votre profession ?

HA 04/01/2019 17:42

Pas que les commerces. Les dentistes aussi se font rares. À Noël, je me suis cassé une prémolaire contre une olive mal dénoyautée (ça arrive). Ça fait un peu mal. Malheureusement les quelques dentistes de Vierzon étaient tous partis en vacances. Il m’a fallu attendre aujourd’hui pour décrocher un rendez-vous… dans trois mois !

Archives

Articles récents