Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


L'A20 restera gratuite confirme le gouvernement ce mercredi

Publié par vierzonitude sur 31 Mai 2018, 09:09am

Selon la Nouvelle-République de l'Indre, "le gouvernement, par la voix de Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot", a affirmé aujourd'hui, lors des questions au gouvernement que l'A20 ne deviendra pas payante. 

"Brune Poirson était interrogée par Michel Fanget, député MoDem du Puy-de-Dôme, qui s'inquiète du sort réservé à l'autoroute A75, intégralement gratuite de Clermont-Ferrand à Béziers. "Je tiens à vous rassurer sur la situation des autoroutes A75 et A20, a répondu la secrétaire d'État. Comme vous le dites à juste titre, ce sont de grands axes de désenclavement des territoires. Le gouvernement n'envisage pas de soumettre au péage les automobilistes qui utilisent ces autoroutes."

L'A20 restera gratuite confirme le gouvernement ce mercredi

C'est le Populaire du Centre qui l'annonce : "La gratuité de l’autoroute A20 reliant Vierzon (Cher) à Montauban (Tarn-et-Garonne) via Limoges dans la Haute-Vienne, pourrait être mise en péril. La ministre des transports a évoqué les grandes lignes de la nouvelle loi sur les mobilités (LOM), qui comprend la fin des autoroutes gratuites, pour financer les nouveaux aménagements."

La presse rappelle, en effet que sur "les 428 kilomètres de l’autoroute A20, entre Vierzon dans le Cher et Montauban dans le Tarn-et-Garonne, seuls 158 kilomètres sont payants : la portion entre Gignac, au sud de la Corrèze et Montauban."

Sinon, l'autoroute est principalement gratuite depuis les années 90, quand l'ex-nationale 20 a été transformée en autoroute et sa nationale déclassée en départementale.  "Mais la donne pourrait changer, suite aux déclarations de la ministre des Transports, Elisabeth Borne, qui devrait présenter la nouvelle loi sur les mobilités (LOM), avant cet été", lit-on encore.

Le Populaire du Centre ajoute que "cette loi, c'est "l’orientation sur les mobilités" (LOM). Elle prévoie de développer les péages pour financer l'entretien des routes nationales et du réseau autoroutier non concédé, – c'est-à-dire gérée directement par l'Etat et non pas une société privée comme c'est le cas pour 75 % du réseau  – dont l'A20, entre Vierzon et Montauban."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moutat 21/05/2018 12:47

Mais l'A20 ne doit pas etre national mais departemental

Cereus Maximus 21/05/2018 10:16

Il faut, encore et encore, rappeler les fondamentaux qui sont apparemment inaccessibles à la compréhension chez beaucoup.

1) la vocation première (et idéalement unique) des impôts vise au financement des projets d'intérêt général dont la nature et/ou l'ampleur les situent hors de portée des particuliers, associations ou même collectivités locales/territoriales. Il en va ainsi pour les infrastructures routières nationales.

2) Ces infrastructures ne relèvent plus ou ne devraient plus relever de l'effort national une fois les projets achevés. Leur entretien incombe dès lors aux utilisateurs, ce qui est pour le moins le socle de la justice sociale sauf à considérer qu'une fraction de la population est soumise au servage et doit admettre de supporter le poids des insolvables accrochés à ses basques.

Ceci vaut pour tout, réseaux (auto)routiers, ferroviaires etc...l'important étant que chacun se doit de considérer que son voisin n'est pas sur cette planète pour se faire racketter à longueur de temps par les tenants de la gratuité de principe lorsqu'il s'agit de leurs activités propres.

Notons en complément qu'aucune autoroute ne représente l'unique moyen de circulation entre les différentes villes de la région, et que sauf erreur de ma part la majorité des politiques d'aujourd'hui et d'hier en charge des affaires ne sont pas parisiens.

Quand on analyse les choses sans parti pris on y voit nettement plus clair.

Lusor 20/05/2018 13:57

L'installation de péages serait inacceptable en ce sens que l'alternative gratuite par la nationale n'existe plus puisque l'autoroute A20 a utilisé l'ancienne nationale sur beaucoup de portions. Il est ainsi aujourd'hui très difficile de faire Vierzon Châteauroux sans emprunter l'A20. Au nord de Vierzon la RN20 au contraire existe toujours et offre une alternative à l'autoroute jusqu'à Paris.

Raslebol 20/05/2018 12:40

Quand le gouvernement promet une baisse d'impôts dans ce pays, il arrive toujours a trouver le moyen de contourner ces belles paroles dites, avec de nouvelles taxes indirectes!!.
Les poches de ceux qui sont toujours plus dans la mouise, sont plus pratiques, que ceux qui ont tout sous la main, et ces gens de la haute, ont souvents les moyens d'y parvenir sans ces contraintes quotidiennes!.
Quand la bourgeoisie Parisienne, prend des décisions dans ce pays , elle ne pense qu'a son niveau de vie quotidien, et non à ceux qui font tout pour y parvenir également ,à la sueur de leur front.

Bruno 20/05/2018 12:13

Construite avec nos impôts on devra payer pour rouler dessus .et pourvoi pas aussi privatiser les ponts les trottoirs ect ect

PG 20/05/2018 12:04

Il sera intéressant de connaître l'avis des députés concernés par cette éventuelle réforme.Notamment celui de la députée du secteur de Vierzon qui appuie les démarches du premier ministre Edouard Philippe venu dans le Cher il y a peu de temps, pour selon lui "défendre la ruralité" et agir au désenclavement du sud de la région Centre...

Lusor 21/05/2018 14:15

C'est pitoyable et même malsain, Monsieur PG. La seule chose qui vous intéresse sur des sujets de fond comme celui-ci c'est de chercher des angles d'attaque à l'encontre de la députée Modem élue en 2017 contre le député PCF sortant. Attristant !

Archives

Articles récents