Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


L'Agitateur se paye Berry Good Vierzon dans ses largeurs

Publié par vierzonitude sur 27 Juillet 2017, 15:21pm

L'Agitateur se paye Berry Good Vierzon dans ses largeurs

Vierzonitude avait déjà écrit sur le nouveau blog positiviste vierzonnais. l'Agitateur, un site de Bourges, en parle aussi... "Alors tout d’abord, pour chroniquer ce nouveau blog de Vierzon, on s’est interrogé. Faut-il être négatif ou très négatif ? En fait, on va être très très négatif. Tout d’abord le titre : Berry Good Vierzon. Ici, à l’Agitateur, on aime les jeux de mots, même pourris. Mais là, il est pas pourri le jeu de mot, il est à chier. Franchement, "Venez à Vierzon" aurait été cent fois plus adapté au contenu. Nous on dit ça, on dit rien. Et que penser du sous-titre « On n’est pas des "brel"es » ? C’est carrément moisi ça ! Titre, sous-titre, tout est à jeter. C’est définitif, on ne changera pas d’avis."

... "Enfin, on passe au fond. Et là, on le touche bien, le fond. Berry Good Vierzon se veut participatif. Mais attention, il y a une ligne éditoriale : « vous pouvez écrire des articles, si vous le désirez et évidemment si le sujet est résolument positif. Pas de lamentation, pas de jérémiade, que de la joie et du dynamisme ». 
Wouaouh ! On est bien en 2017 sous l’ère Macron pas de doute ! Mais attention, à BGV « Pas de politique, pas de critique mais de vrais échanges, des objectifs et du positif ». Ah ouais, c’est du lourd. Il semble totalement échapper aux initiateurs de BGV que leur ligne éditoriale est éminemment politique. Comment parler d’une ville sans parler de la vie de la cité, bref, de politique au sens noble du terme ? En résumé, la ligne éditoriale de Berry Good Vierzon, c’est la communication."

Il faut tout de même arrêter de croire qu'en prenant des pinceaux neufs et de jolies couleurs, on puisse refaire le petit monde vierzonnais en bleu, tout en bleu avec des touches de jaune et de rouge, pour faire joli. On reproche la tonalité critique de Vierzonitude. "L’Agitateur pousse à être curieux, à être actif, à réfléchir et à ne pas tout accepter ou avaler, entre autre, la communication. Il pousse à contester et à ne pas s’effacer devant les puissants, il pousse à critiquer. Le BGV c’est un peu l’inverse. Tout va bien dans le monde de Oui-Oui. Il pousse à se contenter de ce que l’on a, à ne pas critiquer, ne pas être négatif. C’est valider l’ordre établi et arrêter de réfléchir. C’est la dictature de la pensée. En même temps, ceux qui y participent connaissent les règles et sont volontaires. Donc c’est plutôt un parti politique dans lequel on rentre parce qu’on adhère "aux valeurs"

Feindre que tout va bien pour rejeter le reste, c'est mettre de côté la matière même de la politique, au sens noble du terme. Beaucoup reprochent à Vierzonitude d'être négatif, mais non, Vierzonitude souligne aussi les initiatives positives à condition qu'elle apporte quelque chose à Vierzon. Souvent, les critiques de Vierzonitude ont apporté un peu de mieux, en mettant la réalité sous le nez de celles et ceux qui veulent l'ignorer. On appelle ça aussi la méthode Coué.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal Mai 01/06/2018 13:12

Il faut reconnaître que Vierzon se dégrade de plus en plus depuis mon arrivée en 2011. Crise économique...

visiteur 29/07/2017 11:00

Mais monsieur Macaron, l’absence de ponctuation et de majuscules dans mes courtes contributions est à l’heure des portables et tablettes une faute vénielle, en comparaison de la fatuité rédhibitoire qui dégouline de vos laïus habituels :-)

Macaron 29/07/2017 15:45

C'est ce qui s'appelle le tassement vers le bas, la facilité culturelle, la paresse intellectuelle, l'abandon des richesses de la langue française, l'échec de l'enseignement, et je trouve cela bien regrettable. C'est à la mode Belkacem et on y perd notre identité culturelle. Dommage pour vous de ne pas avoir la capacité de le comprendre. La culture ne s’achète pas en grande surface. Elle se gagne, elle se mérité, elle se conquiert et ensuite, elle s’apprécie, elle se déguste, on s’en délecte. Pour vous élever un peu, vous devriez vous rendre à l’une des nombreuses manifestations de la Bibliothèque Nationale de France. Ce serait l’occasion d’un beau voyage. Bye bye, mon petit.

visiteur 28/07/2017 11:13

cette blogueuse est aussi une entrepreneuse et ce qu’elle a réalisé est une réussite alors au lieu de rouspéter maladivement bougez-vous comme elle
cet état d’esprit de loser plombe Vierzon autant que l’idéologie communiste ;-)

vierzonitude 28/07/2017 15:04

Oui mais c'est tellement bon !!!

Macaron 28/07/2017 14:20

D’autres intervenants sur ce blog sont aussi des entrepreneurs qui se bougent depuis bien plus longtemps qu’elle et qui réussissent.
Ce qui tue Vierzon, ce sont les personnes toujours disposées à approuver les actes ou les initiatives des autres, même les plus médiocres et les plus irréalistes.
Puisque vous n’êtes que visiteur, ayez donc l’honnêteté et la bienséance de ne rester que furtif.
Et quand on se permet de lâcher un commentaire sur un blog accessible au public, la moindre des choses est d’avoir le respect des lecteurs en respectant, par exemple, les règles de ponctuation et en n’oubliant pas qu’une phrase commence par une majuscule. Parce qu’il y a les fautes d’étourderie ou de rapidité de frappe sur le clavier mais aussi les fautes chroniques qui démontrent un manque d’assimilation des cours de Français lors de la scolarité.

visiteur 28/07/2017 13:39

la critique est aisée ;-)

vierzonitude 28/07/2017 12:54

Ah critiquer c'est être loser

Macaron 27/07/2017 17:48

J’y suis allé voir et j’ai trouvé cela complètement nul. Je n’y retournerai pas. En fait, il s’agit d’un blog pour un petit microcosme composé de régisseurs : « Tout va très bien, Madame la Marquise » …… ou d’autruches. La méthode Coué, c’est vieillot et dépassé depuis longtemps. Et à Vierzon ce n’est ni la vie de château ni l’Australie. Recouvrir d’or ce qui est corrodé par la rouille n’a jamais permis de revenir à du neuf. Il veut mieux commencer par passer la brosse dure pour assainir et enlever l’oxyde néfaste avant de passer la machine à re-épaissir.

Je propose un nom de substitution : GNANGNANGNITUDE. D’ailleurs et à ce propos et vu le style, j’ai l’impression que Nadège la Dame Macroneuse est partie prenante là-dedans. J’y sens une odeur de méthode jupitérienne pour lancer la conquête municipale de 2020. Mais on ne va pas faire une overdose. On vient d’avoir ce qu’il faut pour cinq ans, ça suffit ! N’en rajoutez pas !

En outre, avec les résultats des récents sondages, on s’aperçoit que les Marcheurs commencent à souffrir de sérieuses ampoules aux chevilles. Ce qui explique pourquoi certains boitent dans l’exercice de leur activité parlementaire au Palais Bourbon où règne ces jours derniers le foutoir, si l’on en croit la presse nationale. On entend dire qu’ils sont bizutés. Ils sont tout simplement ampoulés par la réalité qui les rattrape. Pas étonnant, avec les nuages qui se promènent dans leurs têtes comme ceux qui flottent dans ce nouveau blog !
A propos des récents sondages, Jupiter ne serait-il pas en train de devenir Pluton, cette planète que les astronomes ont rétrogradée au rang de planète naine ? Ce qui ne serait pas étonnant puisqu’en mythologie, Pluton est le dieu des Enfers.

Archives

Articles récents