Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


La fabuleuse histoire du chat Mirabelle, du Puy-de-Dome à la Floride et.... Vierzon !

Publié par vierzonitude sur 18 Décembre 2016, 14:50pm

Vierzonitude vient de tomber sur cette stupéfiante histoire, sur le site Micetto, celle de Mirabelle, un chat de trois ans qui avait une maîtresse dans le Puy-de-Dôme. Mais cette dernière doit entrer dans une maison de retraite et le pauvre chat n'avait personne à qui être confié. L'appel au secours part d'une association en Floride et connaît son épilogue heureux à... Vierzon, au sein de l'association les Moustaches du Berry. Voilà un vrai conte de Noël qui n'en est pas un. Prenez le temps de lire cette histoire.

L’histoire est immense, et mériterait une conclusion grandiose, de celles que Micetto parvient souvent à obtenir, comme un avocat des causes perdues. 
Et elle commence de façon incroyable, par un mail de Sylvie venant de Floride, de Jacksonville, ce qui montre au passage que Micetto est connu dans le monde entier… Sylvie s’occupe d’une association d’aide aux animaux appelée Froggy’s Cat Rescue. Le mot Froggy est évidemment une allusion à l’origine de Sylvie… 
Cette association en Floride parvient à faire adopter des chats et des chattes à priori condamné(e)s à mort parce qu’inadoptables, malades ou handicapé(e)s. 
La mère de Sylvie, Huguette est française, elle habite le Puy de Dôme, et son chat… s’appelle Mirabelle car au moment de son "adoption", Huguette pensait que c’était une femelle… Enfin adoption : Mirabelle était un chat errant qui allait de maison en maison et qui a fini par décider que la bonne adresse était celle de la mère de Sylvie, c’est un peu lui qui a adopté une maison… Il n’empêche que quand il s’est installé, il a bien fallu lui donner un nom et c’est là que l’erreur a été faite. La confusion. Mais ce nom lui va si bien…  
Leur histoire commune est alors une belle histoire, une superbe relation, qui peut hélas aujourd’hui se transformer en enfer ou en renaissance, cela dépend maintenant de l’un ou l’une d’entre vous.  
On sait qu’un chat est une formidable compagnie, plus que cela d’ailleurs, pour une personne seule, encore plus si elle est âgée. Ce qui est le cas, avec Huguette, c’est le bonheur. Mirabelle a trois ans, il est beau comme un chat dieu. 
Mais la vieillesse est toujours une dégueulasserie et Huguette va devoir intégrer une structure spécialisée, le diagnostic médical de démence est sans appel. 
Sa fille est donc allée voir sa mère il y a un an, elle a fait vacciner et castrer le chat pour qu’il soit adoptable.   
Et bien entendu, elle a essayé de placer le malheureux Mirabelle… 
Elle s’est adressée à toutes les associations possibles et imaginables, celles qui crient si fort sur les toits quand elles ont besoin d’argent, mais qui sont injoignables par téléphone, par mail ou par diligence ou même par téléphérique… 
Et quand on les joint, il n’y a jamais de place, elles sont débordées, manquent de moyens, bref toujours la même rengaine, avec le même résultat, ce que l’on appelle le noir-antenne à la TV, ou le zéro pointé à l’école… Facebook même chose, noir total, pas une réponse… 
C’est qu’en effet, Mirabelle a deux handicaps. 
Il est positif FIV, et pourtant… 
L’auteur de ces lignes, moi, en fait, (ça fait chic pour un écrivain de s’auto-désigner…) a eu un chat positif qui pouvait en effet mourir en une journée, il est resté en vie et bien en vie pendant onze ans… Et cet exemple est loin d’être le seul… Ce n’est donc pas un handicap, et ce n’est pas transmissible aux humains… En revanche, il faudra faire attention aux cas de bagarres sévères, en cas de morsure profonde, Mirabelle peut transmettre le virus à un autre chat, il est donc relativement souhaitable qu’il soit le seul chat de la maison ou avec d'autres chats d'humeur paisible. 
Par ailleurs, Mirabelle ne sait pas aller dans une caisse à litière, pour une bonne raison, personne ne lui a appris. Or toute personne ayant eu des chats sait qu’ils apprennent ça très vite. Mirabelle n’a que trois ans, un âge encore largement ouvert à toute modification des conditions de vie. Et puis, utiliser ce genre de caisse arrange aussi les chats, c’est pour ça qu’ils apprennent très vite, cela leur permet de retrouver deux réflexes de leur vie de chasseur, le fait de cacher leurs excréments et de marquer leur territoire. Cela devient un endroit qui n’est qu’à eux. En somme, Mirabelle n’attend que vous, mais ça urge, la mère de Sylvie partira en maison mi-décembre et en Auvergne, il fera alors un froid de chien… qui tue les chats sans toit… 

Sylvie ne peut l’emmener aux USA, les procédures de quarantaine y sont très draconiennes, un chat malade n’a aucune chance de passer. 
Bref c’est la condamnation à mort ou l’adoption par un autre foyer… 
Elle propose d’amener le chat partout en France, là où il trouvera refuge, et même de laisser un peu de monnaie à l’association ou à la personne qui l’adoptera. Mais ne faites pas ça pour l’argent, Mirabelle ne sait pas ce que c’est l’argent. En revanche, il va savoir ce qu’est l’enfer. Ou ce qu’est une renaissance, à vous de jouer… 

Nous comptons sur vous, amis de Micetto, pour nous aider à trouver une solution pour sauver Mirabelle et pour partager au maximun notre appel sur vos pages Facebook.

 

Vous êtes très nombreux à avoir partagé notre appel au secours pour Mirabelle, plus de 150.000 à l'avoir vu et près de 5.000 à l'avoir partagé sur vos pages. Nombreux sont ceux au grand coeur à s'être proposés pour l'adopter. Adoption qui était difficile notamment en raison du fait que Mirabelle était positif au virus du SIDA sans toutefois avoir developpé la maladie. Beaucoup d'entre vous nous envoient des mails et des messages pour avoir des nouvelles de Mirabelle. Nous ne voulons pas attendre plus longtemps pour les rassurer et leur confier que nous avons plus que des espoirs pour Mirabelle. Mirabelle devrait être pris en charge par une association du Berry qui s'occupera de ses soins médicaux et l’accueillera tant que cela sera nécessaire. Il y trouvera 2 grandes pièces et un jardin clôturé et 2 autres chats positifs pour lui tenir compagnie et aussi nous dit Sylvie beaucoup de visites et de câlins par les bénévoles de cette association. Il sera toujours bien entendu possible de l'adopter si une famille se présente. Enfin, s'il tombe malade, il disposera de soins vétérinaires immédiatement. Nous ne manquerons pas dés que nous le pourrons de vous donner plus de nouvelles de Mirabelle et pourquoi pas aller le voir en Berry et faire un reportage sur ses nouvelles conditions de vie.

Laissons la parole à Sylvie que son amour pour Mirabelle a poussé à réaliser son sauvetage qui paraissait insurmontable.

C’est un véritable exploit rendu possible grâce à la solidarité de tous nos amis des chats.   

"Juste un petit mot  pour vous dire que Mirabelle est à Vierzon depuis cet après-midi. Tout s'est très bien passé chez ma mère et il a été très calme pendant le transport. Mélanie, l'intervenante de ma mère avait fait en sorte de tout préparer pour la venue de Sandrine y compris le comprimé dans la nourriture pour relaxer Mirabelle au cours du voyage. Tout le monde le trouve très beau à presque 6 kg et avec son poil brillant et ses grands yeux tristes. Il se cache un peu ce soir mais il a mangé ce qui est bon signe. Ma mère a remis à Sandrine un sac avec de la nourriture dont Mirabelle a l'habitude, un vieux pull qui sent comme elle et sa maison, le carnet de santé avec les infos sur ce qui a été fait et deux chèques de 250 € un pour l'association Patou's qui prend en charge les soins médicaux de Mirabelle et un autre aux Moustaches du Berry qui s’occupent de ses soins quotidiens. Ma mère était triste de le voir partir mais elle comprend que c'est pour son bien donc ce n'est pas trop amer. Elle sait aussi que ça sera peut-être possible d'aller lui rendre visite et ça l’aide. Au moins, on restera en contact et on aura des nouvelles et des photos. Elle se prépare maintenant à partir en maison mercredi. Elle va à l'Ouradou à Clermont Ferrand et elle est contente de savoir que Mirabelle passera Noël au chaud avec de la bonne nourriture dans le ventre et beaucoup de câlins des bénévoles. Voila toutes les dernières nouvelles. Je suis un peu triste aussi je dois dire à l'idée de ne plus voir son minois quand je reviendrai car je m'étais attachée à Mirabelle  mais je suis heureuse pour lui qu’il ait cette chance d’avoir une longue vie entourée d’amour. Merci pour toute votre aide et celle de Jean Louis. Sans vous deux et votre site, je serais sûrement toujours en train de chercher une solution avec des organisations locales qui le tueraient à la minute où 'ils le prendraient. Vous lui avez sauvé la vie. Quand vous avez envie de baisser les bras et que vous vous découragez, pensez à moi en Floride essayant de faire ce qui semblait impossible pour sauver la vie d'un chat positif qui n'utilise pas la litière à 7000 kilomètres de chez moi et souvenez-vous que c'est vous qui avez rendu possible son sauvetage d'un avenir très sombre. 
Merci encore de tout mon coeur, celui de ma mère et le petit coeur de notre Mirabelle"

Commenter cet article

Jag 16/12/2016 09:44

Pendant ce temps là du côté de l'Abricot, on empoisonne les chats....

Jag 14/12/2016 14:26

Belle histoire ...qui fini bien en attendant une adoption pour le long terme, mais combien de ces adorables félins sont abandonnés volontairement par des abrutis.
Il est dommage que les maisons de retraite n'autorisent pas les animaux, en particulier les chats qui sont des animaux autonomes et propres, pouvant rester à l'intérieur sans obligation de les sortir. Ils n'ont besoin que de croquettes, de toilettes et de caresses. Ils rendraient heureux beaucoup de retraités dans la solitude de leur dernière ligne droite ....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents