Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


La fleuriste du Marché au Blé a fermé mais pour ne pas nuire à l'image de Vierzon, chut....

Publié par vierzonitude sur 26 Février 2017, 16:27pm

La fleuriste du Marché au Blé a fermé mais pour ne pas nuire à l'image de Vierzon, chut....

Qui va filmer les regrets de cette commerçante qui, en février dernier pleine d'espoir, ouvre un magasin de fleurs place Vaillant-Couturier ? Qui va aller recueillir, oralement, les mots qu'elle a eu le courage de mettre dans sa vitrine pour expliquer à ses clients qu'elle ferme sa boutique ? Qui va oser nous sortir l'histoire du verre d'eau à moitié plein et à moitié vide dont il ne faut voir que le niveau élevé de l'eau dans le verre ? Qui va regarder la jolie vidéo de Vierzon-la-souriante, cette belle opération de communication, en osant nous affirmer qu'il ne faut retenir que le bon côté des choses pour ne pas nuire "à l'image médiatique" de Vierzon ? 

Mais, on ne va pas dire pas que le commerce est fermé, on ne va pas le dire pour ne pas nuire à Vierzon, pour ne pas froisser cette belle unanimité à vider la réalité de son contenu jusqu'en à faire un objet de propagande électorale. Car c'est bien de cela dont il s'agit, une opération "ville propre" qui consiste, du moins, jusqu'en juin, à ne pas effrayer le populo avec de mauvaises nouvelles, si tenté qu'il soit d'aller voter pour un extrême et priver des élus d'une place dont ils essaient de sauver chèrement la peau. 

A l'heure où certains se félicitent qu'on trouve des sourires à Vierzon, des huîtres et du pain, un golf et un bowling, des machines-outils et des couleurs, comme si on ne regardait cette ville que par le prisme du noir et blanc et du sépia, un commerce ferme ses portes sur une place pourtant rénovée pour l'épanouissement du commerce. C'est vrai que ça fait super joli dans un discours d'inauguration, en présence d'un ministre (NDLR : Pierre Moscovici, alors ministre des finances) que de souligner, avec force, que cette place a été rénovée "en concertation" avec les commerçants afin de redonner de la vie à cette place. Un an après son ouverture, la fleuriste doit baisser le rideau. Le pressing est parti. La boulangerie, en bas de la place, est à vendre ou à louer. 

Et qui parlera, à part Vierzonitude, ce blog de malheur qui ne fait que déverser son fiel sur cette pauvre victime de ville, victime d'elle-mêmes finalement et de son pessimisme récurrent alors que le soleil brille si fort, qui à part ce blog parlera de cette fleuriste de la place du Marché au Blé qui ferme ses portes ? Qui estime que ses "regrets" ne sont pas de simples mots sur une simple vitrine, une de plus, fermée ? 

Que derrière, il y a plus que 1,43 minute de bons sentiments. Et que l'espoir injecté dans ce commerce est aussi la force qui permettra, du moins on l'espère, de faire éclore d'autres commerces et de redresser cette ville ? Mais qui s'intéresse à cet espoir ? Qui le cultive ? Qui lui donne les vrais moyens de s'implanter ? certainement pas l'indifférence crasse qui entoure chaque fermeture de commerce aussi vivement que certains s'enflamment à l'ouverture d'autres. Si ce n'est pour nous vendre une soupe nauséabonde, un joli collier de bonheur collectif qu'on agite, comme des grelots, sous le nez des bienveillants pour leur signifier que, non, Vierzon est une ville qui vaut plus que des commerces qui ferment et des espoirs déçus. A ce rythme-là, les électeurs aussi risquent d'avoir des espoirs déçus... Une fleuriste ferme et tout le monde s'en fout.

La fleuriste du Marché au Blé a fermé mais pour ne pas nuire à l'image de Vierzon, chut....
La fleuriste du Marché au Blé a fermé mais pour ne pas nuire à l'image de Vierzon, chut....

Bonne nouvelle : un fleuriste s'installe place du Marché au Blé, dans la maison jouxtant le café Le Refuge. souvenez-vous, cette maison a longtemps été fermée pour cause de... fatigue de la charpente. Puis après des travaux, la maison fut ragaillardie mais toujours sans locataire. Or, c'est écrit sur les fenêtres, ici, bientôt un fleuriste. Ben dites donc, depuis combien de temps le quartier n'avait pas vu un fleuriste après le départ de la Frange aux fleurs rue Joffre ? La loi du commerce est ainsi faite : un commerce arrive, un autre part. l'armurier Bruneau a fermé ses portes pour cause de retraite. il se murmure qu'un acheteur (du fonds) pourrait se faire connaître. En attendant, l'immeuble a été vendu. Un commerce à la place de Bruneau, ce serait une... fleur pour la place du Marché au Blé. Au moins, les élus pourraient se targuer qu'elle n'a pas coûté aussi cher pour rien et qu'elle n'a pas été aménagée de travers pour rien non plus !

La fleuriste du Marché au Blé a fermé mais pour ne pas nuire à l'image de Vierzon, chut....

Commenter cet article

Kheops 28/02/2017 08:46

Ce bâtiment n'appartient pas à une quelconque collectivité. Il est détenu par un propriétaire privé.

marie 27/02/2017 15:42

oui ok beaucoup de fleuriste à Vierzon, mais chez fleur bleue le bouquet tenait vraiment longtemps contrairement à certains fleuriste ou le bouquet est fané en 2 jours . Pour y être allée à plusieurs reprise je trouvait cette jeune fille bien plus commerçante qu'un autre fleuriste situé à Saint Martin. De plus cette place payée très chère avec nos impôts n'a aucune vie sauf quand la nuit tombe il y a bien un commerce de toutes substances illicites.

Andrée 27/02/2017 11:52

Oups j'ai fait des fautes d'orthographe, c'est pas génial.
Depuis quand est fermée La Grange aux Fleurs de la rue Maréchal Joffre ?
Longtemps je crois, et depuis il s'est rouvert d'autres fleuristes.
Je suis d'accord sur le fait que Vierzon et ses commerces sont moribonds et que la municipalité est dans le déni complet . Cependant, ouvrir un fleuriste dans une ville qui en compte déjà 5 (si j'ai bien compté), c'est très risqué. Et réellement, il n'y avait pas beaucoup de choix, attention on ne s'improvise pas commerçant.

Andrée 27/02/2017 07:12

Qui était déjà allées chez cette fleuriste ?
Il y déjà à Vierzon plusieurs magasin : Kathie Flor( beaucoup de choix, à tous les prix); la Dame aux Camélias : un super magasin avec des objet de déco, des fleurs et des cadeaux...
Il y aussi 2 magasins aux forges et un fleuriste à Villages. Oui c'est triste qu'un magasin ferme, mais attention à ne pas tout mélanger : on ne s'improvise pas commerçant, certains paris sont risqués. La municipalité n'est pas la cause de tout. Elle a déjà sa part de responsabilité.

vierzonitude 27/02/2017 11:41

Personne ne met en cause la municipalité ! Ce qui est mis en cause c'est son déni permanent. Ensuite, nous rappellerons qu'il existait un fleuriste rue Joffre, la rue Joffre, vous savez cette rue dont on ne doit plus citer le nom...

Bettymae 26/02/2017 20:26

Tout est dit !
A entendre la Municipalité j'ai vraiment l'impression que l'on ne vit pas dans la même ville ou tout simplement sur la meme planète ! Ce n'est pas en faisant l'autruche que tout va s'arranger !!!
Soutenez les commerçants qui survivent à cette politique municipale.

Alexandre 23/02/2016 23:29

Je ne sais si j'ai de l'admiration pour la prise de risque, ou de la compassion pour la future faillite.

Bon courage, bonne chance, ... et prions pour un miracle...

Sami toritorio 20/02/2016 23:05

Connaissez vous le propriétaire de ce beaux bâtiment,j'ai chercher mais je n'arrive pas a le trouver ?

chat noir 23/02/2016 15:49

Sem territoria ou municipale a priori

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents