Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !

Publié par vierzonitude sur 10 Janvier 2018, 18:32pm

Début décembre, nous vous faisions visiter la maison à pans de bois de la rue Voltaire qui a connu de mauvais fortunes ces dernières années.  Et la maison est aujourd'hui en très mauvais état. Mais Olivier Rivet, patron des Champignonnières de Sologne, aux Forges, à Vierzon et patron du Q et de la Cantine Berrichonne à Bourges, avait un projet pour cette maison. La presse explique qu'Olivier Rivet a fait une proposition d'achat de cette maison aujourd'hui mardi pour en faire non pas un pub ou un salon de thé comme il nous l'avait confié mais... un  projet original, dans le centre de Vierzon, une maison du Shiitaké, l'un des cinq champignons qu'Olivier cultive aux Forges. Jamais à l'abri d'une idée ! On a plutôt hâte de voir cette maison retrouver des couleurs, une maison qui était à l'époque, était le symbole de la ville.

 

La maison à pans de bois de la rue Voltaire est plus un symbole qu'un monument historique. Après avoir disparu des panneaux qui jalonnent les autoroutes en arrivant à Vierzon (remplacée par des vélos), la maison n'a pas eu de bol. En mauvais état, elle devait être rachetée par la Sem-Territoria pour en faire des logements sociaux. Puis plus rien. Mais tout espoir est permis puisqu'un promoteur s'intéresse de très près à cette maison pour en faire un projet commercial et un projet d'habitat. Une chose est sûre, la maison a perdu de sa superbe, extérieurement, c'est un fait, intérieurement, c'est aussi vrai. Squattée, la maison a besoin d'être restaurée dehors et dedans ainsi que consolidée. Toutefois, le promoteur, Olivier Rivet, patron du Q et de la Cantine Berrichonne à Bourges mais aussi des Champignonnières de Sologne aux Forges à Vierzon, ne perd pas espoir, il entend faire une proposition pour que cette maison retrouve son lustre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
La maison à pans de bois rue Voltaire transformée en maison du... champignon Shiitaké !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marre 09/01/2018 23:12

Pourquoi pas, il vaut mieux créer quelque chose de nouveau, au lieu de ne rien faire afin de rénover également ce bâtiment par la même occasion.
La vente de champignons Shiitaké, on ne connait pas chez nous, alors c'est quand même mieux que de la mérule pleureuse tout de même, non!!.

Lusor 09/01/2018 22:53

C'est une très bonne nouvelle pour cette maison et pour Vierzon ! Bravo à M. Rivet qui est prêt à faire face au coût sans très élevé de sa rénovation ! Il mériterait meme de l'avoir à l'Euro symbolique vu les dépenses qui l'attendent. S'il avait ensuite une nouvelle idée pour la maison historique dite des vicaires, nous serions comblés !

Al 06/12/2017 13:21

On espère que Vierzonitude ne va pas faire la promotion de sa destruction comme il l'a fait pour l’îlot...

vierzonitude 06/12/2017 13:31

Vierzonitude se félicite de la destruction de l'îlot qui n'a quand même rien à voir avec la maison à pans de bois !

Jacques Brel 05/12/2017 18:27

C'est une maison bleue
Accrochée à ma mémoire
On y vient à pied
On ne frappe pas
Ceux qui vivent là
Ont jeté la clé
Peuplée de cheveux longs
De grands lits et de musique
Peuplée de lumière
Et peuplée de fous
Elle sera dernière
A rester debout.

jean 20/04/2016 17:58

pour sauver cette maison il faudrait la donner à quelqu un qui s engage à engloutir une certaine somme dans les travaux.
même à 50000 euros ce n est pas une bonne affaire.
mais elle a de la gueule c est certain

Lusor 25/04/2015 19:00

Vos photos sont révélatrices d'un état de délabrement de ses structures gravissime. Ca finira par un arrêté de péril ! On a déjà les fours à globe non ?

Tanche moyenne 15/04/2015 08:42

Vu son état de délabrement, on pourrait y installer un musée du communisme vierzonnais et de l'ouverture d'esprit ?

Allô Ciné 29/10/2014 22:59

Elle qui n’offre jamais ses charmes, pas même l’après-midi, elle ne portera donc jamais le nom de « Belle de Jour ». Elle ne restera que « Belle de loin, loin d’être belle ». C’est comme Intermarché qui vend, depuis peu et à petits prix, des « légumes moches » pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
Alors, c’est raté pour en faire un bordel de luxe et on n’y verra jamais Catherine Deneuve. Dommage, « Libération » en aurait tenu un article supplémentaire.
Cependant, pas de regrets à avoir. Comme à Vierzon on est tous fauchés par les impôts, on n’aurait jamais pu prétendre à ce luxe réservé à ceux qui gagnent beaucoup plus que nous. Grâce à Albert Schweitzer, on sait bien que « Tout plaisir que la main n’atteint pas n’est qu’un rêve », un peu comme les trottoirs avec les godasses.

Bezant 29/10/2014 09:47

Comme écrit Vierzonitude au sujet de l'ex-Gifi : puisque ce n'est pas un monument historique, démolissons-la !... Ca serait dommage non ? Mais je ne voudrais pas payer la restauration on plus.

le même 04/02/2014 22:12

tiens, très bonne idée, cela pourrait faire une bonne extension pour l'office du tourisme, vu qu'il est un peu étriqué dans ses nouveaux locaux.

Bezant 04/02/2014 05:39

La problématique de cette maison "néo-médiévale" est identique à celle d'une autre, authentiquement médiévale celle-là, dite de Jeanne d'Arc et que la Ville a mise en vente en 2013 sans succès
(pour l'instant et sûrement pour longtemps). Ces deux bâtissent nécessitent en effet de coûteux travaux de restauration et présentent beaucoup de contraintes pour du locatif (accès, agencement,
etc.). Aussi je ne comprends pas la politique de la Ville (si d'ailleurs il y en a une ?). Pourquoi en acheter une et vendre l'autre ?

un autre 03/02/2014 19:39

Pour le coup, je ne vois rien à redire à sauvegarder cette maison, c'est quand même d'un autre intérêt architectural que le bâtiment Gifi un peu plus haut.

Archives

Articles récents