Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La proposition de loi pour une heure silencieuse dans les grands magasins bien accueillie

Publié par vierzonitude sur 24 Septembre 2019, 15:00pm

La proposition de loi de la députée Nadia Essayan sur l'instauration d'une heure silencieuse dans la grande distribution pour les personnes atteintes d'autisme a été bien accueillie. La patron de Système U, Dominique Schelcher, se dit, sur Twitter, "Ravi que cette initiative de notre associé de l’Hyper U de Vierzon puisse être débattue voire généralisée. Une heure silencieuse d’ores et déjà en cours d’extension dans plusieurs magasins de notre enseigne."

"Durant cette heure, les hyper et les supermarchés de France réduiraient leur éclairage, baisseraient la musique et ne feraient aucune annonce dans les hauts-parleurs. Aux heures creuses, un tel dispositif ne dérangerait pas la clientèle habituelle et pourrait même avoir un effet bénéfique sur le chiffre d’affaires du magasin", estime Nadia Essayan"sur BFM.TV

"Pour répondre à l’urgence d’inclusion, il est possible de s’inspirer d’expériences déjà existantes sur le territoire. Ainsi, afin d’améliorer les conditions d’achats des clients autistes, l’Hyper U de Vierzon a instauré deux « heures silencieuses » hebdomadaires. "

C'est ce que l'on peut lire, dans la proposition de loi de la députée Nadia Essayan, "visant à améliorer l’accessibilité des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme par la mise en place d’une « heure silencieuse » dans les magasins de grande distribution."

La députée prend l'exemple de Vierzon : "Durant ces deux heures, la musique est éteinte et les annonces au micro sont supprimées. Les employés communiquent via leurs portables professionnels. Quant aux lumières, un seul néon sur trois est allumé. Pour respecter cette heure silencieuse, les clients sont aussi invités à limiter les allers-retours avec leur caddy. 

Enfin, des plans du magasin sont distribués aux clients, avec des autocollants désignant les différents types de produits. Ces plans permettent aux individus atteints de troubles du spectre de l’autisme de mieux se repérer et d’optimiser le temps de leurs achats. Les angoisses provoquées par la taille du magasin sont ainsi limitées. Finalement, les heures silencieuses permettent aux personnes autistes d’effectuer leurs achats dans de meilleures conditions. À Vierzon, cette initiative est une vraie réussite et elle profite également aux personnes âgées et au personnel."

 

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 11 septembre 2019.

PROPOSITION DE LOI

visant à améliorer l’accessibilité des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme par la mise en place d’une
« 
heure silencieuse » dans les magasins de grande distribution,

(Renvoyée à la commission des affaires économiques, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Nadia ESSAYAN, Mohamed LAQHILA, Bruno FUCHS,
Maud PETIT, Nathalie ELIMAS,

députés.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Dans un rapport de janvier 2018, la Cour des comptes estime à 700 000 le nombre de personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme (TSA) en France, dont 600 000 adultes.

L’autisme se caractérise par des difficultés d’interaction sociale et des comportements répétitifs et peut aussi s’accompagner d’une déficience intellectuelle.

Faire ses courses dans une grande surface représente ainsi une vraie difficulté pour les personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme. Les troubles psychiatriques qu’elles présentent – de façon plus ou moins grave selon les individus- les conduisent à adopter des réactions anormales face aux stimuli visuels et sensoriels. Les sons et odeurs, particulièrement nombreux dans les grandes surfaces, demandent beaucoup de concentration et peuvent mettre à mal leur bien-être en provoquant de l’anxiété, voire des phobies. À long terme, le stress provoqué par les grandes surfaces peut aller jusqu’à entraîner une dépression. Ainsi, les troubles d’attention et de fonctions exécutives des personnes autistes peuvent finalement se renforcer dans les magasins de grande distribution.

En France, les supermarchés et hypermarchés ne sont pas encore adaptés aux individus présentant des troubles cognitifs. Or l’accès aux droits fondamentaux doit être garanti pour toutes les personnes en situation de handicap, quelles qu’elles soient. L’inclusion est l’un des défis de ce quinquennat.

Pour répondre à l’urgence d’inclusion, il est possible de s’inspirer d’expériences déjà existantes sur le territoire. Ainsi, afin d’améliorer les conditions d’achats des clients autistes, l’Hyper U de Vierzon a instauré deux « heures silencieuses » hebdomadaires.

Durant ces deux heures, la musique est éteinte et les annonces au micro sont supprimées. Les employés communiquent via leurs portables professionnels. Quant aux lumières, un seul néon sur trois est allumé. Pour respecter cette heure silencieuse, les clients sont aussi invités à limiter les allers-retours avec leur caddy. Enfin, des plans du magasin sont distribués aux clients, avec des autocollants désignant les différents types de produits. Ces plans permettent aux individus atteints de troubles du spectre de l’autisme de mieux se repérer et d’optimiser le temps de leurs achats. Les angoisses provoquées par la taille du magasin sont ainsi limitées.

Finalement, les heures silencieuses permettent aux personnes autistes d’effectuer leurs achats dans de meilleures conditions. À Vierzon, cette initiative est une vraie réussite et elle profite également aux personnes âgées et au personnel.

Ces heures silencieuses fonctionnent parfaitement au Royaume-Uni, mais également dans d’autre pays comme l’Australie. Ces pays sont la preuve que ces dispositifs sont viables et généralisables.

Enfin, les heures silencieuses sont instaurées aux heures creuses et ne pénalisent donc ni la clientèle habituelle, ni le chiffre d’affaire du magasin. Le coût supplémentaire pour les entreprises qui décideraient d’instaurer des heures silencieuses est nul. En effet, la seule contrainte que suppose ce dispositif est un personnel disponible à l’heure prévue pour diminuer l’éclairage et éteindre la musique.

Cette initiative commence déjà à s’étendre sur le territoire national. Des heures silencieuses ont ainsi été mises en place dans des grandes surfaces à Montauban, Nantes et Saint-Herblain notamment.

L’article présenté vise à instaurer, au minimum, une heure silencieuse obligatoire dans l’ensemble des supermarchés et hypermarchés français.

PROPOSITION DE LOI

Article unique

Afin de permettre une meilleure accessibilité des personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme, tous les supermarchés et hypermarchés doivent, et ce, au minimum une heure par semaine : réduire l’éclairage du magasin ; couper la musique et le bruit des scanners des caisses automatiques ; arrêter les annonces au microphone.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Athos 26/09/2019 14:47

Afin de tenter d'éveiller les consciences de ceux qui pensent que les GJ mutilés méritaient leur sort, voici le texte de la pétition (et le lien) lancée en début d'année par le professeur Laurent Thines, neurochirurgien :


Chers collègues, chers citoyens,

Je m’appelle Laurent Thines. Je suis neurochirurgien et chef de service au CHRU de Besançon. Soignant comme vous, j’ai été particulièrement choqué par les photos prises et les lésions observées chez les personnes blessées lors des mouvements de manifestation. Beaucoup, très jeunes (potentiellement nos enfants), ont été mutilés alors qu’ils ne représentaient aucune menace spécifique.

Un projectile de type LBD4O, par exemple, lancé à plus de 90m/sec (324 km/h) a une force d’impact de 200 joules: c’est comme si on vous lâchait un parpaing de 20kg sur le visage ou la tête d’une hauteur de 1m !

C'est très destructeur comme en témoigne les blessures de nombreux manifestants: sur ces 2 photos de scanner 3D, vous pouvez par vous même constater les dégâts internes provoqués par un LBD avec enfoncement du crâne (embarrure) sur la photo de gauche (fournie par un gilet jaune blessé en province qui souhaite rester anonyme) et comparé à un impact d’accident de la route grave sur la photo de droite. Le même type de lésions !!!

Je crois qu’il est de notre devoir, en tant que soignants d’alerter sur la dangerosité extrême de ces armes, dites "moins-létales" et c’est pourquoi je viens de lancer cette pétition « Les soignants français pour un Moratoire sur l’utilisation des armes "moins-létales" ». Je souhaiterais savoir si vous voudriez participer en signant ce communiqué pour porter notre voix et en diffusant cette pétition auprès de vos contacts médicaux et paramédicaux:

"Les différents mouvements de revendication qui ont eu lieu ces dernières années dans notre pays (manifestations de lycéens, écologistes, travailleurs, gilets jaunes) ont montré que de nombreux concitoyens ont été gravement blessés par l’utilisation de lanceurs de balle de défense (flash-ball, LBD40) ou de grenades défensives (de type lacrymogène, assourdissante GLI-F4 ou de désencerclement).

Ces armes à feu ont les caractéristiques de véritables armes de guerre. Un LBD40 délivre une balle en caoutchouc dur de 40mm à une vitesse de 90 m/s (>300 km/h) avec une force d’impact de 200 joules à quelques mètres (un gros parpaing lâché d’une hauteur d’1 mètre), 122 joules à 10m et 84 joules à 40m (10 boules de pétanque lâchées d’une hauteur d’1 m) et une force de pénétration accrue par le diamètre réduit du projectile. La précision du tir est théoriquement améliorée par l’usage d’un D.O.E (Dispositif d’Objectif Electronique à visée laser) avec un degré d’erreur de 14cm à 25m et 23cm à 40m, ce qui permet normalement de cibler spécifiquement le thorax et les membres afin d’éviter les zones vitales, comme cela est recommandé expressément par le fabricant (Brügger & Thomet ©) et la direction de la police nationale.

Les grenades (Alsetex ©) quant à elles contiennent une charge de 25 g de Tolite (TNT) dont l’explosion projette des fragments métalliques et/ou 18 palets de 10g de caoutchouc dur (80 joules unitaire = 10 boules de pétanque par palet) sur 30m de circonférence avec un effet de blast blessant (arrêt cardiaque, dilacération de membre, visage, œil) et assourdissant (165 décibels = réacteur d’avion au décollage = risque de surdité définitive).

Les récents événements ont permis de rapporter à ce jour plus de 156 blessés graves parmi les manifestants en relation avec le mésusage de ces armes (personnels non formés, non respect du règlement ou des conditions d’utilisation, ciblage de l’extrémité cervico-céphalique). Les mutilations constatées et prises en charge par Nous, personnels soignants, dues à ces armes utilisées sur des personnes parfois très jeunes ou âgées, exerçant leur droit à manifester, sont choquantes et inacceptables : amputation de membre, défiguration à vie, fracas maxillo-facial ou dentaire, dilacération oculaire ou énucléation, fracas crânien, hémorragies cérébrales engageant le pronostic vital et entrainant des séquelles neurologiques, autant de mutilations qui produisent de nouveaux cortèges de « Gueules cassées »…Tant de vies ont été ainsi sacrifiées…
Une étude récente, publiée en 2017 dans le British Medical Journal Open, rapporte une collection internationale de 1984 cas de traumatismes liés à ces armes dites « moins-létales » : le risque cumulé de décès (3%) ou de handicap séquellaire grave (15,5%) est d’environ 1 chance sur 5. Pour comparatif le risque de recevoir la balle à la roulette russe est de 1 sur 6. Cette étude confirme donc l’extrême dangerosité constatée dans notre pays de ces armes.

(Haar RJ, Iacopino V, Ranadive N, et al. Death, injury and disability from kinetic impact projectiles in crowd-control settings: a systematic review. BMJ Open 2017;7:e018154. doi:10.1136/ bmjopen-2017-018154)

Pour toutes ces raisons, Nous, soignants (médecins, chirurgiens, urgentistes, réanimateurs, infirmier(e)s, aides soignant(e)s…) apolitiques et attachés à l’idéal de notre pays, la France, au travers de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, demandons qu'un Moratoire immédiat soit appliqué sur l’usage des armes "moins-létales" de maintien de l’ordre en vue de bannir leur utilisation lors des manifestations."




https://www.change.org/p/les-soignants-français-pour-un-moratoire-sur-l-utilisation-des-armes-dites-moins-létales

Athos 27/09/2019 15:54

Wizard, les LBD40 n'ont pas été utilisés dans les règles, c'est une réalité, d'où les blessures à la tête de gens qui n'étaient pas tous des casseurs, règles pourtant expressément rappelées par le Directeur Général de la Police Nationale, Eric Morvan, le 15 janvier 2019 :

"Le tireur ne doit viser exclusivement que le torse ainsi que les membres supérieurs ou inférieurs".

Autrement dit, la tête ne doit pas être visée.

Wizard 27/09/2019 10:07

Les chirurgiens sont donc désormais en charge du maintien de l'ordre. Sans doute préconisent-ils de distribuer des bristols aux casseurs pour leur annoncer qu'une grande garden party est organisée en leur honneur. Un peu comme à ND des Landes.
Les formations à l'usage des LBD seront également du ressort des personnels médicaux qui remplaceront les balles en caoutchouc par des petites fleurs en carton bouilli.
Intéressant un médecin qui s'autorise à décréter ce qu'est une menace spécifique sans rien démontrer. Qu'il aille expliquer ça aux personnels des urgences dans les hôpitaux.
La violence appelle la violence et cette vérité devrait servir à éveiller la conscience des casseurs s'ils ont une conscience. Hélas, seule la force leur parle et met les points sur les i. Nous ne devons plus tolérer que les rues leur soient laissées et livrées aux pillages. Les forces de l'ordre ont d'ailleurs fait preuve de la plus grande retenue car il faut rappeler à ceux qui n'ont aucune considération pour leur mission qu'ils paient de leur personne et que leurs blessés sont traités comme quantité négligeable puisqu'elles sont commises par des manifestants pacifiques.

Wizard 25/09/2019 10:14

Une loi ne se justifie pas sur ce sujet, voilà une vérité que tout le monde devrait assimiler dans un pays ou les Codes sont saturés de lois qui par ailleurs changent tout le temps; ce qui démontre la "sagesse" de législateurs/bricoleurs du dimanche.
Nous sommes donc au regret de devoir constater que Madame Essayan n'a strictement rien à dire et qu'elle pagaie en tous sens pour tenter de rester au contact de la flottille Larem elle-même sans cap.

Alfred 27/09/2019 10:24

Alors si on ne croit pas au déficit , ni au fait que l'Etat emprunte chaque semaine , ni à la nécessité de réformes, alors c'est comme ceux qui croient que la terre est plate, ce n'est pas la peine avec eux de perdre son temps ..t

Athos 26/09/2019 12:25

Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit Wizard, mais vous Alfred, je ne crois pas un mot de ce que vous dites.

Wizard 26/09/2019 10:56

Alors là, Cher Alfred, vous me la baillez bien belle. Parlez de "refus de la politique ancienne" à propos de Larem, sans s'esclaffer, requiert un sacré sang froid.

Larem n'est qu'un conglomérat de recalés des partis traditionnels qui craignaient de voir la manne électorale leur échapper et d'aspirants politicaillons professionnels sans opinions politiques particulières. On retrouve d'ailleurs cette configuration chez les écologistes qui font les beaux jours des seconds rôles de ce mauvais théâtre de boulevard qui a pour nom "politique politicienne". Ces deux formations rivalisent d'ardeur en matière de langue de bois notamment (Cf. de Rugy).
Quand les carpes se réunissent aux lapins les unes et les autres vont finir par se retrouver là où elles/ils ne souhaitaient pas aller.
J'ajouterai, sans vouloir particulièrement écorner vos illusions, que cet état qui laisse filer le déficit est piloté par Larem qui fait mine de réformer mais lâche la proie pour l'ombre dès que la contestation enfle. Je ne parle pas davantage des couacs et rétropédalages qui témoignent si besoin était que tout le monde ne rame pas dans le même sens au sein de cette flottille.
Bref, cet assemblage politique conjoncturel est apparu comme des fleurs de plantes adventices sous des pluies de printemps sur un terrain en friche, et ne laissera que des tiges fanées lorsque la fin de l'automne et la bise seront venues.
Maintenant, en ce qui concerne "notre députée" comme vous dites, je ne voudrai pas être négatif et encore moins méchant mais elle est calibrée pour être députée comme moi pour être Métropolite de Constantinople.

Alfred 25/09/2019 17:16

Pas d'accord sur votre opinion sur la"flotille Larem" . Il faut se rappeler comment est né La Rem, par un refus de la politique ancienne et réservée à quelques uns , de droite comme de gauche. La Rem est composé de beaucoup de gens issus de la société civile avec quelques politiques de tout bord (sauf extrémistes) et que l'on apprécie ou pas , enfin on envisage des réformes non faites depuis des décennies et qui se justifient par la nécessité de diminuer notre déficit colossal (2700 Milliards d'Euros) qui nous emmène "dans le mur" avec toutes les conséquences pour tous. Quand je note qu'on continue à se battre pour des avantages acquis (et ce par toute sorte d'individus , avocats, SNCF …)et devenus couteux qui accroissent ce déficit, je salue le courage de vouloir réformer et je dis bravo. Et même si cela me coûte parfois. Essayons de regarder le monde et ne transmettons pas à nos enfants un pays dépendant de créanciers peu scrupuleux (états,fonds de pension …) qui aujourd'hui financent notre besoin de financement. Savons nous que l'Etat pour assurer son train de vie emprunte chaque semaine des dizaines de millions d'euros ..quelle chance avons nous d'avoir des taux bas ..sinon ce serait la catastrophe .
Quant à notre député , oui elle se démène et un seul exemple , notre hospital peut être sauvé par ses interventions auprès de l'ARS. Mais bien sûr notre maire préfère dire que c'est la mobilisation qui a permis ce statu quo ….Langage bien connu des communistes qui ont aussi sauvé CASE avec leurs manifestations...Relisons mais relisons l'histoire , celle nationale et locale ...

Wizard 25/09/2019 09:59

Sur ce blog, on continue à proférer et donc à lire des apologies de l'émeute, donc une apologie d'une forme de délinquance parmi les pires. Le Mahatma Gandhi a montré l'exemple, lui, en manifestant dans le pacifisme et sans violence, ce qui lui a permis d'atteindre ses objectifs légitimes.
Le mouvement des GJ, totalement décérébré, s'inscrit actuellement dans une démarche stérile devenue insupportable à une démocratie qui doit d'abord et seulement s'exprimer par les urnes. Les LBD sont la réponse à minima aux exactions d'individus qui ne se soucient pas, eux, de mutiler et de broyer des vie quand ils ne le revendiquent pas carrément.

Wizard 26/09/2019 10:16

Démocratie des urnes, d'accord avec vous, on prend les français pour des billes (ce qu'ils sont peut-être) depuis 1958 et cette constitution scélérate. J'ai au moins ce point en commun avec LFI et pourquoi pas le PC.
Macron est un opportuniste sans vergogne qui dit tout et son contraire dans l'espoir de brouiller un peu plus les cartes. Il est par conséquent tout à fait dans l'air du temps.
Le mouvement est décérébré au motif qu'il y a autant de lignes politiques que de manifestants.
Quand on ne cherche pas la violence on ne va pas s'y fourrer. S'étonner de prendre des gnons ou des balles en caoutchouc après ça c'est comme s'étonner de chavirer quand on prend la mer sur un petit dériveur après avoir entendu qu'un gros grain était annoncé.
Le mépris des dirigeants ? Késako ? Qu'en avez-vous à faire de ce que pense un tel ou un tel ? Concentrez-vous sur les réalités qui importent et ne devenez pas comme ces crétins qui sortent le couteau pour un "mauvais regard de travers".

Athos 25/09/2019 18:16

Quelques pistes de réflexion:

- Emmanuel Macron a fini lui-même par reconnaître fin août que lors des manifestations de GJ, il avait pu y avoir des "erreurs" avec des "gens qui n'étaient pas violents".
- La démocratie des urnes, d'abord et seulement, c'est parfait, si le vote des français est respecté, ce qui n'a pas été toujours le cas, par exemple avec les référendums de 2005 sur le projet de traité constitutionnel européen et celui de 2016 pour Notre-Dame-des-Landes)
- La présence conséquence dans les manifestations de seniors, hommes et femmes (décérébrés ?) expliquant pour la plupart souffrir du mépris de nos gouvernants (qui ne semblent pas non plus de leur côté avoir toujours des QI de prix Nobel).

Athos 18/09/2019 19:35

Une loi ne se justifie pas.

Si c'est une demande forte des associations impliquées dans ce problème, par mimétisme commercial, la plupart des grandes surfaces s'aligneront.

Madame la députée, qui a la main sur le cœur, mais n'a pas levé le petit doigt pour les mutilés des manifestations de ces derniers mois, oublie que le drive est déjà une solution à ce problème.

Athos 24/09/2019 21:11

Alfred, vingt-trois manifestants éborgnés par des lanceurs de balles de défenses (LBD40), classés comme armes de guerre au niveau international. ça vous fait vraiment ni chaud, ni froid ?

Les ophtalmologistes, le défenseur des droits, les députés européens, et la haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU s'en sont émus, je ne pense donc pas dire n'importe quoi.

alfred 24/09/2019 19:56

"lever le petit doigt pour les mutilés des manifestations" vraiment j'hallucine devant ce genre de propos qui de fait compare un autiste à un manifestant …qui récolte lui ce qu'il sème ...à moins que vous parliez des CRS blessés par ces espèces d'abrutis du Samedi qui sont noyautés par des extrémistes … Incroyable cette époque de fake news où l'on dit n'importe quoi...

Brossard 18/09/2019 18:53

Madame Essayan fait ce qu'elle peut.Merci à elle de donner sa vie pour Vierzon et le Cher.Heureusement qu'elle était là pour sauver l'hôpital et la maternité!
Merci Madame Essayan!Merci à notre Députée arc en ciel,pour ne pas dire........caméléon.

Alfred 25/09/2019 09:12

Ah bon ! des armes de guerre ! Combien de morts ? Ah que c'est dur d'être en démocratie et de vivre en France !

Perrin 18/09/2019 18:36

Comment faire parler de soi quand est élue par une minorité, 20 % du corps électoral soit 2 Vierzonnais sur 10

tenirbon 19/09/2019 08:21

Les electeurs inscrits n'ont qu'à se déplacer pour voter

vierzonitude 18/09/2019 18:52

C'est toujours mieux qu'un député qui se fait élire tout seul...

Wizard 18/09/2019 16:00

Tragique la vision de la France que peut avoir cette personne. Si mes/nos aîeux voyaient ça ils ne le croiraient pas.

Alfred 25/09/2019 09:12

Certains ont du mal à être démocrate !

Py 18/09/2019 20:42

on defend sa copine , je croyais que vierzonnitude étais indépendant , je me suis trompé

Archives

Articles récents