Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le cabinet médical de Villages ferme au 30 décembre

Publié par vierzonitude sur 21 Octobre 2017, 09:31am

Le cabinet médical de Villages ferme au 30 décembre

C'est une très mauvaise nouvelle pour le quartier de Villages et pour la démographie médicale de Vierzon. Une patiente du cabinet du passage Levêque nous informe qu'il fermera au 30 décembre. Très mauvaise nouvelle à l'heure où la démographie médicale de Vierzon comme de nombreuses autres villes de France est catastrophique. Il fallait s'y attendre : trois des médecins du cabinet de Villages prennent leur retraite et, le problème insoluble de faire venir de nouveaux médecins généralistes à Vierzon est aussi vif que de faire venir des praticiens à l'hôpital de Vierzon. La sous-préfecture du Cher, deuxième ville du département, tente de conjurer le sort en ayant créé un centre médical, route de Neuvy, où de nouveaux médecins devraient s'y installer, sans doute à partir du mois de mars. reste que Vierzon perd encore trois médecins d'un coup à la fin de l'année et qu'il est de plus en plus difficile pour la patientèle de trouver un médecin qui prend de nouveaux patients. Quant à la secrétaire du cabinet, à l'heure actuelle, la seule issue semble être le chômage à moins qu'une solution soit trouvée d'ici là.

La démographie médicale est paradoxale. Selon l'ordre national des médecins qui a publié son atlas le 12 octobre dernier, la France n'a jamais compté autant de médecins : 290.974 médecins sont inscrits au tableau de l'ordre, soit 15% de plus entre 2007 et 2017. Malgré cela, les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux. Le Cher fait partie des départements où la variation des effectifs en activité régulière baisse le plus : entre -20 et -70% !

Mais un autre problème se pose : celui de la déperdition des médecins qui n'est pas corrélée aux variations de la population générale. En clair, pour le Cher, la population a varié de -2% entre 2007 et 2017 tandis que l'activité a varié, elle, de -18%. En clair, la baisse d'activité, donc du nombre de médecins, n'est pas seulement corrélée à la baisse de population. Le département du Cher est en classé 4, baisse des médecins, baisse de la population. Une classe qui concerne le centre de la France, une sorte de diagonale du vide médical.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fouchard 19/10/2017 17:36

oups !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!..............

Archives

Articles récents