Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !

Publié par vierzonitude sur 4 Septembre 2017, 15:14pm

En mars 2017, Vierzonitude annonçait l'ouverture prochaine d'une agence de sécurité dans le quartier des Forges. Dylan Blin devait être à la tête de l'Agence assistance protection (AAP) et son enthousiasme n'avait d'égale que son impatience à mordre dans son nouveau job. Seulement voilà, cinq mois plus tard, le jeune homme n'avait toujours pas reçu son agrément qui l'autorise à travailler. Un post plus tard sur Vierzonitude et un article dans la presse locale semblent avoir décoincé une situation douloureuse. Le jeune homme a reçu ses agréments et il va pouvoir commencer à travailler dans son agence de sécurité, rue Etienne-Marcel. Pour démarrer son activité,Dylan s'était acquitté de sa formation pour un montant de 6.120 euros. Cette agence devrait embaucher, dans un premier temps, une dizaine de personnes. 

Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !
Le créateur d'une agence de sécurité aux Forges a enfin reçu son agrément pour travailler !

Une entreprise de sécurité va ouvrir, prochainement aux Forges, dans les anciens locaux du Kalypso, avec à sa tête, un jeune homme de 20 ans, Dylan Blin. Agence assistance protection (AAP) est spécialisée dans la sécurité et le contrôle des manifestations. A partir de Vierzon, explique Olivier Rivet, qui est associé à cette entreprise, l'agence pourra aller partout à travers la France. Cette agence devrait embaucher, dans un premier temps, une dizaine de personnes. Les travaux se poursuivent. ouverture possible dans une quinzaine de jours. De son côté, Dylan Blin est enchanté d'entreprendre à Vierzon. Souhaitons lui bonne route. Nous y reviendrons.

Commenter cet article

Yohan 04/09/2017 22:30

Bonjour,
En passant cette après midi j'ai vu les rideaux tirés, je me suis dit, c'est bon, le monsieur commence enfin.
Felicitation!!

BLIN 19/09/2017 19:58

Bonjour,

Oui enfin ! Nous sommes ouvert ! Merci à la presse de nous avoir suivis !

Raslebol 04/09/2017 18:56

Très heureux pour lui ,que cette situation soit enfin résolue ,et je lui souhaite bonne chance à ce jeune entrepreneur persévérant et à toute son équipe, dans ce travail si difficile.

Lusor 11/08/2017 14:24

Tous mes encouragements à ce jeune homme. Mais il est certain que si les enquêteurs de la commission d'agrément considerent le patron du Q comme le dirigeant officieux de ce commerce de sécurité, l'habilitation n'est pas acquise et ce n'est pas du tintamare dans le journal qui leur forcera la main ! Au contraire !...

BLIN 03/09/2017 22:09

Monsieur RIVET n'est nis associé nis patrons. Le Directeur c'est moi même.
Monsieur Rivet est lui, l'acheteur du batiment, RIEN à voir !

Dudu 11/08/2017 13:01

Un bistro de ferme, un lieu de vie en moins...

Gérard Manvussa 11/08/2017 14:29

Un bistrot de fermé, quelques cirrhoses en moins et un petit manque à gagner pour l'hôpital de Vierzon.

Bezant 10/08/2017 22:36

Monsieur le directeur,
Mon post a été mal compris, d’abord par le premier commentateur, ensuite par vous-même.
Avant de vous répondre ce soir, j’ai donc pris le temps de relire les articles précédents tant sur le BR que sur Vierzonitude.
Il n’y a d’abord aucune jalousie de ma part quant à votre création d’entreprise. Je ne vois pas d’ailleurs pourquoi, n’étant pas du tout intéressé par ce domaine d’activité professionnelle.
J’ai cité dans mon post M. RIVET car il avait été clairement indiqué dans les précédents articles qu’il était partie prenante de votre entreprise. Est-ce toujours le cas ?
Pour ma part, sans le connaître, j’admire l’esprit d’entreprise de M. RIVET qui a réussi dans différents domaines (restauration, hôtellerie, champignonnière, discothèque, etc.) : il fait partie de ces hommes audacieux qui créent des emplois et prouvent à beaucoup qu’avec de bonnes idées et une volonté forte, on peut créer du travail, y compris à Vierzon ! La création en cours d’AAP est sans doute un nouvel exemple de cette inspiration ?
Cependant, je lis aussi la presse locale depuis des années. Et si j’y ai appris les initiatives économiques de M. RIVET, j’ai vu aussi son nom maintes fois associé à faits divers soit dans le rôle de la victime soit dans celui du responsable du délit. Plusieurs de ces délits ont fait l’objet de jugements et de condamnations le concernant ou concernant ses employés.
Rien qu’au premier semestre 2017, le BR titrait le 27 février « Pavé dans le pare-brise, le patron du Q fait appel de sa condamnation » (NDLR : 8 mois de prison ferme) ; le 2 mars « Le patron du Q condamné pour diffamation à l’encontre d’un magistrat » ; et surtout en juin le procès en assises de ses deux vigiles condamnés à de la prison ferme suite à la mort d’un client qu’ils avaient tabassé…
Aussi quand je relis attentivement dans le BR de ce jour les propos du CNAPS recueillis par le journaliste, il est dit d’abord que « en l’absence de problème de moralité – après vérification des antécédents judiciaires et du fichier des personnes recherchées -, le délai de traitement n’excède pas cinq jours » mais que dans le cas présent « si le temps d’attente est plus long, c’est que des vérifications sont nécessaires »…
De quelles vérifications s’agit-il ? Qui concernent-elles ?
Vous comprendrez la tentation de l’observateur à faire le lien entre ces « vérifications » qui durent depuis trois mois de la part du CNAPS et les antécédents que j’ai relevés pour le seul premier semestre 2017 ?...
Cela dit, je vous souhaite bien entendu très sincèrement de réussir dans cette nouvelle activité tout en vous recommandant la plus grande vigilance sur la qualité et la maîtrise de soi de vos futurs employés.

Bezant 06/08/2017 08:43

Monsieur Ras-le-bol, pourquoi ne suggerez-vous pas d'interpeler Brigitte Macron pendant que vous y êtes ? Vos conseils ne sont pas bien sérieux. On ne cree pas une société avec des pétitions. En outre, vous n'avez pas compris non plus qu'il s'agit d'une société privée de gardiennage et de surveillance dont la mission ne sera pas d'assurer la protection publique mais de surveiller des sites privés ou d'accompagner des personnalités. Je pense d'ailleurs que si M. Rivet est investi dans ce projet c'est davantage pour surveiller l'entrée de ses commerces et recevoir les vedettes qui animent ses soirées. J'espère simplement que ce jeune gérant n'aura pas à se retrouver trop vite au tribunal si ses gorilles cognent aussi fort que ceux qu'employait M. Rivet ?

BLIN 07/08/2017 13:28

Bonjour,
Je vous invite à me contacter directement sur le numéro affiché sur la vitrine pour remettre un peut les choses dans le contexte.

La jalousie est un vilain défaut, que j'aimerais vous rappeler.

Monsieur BLIN Dylan
Directeur de AAP Sécurité Vierzon.

Raslebol 06/08/2017 16:31

Monsieur Bezant, je constate , que la liquidation de certaines personnes vous est complétement égale, et je vois que certains jubilent de cette situation envers ce jeune entrepreneur, c'est vraiment pas beau ce comportement malsain!. .

Au lieu de ne rien faire, comme vous le faite si bien en ce moment, et à part critiquer certes mes idées pour l'orienter,et qui ne sont pas plus bêtes que de rien faire , afin de trouver une solution charitable à cette personne pour débloquer son problème, vous préférez critiquer ceux qui peuvent donner ses conseils, y compris de trouver les personnes pouvant l'aider juridiquement dans cette affaire qui traine longuement.

Même, si cela ne sont pas les meilleures voir pas les bonnes , mais au moins j'essaye de trouvez une solution pour l'aider!.

Ne soyez pas jaloux des personnes qui veulent s'en sortir en créant leur entreprise et proposez vos idées pour l'aider, car vous ferez un heureux reconnaissant si vous y parvenez!, au lieu de l'attaquer dans des propos diffamatoires d'un certain M.Rivet , dont je ne connais même pas la source de vos infos et encore moins , rien à faire de ce personnage.

Une dernière chose , toute personne que se soit dans le public ou dans le privé , à besoin un jour ou l'autre, d'une main tendue , j'espère que dans votre cas , personne ne détournera la tête si vous trouvez dans une mauvaise passe.

Pour ma part , je m'en tape de votre égoisme !.

Allez, bon dimanche et n'oubliez pas de passer à l'église , pour déposer une pièce dans le tronc, et merci pour votre charité, elle démontrera que vous avez quand même du coeur!.

Raslebol 05/08/2017 11:57

Je crois malheureusement, que ce gérant doit prendre un autre chemin moins chaotique , afin que son entreprise démarre.
Si celui-ci attend des nouvelles de ces deux la, pour faire avancer son projet, c'est comme attendre un canard en plein désert!!.
Il sera sage de faire signer une pétition avec tous les Vierzonnais consentants(via ce site , dans les magasins ou autres , tous les moyens sont bons), pour signaler ce manque de sécurité dans notre commune , et que celle-ci est un supplément de sécurité URGENTE, soulageant le travail de notre police municipale en sous effectif contre l'incivisme, car le travail de nos élus ne se fait pas correctement actuellement pour ce dossier.

Cette pétition et une bonne lettre bien écrite et motivante de votre projet d'attente des Vierzonnais devra directement être envoyée en A.R , au ministre de la justice , de l'intérieur,procureur de la république et une copie à la préfète du Cher , qui de son coté, à mon avis, recontactera rapidement, Sansus et Essayant pour redémarrer sous "regard distant" ce projet laissé de coté par ceux-ci.

IL faut tous faire pour relancer très rapidement ce projet, car l'agrément , peut être une cause de refus si celle-ci n'a pas fait suite rapidement d'où la facilité de certains à trainer .

Il faut pas désespérer, mais bien se battre contre la machine administrative qui traine souvent les pieds!.

J'espère que cela sera l'une des idées pour que votre projet aboutisse , pour le bien de tous les Vierzonnais.

Ps : Faites vous aider "coté juridique également et conseils"en allant voir la maison de la justice à Vierzon(gratuit) et consulter un Avocat Gratuit (1ere fois ) ou bien suivant vos moyens financiers pour vous battre de vos droits, afin de savoir le pourquoi du comment de cette attente administrative infernale .

Bon courage, à vous

Les Vierzonnais qui vous soutiennent .

Bezant 10/08/2017 22:40

Cher Monsieur,
Je viens de vous répondre indirectement. Vous y verrez que mes propos de dimanche n'ont rien de diffamatoires et vous en livre les sources dans la presse locale de 2017.
Bien à vous.

ils 06/03/2017 18:52

vont pas manquer de boulot ceux-là

Blin 14/03/2017 00:09

Je ne l'espère pas.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents