Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le festival du Film de demain avec 75.000 euros de subventions d'aujourd'hui

Publié par vierzonitude sur 17 Octobre 2021, 07:20am

Le festival du Film de demain avec 75.000 euros de subventions d'aujourd'hui

Mais que notre municipalité est généreuse ! Nous avions entendu parler, il y a quelques mois, d'un nouveau festival, à Vierzon, baptisé le Festival du film de demain, sans plus de détails. Ce devait être une nouveauté culturelle, comme Vierzon en a le secret, destinée à redorer le blason de la ville qui s'était portée candidate pour devenir capitale européenne de la culture. 

Il existe une association, l’Association Festival du Film de Demain (AFDD), portée par le réalisateur Louis-Julien
Petit. Cette association a pour but de créer un festival annuel de cinéma destiné à la promotion d'œuvres et dont les statuts ont été déposés en juin 2021, c'est très récent. Mais n'existe-t-il pas une obligation de temporalité pour une association qui doit toucher de l'agent public ? Style une existence officielle depuis un ou deux ans ? Quand l'association a fait ses preuves ? Non ? Ah bon, on a rêvé alors.

On apprend, via une délibération du conseil municipal qui devait se réunir jeudi mais se réunira finalement le 21 octobre pour cause de Covid de certains élus,  "la volonté de cette association de créer ce festival de cinéma à Vierzon, en juin 2022, en partenariat avec le ciné Lumière et de proposer trois jours de compétition, une sélection de 9 œuvres décloisonnées (films avec ou sans distributeurs, films destinés aux plateformes ou encore à la télévision) ainsi que des rendez-vous pour la nouvelle génération (master class, concours de court métrage pour les 12-25 ans)."

Pour la ville de Vierzon, ce projet "représente un rendez-vous culturel fort qui permettra aux cinéastes engagés de se révéler et d'échanger avec le public, de faire avancer le débat, de créer un lieu de transmission, de combat et d'avenir." A nous y voilà : un lieu de combat ! On se disait aussi qu'il manquait une motivation. Entre le festival avorté "Vierzon belle et rebelle" et ce nouveau festival "de combat" par des "cinéastes engagés", la ville subventionne en fait des activités plus politiques que culturelles. Comme le musée qu'elle voulait créer, celui des luttes sociales, retoqués par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC).

Alors, pour permettre à l'association de mener à bien ce projet, la ville envisage d'accorder une subvention de 75 000 euros pour l'aider à la mise en œuvre de ce festival à Vierzon. 75.000 euros, ce n'est rien pour une ville aussi riche. On construit bien des camus à 4 millions d'euros pour des écoles qui viennent d'ouvrir, on réhabilite bien des salles pour plus de 500.000 euros pour des écoles privées hors de prix dont on ne sait même pas le nombre d'élèves qu'ils généreront à la rentrée. Alors, qu'est-ce que 75.000 euros pour un festival du film de demain ? Et si Vierzonitude créait alors un festival Jacques Brel ? Nos chers élus de la ville de Vierzon abonderaient-ils autant ? Oui, sans doute, si le festival s'appelle Brel et re-Brel !
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Si la programmation est du même genre que celle du Mac Nab, ça va voler haut ! Bigard et les Bodin’s vous remercient d’avance…
Répondre
L
Je crois que demain que je vais ouvrir une association Rocco Siffredi sur Vierzon, vu que cela fonctionne à merveille en ce moment,et si avec ça on arrive pas à garder tous nos bons et vieux étalons sur un pré verdoyant, il faudra mieux les rentrer dans ces lieux bénis et plus sauvegardés que la banque de France!! :-)

Si avec ça il n'y pas la queue même de cheval à l'entrée, je me fais moine!! ;-))
Répondre

Archives

Articles récents