Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le gouvernement supprime la taxe d'habitation, Vierzon s'apprête à matraquer ses contribuables

Publié par vierzonitude sur 23 Février 2018, 09:17am

Le gouvernement supprime la taxe d'habitation, Vierzon s'apprête à matraquer ses contribuables

La municipalité de Vierzon peut dire merci à l'actuel gouvernement. Dans leurs orientations budgétaires de 2018, qui seront débattues vendredi soir, lors d'un conseil municipal, les élus de la majorité n'oublient pas de préciser que "dès 2018, 91,5 % des foyers Vierzonnais (chiffre délivré par les services fiscaux) bénéficieront de la baisse de la taxe d'habitation (abattement de 30% en 2018, 65 % en 2019, 100 % en 2020)." Vanter une mesure macronnienne de la part des élus de Vierzon cachent un loup. Mais c'est grâce à cette mesure que la majorité vierzonnaise applaudit du bout des doigts qu'elle va faire passer la pilule d'une prochaine hausse des impôts locaux, du moins ce qui en restera. Enfin non, on ne dit pas "augmenter les impôts" mais "ajuster le produit fiscal ".  Sans cette disparition progressive de la taxe locale d'habitation, la majorité aurait eu plus de mal à justifier sa future hausse, car derrière son annonce, coincée dans le détail des orientations budgétaires, la majorité insiste bien sur le fait que  la baisse de la fiscalité locale sera de toute manière tangible pour 9 foyers Vierzonnais sur 10. Enfin, pour ceux qui en paient et qui sont historiquement matraqués par leurs montants élevés.

"De toute manière" signifie, que "comme l'Etat vous fait un cadeau, nous on peut vous le reprendre, vous n'aviez qu'à mieux voter aux législatives..." Mais, pour ne pas trop montrer que cette décision du gouvernement actuel arrange bien les affaires des élus vierzonnais, tout de suite derrière, la sémantique politicienne bien rodée, se met à l'abri de tout compliment qui écornerait la conscience de gauche de nos élus : "Il est annoncé une suppression de la TH (NDLR : taxe d'habitation) pour tous les foyers dès 2021. Si nous pouvons nous réjouir de cette décision pour les habitants, cela interroge quant à la compensation de cette suppression et de sa pérennité. Il ne faudrait pas que cela soit le nouveau vecteur d'une contraction des services publics locaux et des investissements publics locaux."

Pas de souci, la ville veille à ses intérêts. Et pour mieux démontrer que l'Etat n'est pas sa tasse de thé, malgré la suppression de la taxe d'habitation, les élus ont la technique pour faire pleurer dans les chaumières : " compte tenu notamment de l'implication de la ville pour pallier l'insuffisance des politiques publiques en matière de santé (création d'un centre de santé) et de sécurité (création de postes au sein la police municipale et implantation de nouvelles caméras de vidéo-protection) qui se traduit par 300 000 euros de coûts supplémentaires pour la collectivité..." Et surtout, faire endosser la future hausse des impôts vierzonnais à l'incompétence du gouvernement à prendre soin de Vierzon en faisant pleuvoir de l'or dans ses caisses.

Pourtant, à lire la presse récemment, nous avons bien compris que le maire de Vierzon était un chasseur hors pair de subventions, permettant à Vierzon de s'offrir un vaste plan de rénovation urbaine pour une somme modique et de faire cracher le gouvernement au bassinet en ce qui concerne le commerce dans le futur plan destiné aux centres villes en difficulté. Sans oublier la manne de la caisse des dépôts et consignations,  la générosité de la région Centre-Val-de-Loire.

Résumé : la ville de Vierzon va augmenter les impôts non pas pour refaire les trottoirs de la ville, entretenir la voirie, rénover la rue Joffre ou l'avenue de la République, non, elle augmente les impôts pour financer le centre de santé en salariant des médecins, et renforcer la sécurité, deux fonctions que la ville s'oblige à prendre en charge (en matière de caméras, on a compris aussi qu'il y avait pas mal de subventions à la clef). Politiquement, c'est porteur de le faire et de faire supporter cette charge à moins de la moitié des Vierzonnais qui paient des impôts, après tout, ils peuvent payer ceux-là ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J'ai la chance de faire partie des 8,5% qui vont continuer à payer la TH.
Je pensais faire construire a vierzon.... en fonction de ce qui sera voté, ce sera peut être Mereau nord!
Répondre
O
Nous n'allons plus être beaucoup à payer la taxe d'habitation...
Répondre
M
C'est décidé... Je viens de recevoir ma taxe d'habitation... 908 euros pour une location de 60 M2... Je suis égorgé... Suis triste mais je vais tenter de trouver un logement ailleurs...
V
Pas la première année....
J
Cette gestion municipale est une honte...on aurait peur que les vierzonnais s'enrichissent ....qu'ils soutiennent le petit commerce...
On ne sera pas la ville la plus drôle, encore que ...mais certainement la ville la plus imposée de France !
Répondre
L
Dans un sens, il rend service à Vierzon en se mettant en condition supplémentaire d’éjection aux prochaines municipales.
Après la hausse de la CSG, le blocage des retraites, les deux hausses successives de gaz, la hausse de l’électricité, la hausse des carburants, la hausse des péages, bientôt la hausse des contrôles techniques sur les véhicules, la baisse de vitesse autorisée à 80 km/h, la baisse des remboursements médicaux, la prise en charge déplorable des personnes âgées dépendantes, le matraquage à venir des cheminots et des fonctionnaires, voici que, pour faire œuvre d’imitation, la municipalité communiste va en rajouter !
Trop c’est trop. Puisqu’on nous oblige à devenir cons, on va devenir cons. Et ce n’est pas difficile. Il suffit d’appliquer leur méthode.
En ce qui nous concerne, ce sera :
- Plus de tri sélectif. En effet, ce tri consiste à donner gratuitement les emballages que nous avons payés, lors de l’achat des produits qu’ils contenaient, pour que certains se fassent du beurre avec la matière première réutilisée. D’autant que ce tri nous coûte du temps non rémunéré.
- Les vacances hors de France, à l’étranger. D’autant que souvent cela revient moins cher.
- L’achat de véhicules, d’électro-ménager, de TV, etc … issus de fabrication hors de la zone Euro, par exemple sud-coréenne.
- Le maximum d’achat via internet. Evidemment, ce n’est pas sympa pour le commerce local, mais on ne peut pas être plumés en permanence et sympas et solidaires en même temps.
- De même, le maximum d’achats hors de Vierzon, par exemple à Bourges, Issoudun, Romorantin.
- Utilisation d’artisans ou d’entreprises non Vierzonnais.
- Plus aucun don à une quelconque association.
- Prévoir sa retraite dans un pays qui accueille les étrangers sans taxer le montant de leur pension, par exemple le Portugal où les conditions climatiques sont meilleures et favorisent une baisse des dépenses de chauffage et où le coût de la vie est moins élevé qu’ici.

Certains vont crier à l’irresponsabilité en lisant ce commentaire. Mais qu’ils réfléchissent un peu. L’irresponsabilité ne vient-elle pas de ceux qui, après Hollande, continuent à matraquer encore et encore et encore…. Jusqu’à la fracture ? Et je leur dis : ok, vous n’êtes pas contents de lire ceci, mais prenez donc conscience qu’il y a des gens pour lesquels il ne faut plus jamais voter. Ce sera la seule condition pour rétablir le lien entre ceux qui reçoivent et ceux qui payent, parce que ceux qui payent sont en général ceux qui tirent le plus la société et lorsque ceux-ci, plumés et exaspérés, seront partis ailleurs, il n’y aura plus rien à donner à ceux qui reçoivent.
Répondre
L
Si ces augmentations sont votées, en plus des mesures ci-dessus, nous ne nous fournirons plus en énergie (gaz et électricité) chez EDF et ENGIE mais chez l'italien ENI.

Archives

Articles récents