Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le livre Comment la France a tué ses villes réédité et enrichi

Publié par vierzonitude sur 31 Octobre 2017, 10:55am

Le livre Comment la France a tué ses villes réédité et enrichi

En novembre 2016, Olivier Razemon, auteur du livre à succès Comment la France a tué ses villes venait au salon du livre de Vierzon. Il en profitait pour débattre du commerce, notamment à Vierzon, avec Franck Michoux, maire-adjoint. Un an plus tard, Olivier Razemon a visité des dizaines de villes, il a su mettre sur le devant de la scène médiatique, un débat, celui de la désertification commerciale des villes, qui restait jusque là sous silence. Depuis son livre dans lequel Vierzon est citée via Vierzonitude, des sénateurs dont celui du Cher, Rémy Pointereau, travaillent à trouver des solutions. Un moratoire sur le gel des surfaces commerciales en France est lancé, Bourges vient d'y répondre. Il n'y a qu'à Vierzon où les élus votent pour l'agrandissement du centre culturel Leclerc. Il n'y que Vierzon qui rechigne à voir le problème en face, à trouver des solutions concertées, à refuser de répondre aux journalistes quand ils tentent de comprendre le phénomène vierzonnais.

Olivier Razemon revient avec une édition enrichie de son livre, enrichie d'une introduction qui brosse son année de vadrouille dans les villes en cirse afin d'y promouvoir son livre et de débattre, enrichie de quarante solutions possibles pour lutter contre la désertification commerciale, notamment la mise sous tutelle régionale, voire nationale des commissions départementales d'aménagement commercial qui, dans la plupart des cas, distribuent des mètres carrés supplémentaires en périphérie. A l'exception de Vierzon, par exemple, où la CDAC du Cher est allée à l'encontre des élus vierzonnais en leur refusant l'agrandissement de Leclerc. Il serait bon qu'Olivier Razemon revienne à Vierzon pour débattre à nouveau, tenter de trouver des solutions avec les citoyens, les commerçants, les clients de ces commerces. Vierzonitude reviendra plus en détails sur les 40 solutions que l'auteur propose.

Le livre Comment la France a tué ses villes réédité et enrichi

La dédicace d'Olivier Razemon, l'auteur de Comment la France a tué ses villes est extrêmement sympathique : "Merci pour votre blog Vierzonitude qui m'a inspiré. les villes de France ne méritent pas ce triste sort". Tout à fait d'accord. D'autant que les causes ne sont pas que sociétales. Pour l'instant, Vierzonitude n'a pas encore lu le livre d'Olivier Razemon mais, il est clair que la débauche de zones commerciales, la débauche d'hypermarchés, le peu d'intérêt des élus pour la politique commerciale de leur ville et tout ce qui gravite autour rend des villes exsangues, mortes, vidées même de leur sens. L'exemple de Vierzon est repris dans ce livre, en tête du chapitre 3, 51. Ainsi que page 109 et 110. Comme quoi, ce petit blog vierzonnais que certaines honnissent car il les empêche de penser en rond et surtout d'empêcher les autres de penser comme eux, se retrouve cette année au coeur de deux livres : Le tour de France des villes incomprises de Vincent Noyoux et Comment la France a tué ses villes. Franchement, que demander de mieux ?

Le livre Comment la France a tué ses villes réédité et enrichi
Le livre Comment la France a tué ses villes réédité et enrichi
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bibi 06/11/2016 12:36

Cela fait longtemps que j'avais prédit ce phénomène. Mais à chaque fois on me prenait pour un défaitiste....c’était évidant que si on ne change pas le "besoin" et que l'on met des bâtons dans les roues aux moyens d'atteindre le besoin, les gens s’énervent et partent, excédés. Ils ne s'adaptent pas.
Le statut aujourd'hui est clair. On est obligé de se déplacer sans arrêt. La structure de la ville n’est pas adaptée à des fonctionnements par quartier, donc on doit circuler. A cela, on place des freins aux déplacements partout (coupes vitesses, ronds point, restrictions de voies, place de parking supprimé, Feux désynchronisé ou bien qui passe au rouge lorsqu'une voiture est en approche… et j’en passe...)
Circuler en ville est devenu une horreur. Un enfer volontaire, orchestré organisé pour faire galérer les gens pour les dissuader d’utiliser leur voiture. Mais voilà… il n’y a pas d’alternative…. Les moyens de transport en commun ne peuvent pas rivaliser avec la voiture. Que cela fasse plaisir ou non, qu’on est envie de l’entendre ou non, c’est un fait. Essayer d’amener le 3 eme mouflets à la crèche, le 2eme à la maternelle et le 1 er au collège, tout en allant faire les courses après le travail en n’utilisant que le transport en commun… C’est impossible… ingérable. Il n’y a que la voiture pour y arriver.
Seulement voilà, maintenant même en voiture, avec toutes les restrictions de circulations qui sont volontairement mises en place, cela commence à devenir impossible. La conséquence la plus logique est tout simplement que les gens partent des centres villes. Raz le bol de galérer tous les jours en France. Entre le travail stressant, le déplacement galères, la France devient de plus en plus difficile à vivre. Les gens quitte les centres ville mais il n’y a pas que cela. De plus en plus de gens quitte la France. Et vous allez dire que j’exagère…. Rendez-vous dans 10ans pour en reparler…comme pour la désertification des centres villes…
Mon voisin, jeune retraité, vient de quitter la France pour vivre en Espagne…il m’a dit, je cite tel quel, « on en a marre de la France »
J’en suis très triste de voir ce qui se passe….au passage merci Bruxelles pour cette politique de rigueur extrême qui sape le moral des peuples et qui les fait souffrir.

Archives

Articles récents