Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le magasin Charles avenue de la République ferme ses portes

Publié par vierzonitude sur 31 Mai 2017, 09:06am

Le magasin Charles avenue de la République ferme ses portes

Le magasin Charles qui avait déménagé du bas de la rue Joffre à l'avenue de la République ferme ses portes. Le tribunal de commerce l'a placé en liquidation judiciaire. C'est évidemment très triste qu'un nouveau commerce, de surcroît de vêtements, ferme ses portes. Sur la page Faccebook du magasin, le jeune patron écrit ceci : "Bonsoir à toutes et à tous ... c' est le cœur lourd que je vous annonce que le magasin Charles a été placé en liquidation judiciaire ce matin ... Je tenais sincèrement à remercier mes clients fidèles, (qui se reconnaîtrons) qui m'ont offert la chance de m’épanouir et essayer de développer mon commerce en préférant faire vivre le commerce de proximité au reste , pour cela sincèrement merci et désolé de ne pas pouvoir aller plus loin avec vous."

Il ajoute également : "Je tenais également à dire une petite chose... je vois déjà les réactions de certaines personnes en apprenant la fermeture du magasin : " Oh non encore un commerce de centre ville qui ferme , c est vraiment pourri Vierzon ,il y a plus rien, c'est dommage ,etc etc etc" , ces même personnes que je n'aurais pas vu une fois en 4 ans mais qui s habille en levis , ces autres personnes qui disent : "oh ba mince si j'avais su qu'il y avait ça chez vous je l'aurais pas acheté a bourges.."
A ces personnes juste une chose, changez juste votre manière de voir les choses en vous disant tout simplement :" Tiens j'ai besoin d'un jeans , si j allais voir ce qu'il y a chez mes commerçants " vous ne trouvez pas la vous faites la démarche d'aller voir dans les autres villes , cette simple démarche pourrait faire la différence et redhynamiser votre centre ville...
Apres je ne suis pas dupe , on ne peut pas plaire à tout le monde et j ai certainement fait beaucoup d'erreur mais une chose est sur j'ai toujours essayé de faire au mieux .. Merci pour ces quelques années passé ensemble !"

 

Le magasin Charles avenue de la République ferme ses portes

Le magasin Charles quittera entre le mois de février et le mois de mars 2016, son commerce historique du 1 rue Joffre pour s'installer avenue de la République, dans les anciens locaux de la charcuterie, actuellement propriété de la Sem-Terrotoria. Mais pas de panique, assure Antoine Cassin, 28 ans, qui a repris en avril 2013 le magasin Charles, un nouveau commerce de vêtements prendra sa place. ce sera la Petite fabrique, un clin d'oeil à la Grande fabrique, autre magasin de vêtements qui se situait avenue de la République. Pour Antoine Cassin, locataire, voilà une opportunité d'acquérir ses propres locaux, ceux de l'ancienne charcuterie, pour y installer son magasin, même nom, mêmes marques, avec une surface équivalente. Le vice-président de la Fédération des commerçants va donc quitter la rue Joffre pour l'hyper centre-ville comme l'ont fait d'autres enseignes. A ceci près, explique-t-il, que le pas-de-porte ne restera pas vide et que ce déménagement est une opportunité pour devenir propriétaire. Une bonne nouvelle dans ce flot de mauvaises.

Le magasin Charles avenue de la République ferme ses portes

Commenter cet article

Fifi Loulou 18/06/2017 13:24

J'aurai tendance à répondre à une phrase du gérant de Charles. Il s'en prend aux gens qui achètent des Levis ailleurs, qui se plaindraient par la suite de la fermeture de sa boutique en donnant un exemple.

Il faudrait peut-être chercher la cause pourquoi les gens préfèrent acheter dans une autre ville ?

Prix moins cher ? Une autre ville plus intéressante ? Ou bien alors, le client n'apprécie pas forcément le gérant ?

Voilà des raisons qui peuvent amener des gens à aller voir ailleurs que dans sa propre ville.

Perso, je porte des Levis, mais je n'achète pas chez lui, et j'irai pas me plaindre de sa fermeture. D'un, car je suis pas client, de deux, j'ai mieux ailleurs et un service qui répond parfaitement à mes attentes, donc pourquoi changer ses habitudes ?

jm 26/01/2016 21:18

il y a quelque chose que je ne comprends pas, d'habitude vous critiquez le fait que les commerces de la rue piètonne déménage à la rue de la république.
alors que là, vous ne dites rien et vous finissez même votre poste par "Une bonne nouvelle dans ce flot de mauvaises"
??????????????

vierzonitude 26/01/2016 21:21

Oui car il sera remplacé par un autre commerce de vêtements donc pas de vide

Raoul du Berry 04/11/2015 16:37

Qu'entendez-vous par "copain" très cher chat noir ?

Penseriez-vous à Big Brother qui, orné de ses attributs quincailliers (que sont la faucille et le marteau) décide de ce qui est bon et bien à Vierzon ?

Oseriez-vous insinuer que du clientélisme, copinage, placement des membres du parti, de la famille, des amis des tenanciers de la Novlangue de Moscou, aurait lieu à Vierzon sous les actuels édiles ?

chat noir 05/11/2015 20:35

“Trop loin à l'est, c'est l'ouest.”
Lao-Tseu

chat noir 05/11/2015 00:24

Cher Raoul, oh non, bien sur je n'insinurais rien de la sorte, bien sûr que non. Les membres du parti vous n'avez pas remarqué, roule tous en vélo, sont a peine payé plus qu'un béné vol un vrai sacerdoce pour leurs tâches de gestion, une égalité certaine entre tous, un dévouement quasiment absolue pour la ville et ces habitants , un exemple de probité démocratique rarissime, l'intérêt constant pour la cité est évident ce qui amène toutes les rues dans la joie de vivre avec la fraternité en plus. Ici on nous soigne, et très bien en plus, comme anciennement à la villette .

Non non non vraiment mon cher Raoul vous n'y êtes pas dû tout, un aire de liberté flotte sur Vierzon . Dans ces conditions clientélisme, copinage, placement des membres du parti, de la famille, des amis n'est donc pas d'actualité et même pas possible puisque l'on se réalise tous ici. Mais comprends qui peut ou qui veut.

chat noir 04/11/2015 14:31

Enfin attendons, laissons le temps au temps. Ici tant que rien est fait, rien n'est encore fait. Méfiance sur les effets d'annonce, surtout de la part du bureau de la fédération des commerçants.

Cette charcuterie devait déjà être repris par une pizzeria du trottoir d'en face il y a huit mois. Puis une autre proposition avait été faite à la sem territoria qui avait refusé car il semblerait que ce n'était pas un "copain "qui voulait s'y installer mais un con de parisien. Laissons l'eau couler sous les ponts, et attendons de voir les cadavres passer.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents