Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le maire de Vierzon a enterré le projet d'auberge de jeunesse dans le B3

Publié par vierzonitude sur 19 Septembre 2020, 07:00am

A cette timide déclaration de François Dumon, président de la communauté de communes, dans la presse locale : 

S'ajoute cette déclaration claire et nette du maire de Vierzon, dans la presse également : "On s’est rendu compte que nous n’arrivions pas à trouver les financements nécessaires pour qu’elle aille au B3". Comme quoi, cette auberge de jeunesse dans le B3 était une mauvaise idée rendue impossible par les difficultés de la fédération nationale des auberges de jeunesse. Mais peu importe, il semble que le pôle numérique, c'est-à-dire Algosup, l'école privée qui forme des créateurs de logiciels à 7.000 euros l'année (entre 21 et 35.000 euros le cursus complet), soit plus facile à capter des financement qu'une auberge de jeunesse. Capter de l'argent public pour une école privée c'est plus simple ? Ah bon...

Le 30 juin dernier, Vierzonitude titrait ceci :

Trois mois plus tard, François Dumon, le président de la communauté de communes donne raison à Vierzonitude en disant ceci :

 

Le maire de Vierzon a enterré le projet d'auberge de jeunesse dans le B3

Post du 30 juin 2020 : "On espère installer le futur pôle numérique et l'auberge de jeunesse d'ici quelques années. La réhabilitation du bâtiment s'échelonnera probablement sur toute la mandature", lit-on sur France Bleu Berry. Les certitudes d'avant les municipales s'ébranlent... Voilà que l'auberge de jeunesse et le pôle numérique (école Algosup) dans le B3 se résume à une espérance... d'ici à quelques années. Voilà qui laisse de l'espoir dans le sens où l'on a du temps pour montrer que le projet d'auberge de jeunesse dans le B3 est une très mauvaise idée. Quand à l'école, il faut peut-être attendre qu'elle ouvre en septembre pour savoir s'il y aura deux cents élèves dans cinq ans...

Quand à l'autre promesse qui consiste à réhabiliter le bâtiment sur cinq ans, on ne va pas se faire avoir. Il y a eu tant de promesses sur ce bâtiment qu'on pourrait y créer le musée des promesses ! Donc résumons : il y aura peut-être des choses à l'intérieur du bâtiment rénové et le reste sera peut-être rénové. 24 ans après on tergiverse encore sur la destination à donner à ce bâtiment. Et toujours pas de musée du machinisme agricole...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tartempion 30/06/2020 19:01

Vous avez raison, un musée du machinisme agricole, c'est ce qu'attend toute la population vierzonnaise. C'est en particulier le grand espoir de la jeunesse.

olivier 12/09/2020 20:06

Je ne suis pas jeune et je me moque aussi d'un musée du machinisme agricole

Berrichon 12/09/2020 14:49

La jeunesse se moque totalement d'un musée du machinisme agricole.

l'jean 30/06/2020 18:32

Le musée du machisme agricole ! Pour le maire le machinisme agricole se résume à la faucille et au marteau, le bâtiment sera beaucoup trop grand.

LoL 30/06/2020 18:02

Bah pas de panique!! l'école des "pannes" va sûrement "bugger et ramer "à donf dès le départ comme disent les jeunes , mais avec un bon formatage ça ira, on n'en est plus à 24 ans près pour se préparer à retrouver enfin la chose !! :-)

Et puis les autres bâtiments seront que des musées de l'écho, ça fera grand bruit à Vierzon, mais en silence!! :-))

Archives

Articles récents