Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le patron des Prédateurs répond à Vierzonitude avant le match à Seynod en Haute-Savoie samedi

Publié par vierzonitude sur 28 Octobre 2016, 21:10pm

Le patron des Prédateurs répond à Vierzonitude avant le match à Seynod en Haute-Savoie samedi

Avant la rencontre, samedi 29 octobre, à Seynod, Vierzonitude a passé le président des Prédateurs au grill. Emmanuel Verdon a tout dit sous la torture !

Dans la galaxie du Roller-Hockey, Vierzon est-il un nom qui fait peur à l'adversaire ?

Oui, j'espère que les Prédateurs font peur. (Sourires). Nous avons des modèles comme Rethel ou Angers. Nous sommes une terre de Roller Hockey.

Comment les Prédateurs en sont-ils arrivés là aujourd'hui ?

Les Prédateurs en sont arrives là, grâce aux joueurs, joueuses bénévoles, la ville, le département et le Conseil régional.

Pas trop frustré que le foot et le rugby cannibalisent l'attention sportive de Vierzon ?

Je pense que le foot et le rugby sont malheureusement plus populaires que le roller-hockey et cela est vrai sur tout le territoire. D'ailleurs, je salue la victoire des SAV dans le derby contre Bourges. On a quand même joué devant 200 personnes et le rugby devant presque 1000. C'est plutôt flatteur.

Deux cents spectateurs à domicile, c'est bien, pas mal, peut faire mieux ?

200, c'est la capacité maximale !

 

Quel est votre rêve le plus fou ou le plus cher ?

Le rêve le plus cher, sur le plan sportif, c'est la montée en Elite mais aussi retrouver le final four à Carpentier comme il y a deux ans. On a quand même été élu meilleur public de France. On est une véritable famille, au club.

 

Un gymnase entièrement consacré au Roller-Hockey à Vierzon, c'est envisageable un jour ?

Un gymnase pourquoi pas mais notre salle est vraiment atypique. Ce serait dur d'en partir. C'est l'âme du club.

Peut-on espérer que le Roller-Hockey soit à Vierzon ce que le basket féminin est à Bourges ?

C'est un honneur d'être comparé aux filles du Bourges- Basket. D'ailleurs, elles viennent quand elles veulent. Ce serait sympa. On est le deuxième club du Cher.

Vous vous déplacez samedi à Seynod. Quel est l'enjeu de ce match pour la suite ?

Seynod reste une équipe robuste et solide. Les gars auront le voyage dans les pattes, un déplacement compliqué. Mais je fais confiance à la team

Les Prédateurs ont-ils un slogan ? une danse fétiche ? Un signe de ralliement ?

Notre slogan est "Prédateurs go go go". Notre notoriété passe par le bouche a oreilles, les réseaux sociaux et nos relations. Je souhaite que les gens se passionnent pour notre club. C'est important pour que des jeunes viennent adhérer. Je tiens à souligner la montée en Nationale 3 du club de Bourges et un championnat régional dans chaque catégorie. Et cela montre que le roller hockey est un sport complet et discipline.

Un dernier mot pour la route ? 

Je veux insister sur le travail des bénévoles qui font un énorme travail.  Depuis quelques années le travail réalisé par Maxime, Baptiste, Fabien, Manu, Alix, Bryan, Zouzou et Momo, Lukas, Jakub et Michal porte ses fruits tant en jeunesse qu'en senior.

Le patron des Prédateurs répond à Vierzonitude avant le match à Seynod en Haute-Savoie samedi

Après Bourges en rugby, samedi soir, Vierzon se paye aussi Tours mais en Roller-Hockey, samedi soir aussi, avec une victoire 8 à 3 pour les Prédateurs. La grande équipe vierzonnaise qui enflamme régulièrement l'Entreprose, aux Forges, à Vierzon, inscrit son troisième succès. A Vierzon, on a aussi de quoi se réjouir malgré des résultats faibles dans d'autres domaines ! Les Prédateurs ont fait tomber l'équipe de Tours et peuvent ainsi garder leur première place. Ou quand les Prédateurs battent les Apaches... Quant au public, il est toujours, là, fidèle au rendez-vous pour soutenir l'équipe vierzonnaise. On attend de voir un engouement vierzonnais pour les Prédateurs aussi forts que pour le foot ou le rugby. Et on croise les doigts pour samedi prochain, les Vierzonnais se déplacent en Haute-Savoie. Ca glisse là-bas ?

(retrouvez la vidéo sur le page Facebook de Vierzonitude)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents