Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le patron du Club gym s'exprime: huit emplois perdus d'un côté, deux emplois créés de l'autre...

Publié par vierzonitude sur 11 Juillet 2017, 15:53pm

Le fondateur du club gym, Gilles Renaudat, qui a fermé ses portes le 1er juillet, rue du Cavalier nous envoie ses explications. le club avait été fondé en 1996.

"Quelques précisions sur la fermeture du club gym. Entreprise française et locale, créatrice d emplois avec 8 salariés a son actif. Avec l'ouverture du Basic Fit, le club gym a fermé ses portes. Je vous indique que Basic fit est une chaîne basée a Amsterdam au Pays-Bas. Ce club a créé seulement deux emplois et d'un autre côté, nous en avons perdu huit. Et pire, c'est que leurs bénéfices ne restent pas en France. A Issoudun, le maire s'est opposé a l'ouverture d'un Basic fit pour protéger les clubs existants, créateurs d'emplois. Je pense que notre maire aurait du faire la même chose parce qu'il en a le pouvoir legal. Je pense aux autres clubs sur notre ville, Club pleine forme, Happy fit, Zen et forme. Ces clubs emploient aujourd'hui dix salariés. J'ose espérer qu'ils ne finiront pas eux aussi comme le Club gym, à la merci de la concurrence étrangère."

Le patron du Club gym s'exprime:  huit emplois perdus d'un côté, deux emplois créés de l'autre...

Installé depuis une vingtaine d'années, rue du Cavalier le Club Gym a fermé ses portes depuis le 1er juillet. C'est ce que dit une affichette placardée sur la grille, sans autre explication particulière. Une nouvelle activité qui s'éteint. 

Le patron du Club gym s'exprime:  huit emplois perdus d'un côté, deux emplois créés de l'autre...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lambert 13/07/2017 10:37

Club Gym soufré déjà avant l ouverture de basic fit Vierzon celui ci ouvré leur porte le 23 mars de cet année alors que club gym été déjà dans la détresse depuis plus d un an.....
Enfin cela me fait bien rire venant de M renaudât vu que lui a fait l ouverture du Happy fit alors que sa fille travaillé a club gym et emmena avec eux de nombreux adhérent.........

Andrée 13/07/2017 07:21

C'est la libre concurrence. Autant je pense qu'il faut reste vigilant sur des déplacements de commerces ( les coiffeurs qui se regroupent place Foch) , autant il est naturel que la porte soit ouverte à la concurrence. Cela fait un local rempli. Ce qui serait bien c'est un autre magasin d'articles de sport.

will 13/07/2017 06:33

pas 8 salarié mais 5 (2 avec des contrat de 25h , 2 avec 1h , et 1 avec 5h)

Cereus Maximus 12/07/2017 10:24

Commentaires additionnels sous forme de chiffres :

-) Les trois clubs restant en activité, hors Basic Fit (putain les noms !), totalisent 10 salariés soit un peu plus de trois salariés par club et il est permis de penser qu'avec cette moyenne une enseigne en a probablement seulement deux, comme l'étranger. Pourquoi le Club Gym en avait-il huit ?

-) Franchement, Vierzonitude, ne pensez-vous pas avec nous que le fait qu'une ville de 26 000 et quelques résidents ait besoin de 4 ou 5 (jusqu'en juin) clubs de gym alors qu'elle se satisfait amplement de deux librairies augure mal de l'avenir ? D'autan que certains de ces clubs disposent de véritables hangars où on pourrait stationner des régiments entiers, alors que la librairie indépendante de la rue Voltaire semble tirer l'essentiel de ses revenus de son rayon presse. Sauf erreur bien entendu.

Cereus Maximus 12/07/2017 10:04

Post et commentaires incroyables.
Rappelons deux choses fondamentales à destination des malhabiles de la conceptualisation :

1) Qu'y a-t-il de plus sain que la concurrence si cette dernière n'est pas déloyale ? Tous les commerces de Vierzon ne seraient pas tous assujettis aux mêmes dispositions fiscales et réglementaires ? N'est-il plus possible de s'installer et d'implanter un nouveau commerce au motif que le secteur d'activité concerné n'est pas vierge d'enseignes en activité ? Faut-il instaurer un numerus clausus pour toutes les activités économiques et recréer des charges au sens de l'ancien régime ? Grotesque et scandaleux car pour certains tout justifie le maintien de leur rente de situation au détriment des consommateurs qui de toute façon auront toujours le dernier mot.

2) Des enseignes vierzonnaises seraient en fait des franchises de sociétés étrangères (européenne en l'occurrence). Ah bon, et alors ? Total, Renault, Vinci, entre autres, ne réalisent pas d'affaires à l'étranger et ne consolident pas leurs comptes dans le pays qui héberge leurs sièges sociaux ? Réveillez-vous, le monde ne fonctionne pas avec des règles qui s'appliquent à tous et des exonérations qui ne s'appliquent qu'à soi-même, et si des entreprises disparaissent face à la concurrence les raisons sont ailleurs...

un autre 04/07/2017 11:52

Victime de la concurrence ?

Dgust 11/07/2017 21:30

Je crois que oui, malheureusement.

Mais le pire c'est que dans peu de temps, vous verrez, ils se délocaliseront , dans une autre ville, en changeant le nom de leur nouvelle entreprise, pour ne pas payer de charges pendant 2 ans au minimum, puis rebelote !!.

Et que restera t'il pour Vierzon? que des larmes de ne plus rien avoir!!.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents