Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le ras-le-bol des commerçants de la rue Joffre et des environs

Publié par vierzonitude sur 29 Novembre 2016, 11:13am

C'est bien joli de décorer la rue avec du houx, mais ce n'est que la jardinière qui tente de cacher la forêt de problèmes...

C'est bien joli de décorer la rue avec du houx, mais ce n'est que la jardinière qui tente de cacher la forêt de problèmes...

Une vitrine cassée dans la nuit de vendredi à samedi, une agression de personnes âgées samedi et un commerce cambriolé dans la nuit de dimanche à lundi : le quartier de la rue Joffre sature. Du coup, l'agression violente d'un couple de personnes âgées, victime d'un vol à l'arraché, fait réagir les commerçants de cette rue et du quartier. Ils en ont ras le bol. Entre ces faits récents, le commerce illicite dénoncé par Véronique, dans la presse locale (et qui qui curieusement se fait casser sa vitrine...), entre la rue abandonnée et les commerces vides de plus en plus nombreux, les commerçants sont arrivés au bout d 'une histoire qui doit maintenant se finir. Preuve qu'il y a le feu au lac, un représentant des commerçants de la rue Joffre doit être reçu, demain, par le maire, pour faire le point sur une situation devenue invivable. 

Quelle solution ? La ville a beau avoir décoré la rue avec des jardinières de houx, et ses jolies boules rouges, ce n'est pas ça qui redonnera des couleurs à la rue. D'autant que, si la vacance commerciale ronge la rue Joffre, ce n'est même plus le sujet principal de l'inquiétude. Le vrai sujet, aujourd'hui, c'est l'insécurité, une réalité qui se lit dans les faits de ce week-end. Les plus optimistes y préfèrent le sentiment d'insécurité, plus discutable... N'empêche, qu'il suffit de parler avec des commerçants de la rue ou simplement des clients, pour s'apercevoir, que certains ne veulent plus venir dans cette rue, que d'autres se font accompagner pour rejoindre leurs voitures. Que le sentiment d'insécurité, allez ne soyons pas extrémiste, bouffe le plaisir et l'envie de venir dans cette rue.

Rappelons que ce ne fut pas toujours le cas. Les commerces se vident (rappelons les chiffres : 48 pas-de-porte, 32 commerces fermés), et ce problème n'intéresse personne, à partir du moment où il ne concerne pas que Vierzon. Il y a des incivilités, des agressions : là encore, le problème n'intéresse personne, il n'y a pas qu'à Vierzon. Certains dealent du shit à même les pavés de la rue, à deux encablures du collège Notre-Dame ? Le problème n'intéresse personne, il n'y a pas qu'à Vierzon. C'est vrai que ces problèmes là ne sont pas typiquement vierzonnais, mais est-ce une raison pour ne pas mobiliser les énergies afin de les résoudre ?

La rue Joffre est livrée à elle-même. Les commerces qui ferment ne sont plus le problème numéro 1 ! Du coup, on ne voit plus les commerces fermés puisque pour y répondre, la ville va rouvrir la rue aux bagnoles. Aujourd'hui, il faut une succession de faits divers pour s'apercevoir qu'il y a un problème. Les commerces fermés sont passés au second plan, derrière l'insécurité et le manque d'envie de se balader dans cette rue sans se faire insulter ou entendre crachouiller quand on passe. On entend d'ici les esprits chagrins qui se pincent les lèvres en se disant, fichtre, mais en disant ça, Vierzonitude fait grimper le Front national ! Quel inconscient de dire tout haut ce qu'il faut à tout prix taire tout bas !

Alors que si l'on ne dit rien, si l'on ne réagit pas, si on ne répond pas au problème, c'est qu'il n'existe aucun problème ! A croire que la montée du F.N. dans cette ville en arrange certains. En attendant, rien n'est fait. Même les citoyens n'y croient plus préférant contourner la rue pour ne pas avoir à se heurter à sa tristesse. Car plus que du scandale, c'est de la tristesse qu'inspire désormais cette rue et ce quartier. De la tristesse et désormais de la méfiance. Le quartier, malgré tout, fonctionne encore tant bien que mal avec celles et ceux qui restent. Seize commerces parmi trente-deux fermés rue Joffre. Et tout le monde trouve ça normal.

Commenter cet article

Evidence 29/11/2016 13:43

Une analyse, certes,rapide effectuée à l'aide du site "Inventaire des polices municipales", nous permet de constater l'insuffisance des effectifs de la police municipale à Vierzon.

A Vierzon, 11 (ce chiffre semble être supérieur à la réalité), APM, GC et ASVP pour 30.000 habitants.

A Bourges, 56 pour 72.000 habitants.

En respectant ce ratio, l'effectif à Vierzon devrait être de 23 plus que doublé.

Si l'on ajoute à cela, le refus longtemps exprimé par le Maire contre l'avis de l'Etat et de la grande majorité des vierzonnais d'installer la vidéo-protection, ont facilité le développement de la délinquance.

Aujourd'hui, à petit pas comptés on installe quelques cameras, bien insuffisamment.

Il y quelques mois, les élus moutonniers bélaient , "il n'y a pas d'insécurité, mais un sentiment d'insécurité", les faits leur ont donné tort.

Incompétence, ce n'est pas un sentiment, mais une réalité.

Jag 29/11/2016 18:12

Très bien votre analyse, elle démontre ce que chacun, sauf le maire et ses associés, ressent au quotidien. il y a qqes mois, c'était Villages qui était dévasté par des malfrats, maintenant le centre-ville... C'est insupportable !!
Et cela nous ramène toujours vers les mêmes responsables d'inaction et d'incompétence...
Avant de critiquer l'état, ils devraient balayer devant leur porte, le tas est énorme !!!
Pourront bientôt plus entrer !

pour Athos!! 28/11/2016 23:54

2.1 Le maire autorité de police

Le maire a de nombreuses prérogatives en matière de police, générale ou spéciale, et s’appuie sur les forces de police municipale ou d’Etat.

En vertu de l’articleL2212-1 du Code général des collectivités territoriales, le maire doit veiller, à travers ses pouvoirs de police, à assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique dans sa commune. Le champ d’intervention dans ces domaines est très large et très divers.

Le bon ordre rassemble les trois notions de sécurité publique, de salubrité et de tranquillité publique.

Athos 28/11/2016 19:32

Ne vous trompez pas d'adversaire, faire régner l'ordre, pour les délits, est de la responsabilité de la police nationale.

Jag 28/11/2016 17:15

Personne, mis à part le maire de Vierzon et ses associés, ne trouve cela normal. Mais nous sommes impuissants à faire régner l'ordre puisque le mandat à été confié à des incapables.
Aux commerçants et aux Vierzonnais, j'ai envie de dire "tenez bon jusqu'aux prochaines élections !" en espérant que des responsables compétents aient un mandat de gestion pour Vierzon.
Ne tombez pas dans le piège du FN ou voudraient vous pousser le maire et ses associés. Il faut une alternative crédible...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents