Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui

Publié par vierzonitude sur 20 Mars 2019, 20:30pm

Une équipe de TF1 était venue tourner à Givry, dans la maison familiale de Stéphane Barré, sculpteur. La chaîne a réalisé un reportage, diffusé ce mercredi soir dans le journal de TF1.

Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui
Le Vierzonnais Stéphane Barré sur TF1 : l'homme du musée Grévin, c'est lui

Né en 1964 à Autun, Stéphane Barré a passé son enfance à Vierzon dans une famille d’artistes, un père professeur de modelage sur bois et une mère peintre, sculpteur dans ses moments de loisirs et amatrice d’art. "Cet héritage m’a permis très jeune de peindre, travailler le bois, le plâtre, la terre, le fer……. C’est au hasard d’expositions, de lectures, de rencontres, que ma passion pour le corps humain et le réalisme s’affine", lit-on, dans sa biographie. 

Stéphane Barré travaille pour le musée Grévin. Il a notamment réalisé les personnages de Charlie Chaplin, Kec Adams, Eric Antoine, Nelson Mandela ou encore Stromaé. Sur son site, on peut voir ses créations professionnelles mais aussi ses créations personnelles.

En 1995, il  rentre comme professeur en création d’objet et sculpture à Créapole, Ecole Supérieure des Arts Appliqué en Design à Paris, il enseigne encore dans cet établissement aujourd’hui. En 2000, il réalise ses premiers personnages hyperréalistes pour le Musée Grévin. "En 2014, la rencontre avec les créations de Ron MUECK à la Fondation Cartier, une véritable inspiration. Le corps humain m’inspire, j’aime traduire ses attitudes, ses sentiments qu’il exprime, par l’expression du visage, du corps et surtout par le mouvement. C’est ce que l’on retrouve dans mes nouvelles sculptures d’hommes et de femmes nus à échelle réduite, tatoués ou arborant des coiffures extravagantes. Aujourd’hui la création est pour moi une passion dont je ne saurais me passer……"

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LoL 20/03/2019 22:26

Un vrai talent l'artiste, chapeau bas!

Moi ,si on me proposait de réaliser également en cire, la statue de Jeanne d'Arc par exemple,et bien ça serait un tas de cire pour faire court dans le réalisme, débutant oblige dans le métier hélas !! :-)

Archives

Articles récents