Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Ledger veut créer à Vierzon, un Silicon-Berry avec une école de formation

Publié par vierzonitude sur 1 Novembre 2018, 07:30am

Après Ledger, star-up de l'année 2018, Ledger et le prix de l'entrepreneur de l'année 2018. Pas une rubrique économique,  pas une revue qui n'ouvre ses pages à Eric Larchevêque, le créateur de Ledger, arrière petit-fils de Marc Larchevêque, le porcelainier vierzonnais qui avait monté son empire à Vierzon.

C'est au tour de l'Express de s'étonner de la fulgurante montée en puissance de cette entreprise vierzonnaise qui compte aussi, à Paris, la Maison du bitcoin : "Si l'on vous annonce une croissance à 8 974% sur deux ans dans le domaine de la blockchain, vous avez le droit de vaciller sur vos certitudes. Et pourtant. Eric Larchevêque l'a réalisé, en focalisant d'abord sur la sécurisation des crypto-monnaies."

Et de poursuivre : "Ambition affichée : devenir une entreprise française leader mondial, le 'L' d'un futur acronyme autour de la sécurisation blockchain. Pour cela, "l'Etat doit afficher une volonté afin que cette technologie entre dans notre quotidien économique et qu'une législation se construise autour", dit Eric Larchevêque, reconnaissant les efforts en ce sens. "

Mais surtout, c'est à Vierzon, qu'Eric Larchevêque place tous ses espoirs de développement. Avec une entreprise en cours de construction sur le parc technologique et une centaine d'embauches à la clef, dans un premier temps, Ledger affiche des ambitions incroyables : "D'où le projet de Ledger du "Silicon Berry", à Vierzon, qui intégrera une école de formation blockchain : "Si un jour nous sommes des milliers au sein de Ledger, c'est comme cela que nous continuerons à accélérer."

Ledger veut recruter "les talents", "des experts en hardware, en systèmes, etc. Mais à long terme, les spécialistes bitcoin ou blockchain seront indispensables." On croise les doigts surtout pour Vierzon.

Lu sur le site Lesechos.fr : "Eric Larchevêque, fondateur de Ledger et héraut de la blockchain, est distingué dans la catégorie Born Global."

"Eric Larchevêque, président-fondateur de Ledger, héraut de la blockchain Ledger sera-t-il une prochaine licorne de la French Tech ? A 44 ans,  Eric Larchevêque se donne cinq ans pour amener sa start-up au niveau d'un géant technologique européen des applications de la blockchain. Cet ingénieur en microélectronique est aussi un serial entrepreneur (par exemple Montorgueil racheté par Rentabiliweb en 2007 et Prixing, comparateur de prix en application mobile, racheté par HighCo en 2013).

Cocréateur de La Maison du Bitcoin (2013) devenue depuis Coinhouse, Eric Larchevêque rencontre alors deux start-up, Chronocoin-RadioceRos, développant des technologies autour de la sécurisation des cryptomonnaies, et BTChip, sur l'accessibilité du bitcoin. De la fusion de ces deux start-up en janvier 2015 est né Ledger. Aujourd'hui, la nouvelle entité compte plus de 150 salariés sur trois continents. Après une première levée de fonds de 1,3 million d'euros en 2015, Ledger a levé 5,4 millions d'euros, puis  75 millions de dollars en 2017 . Ledger a réalisé en 2017 46,5 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 34 % aux Etats-Unis."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour
Pourquoi lui refuser de faire son école sup à Vierzon, il n'y a pas grand chose à Vierzon, donc c'est Co.....
les communistes on le droit de prendre le chemin de l'école et de s' instruire*.....et devenir chef d'entreprise....
"Ceux qu'un con peut faire un autre le peut", c'est de moi, un voisin qui vous veut du bien.
Répondre
S
Il y a du talent à Vierzon.Gardons le.
Répondre
J
Evidemment, il faut le garder...mais de plus, il faut encourager ce type d'initiatives et tout faire pour qu'elles réussissent.
Il faut un terrain favorable à des entreprises et à Vz, ce n'est pas évident !!

Archives

Articles récents