Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les billets des TER plus chers achetés dans le train qu'aux guichets

Publié par vierzonitude sur 27 Mars 2019, 06:10am

"De nouveaux barèmes de régularisation s'appliquent au 20 mars 2019. La SNCF et TER renforcent leur engagement pour lutter contre la fraude et garantir un système de transport équitable", nous explique-t-on. Equitable, c'est-à-dire, supprimer le personnel des guichets et nous obliger à dialoguer avec une borne. Sauf que, par expérience, il arrive (parfois, pour ne pas dire souvent), que la borne déconne (c'est pour la rime) et qu'il n'y a plus de personnel. 

À compter du 20 mars 2019, si vous n'êtes pas en règle lors de votre accès à bord, voici les tarifs.

 

Vous avez bien lu : même si vous vous présentez spontanément au chef de bord, bing, vous raquez entre dix et soixante euros de plus sur votre billet, selon les kilomètres à parcourir. C'est sympa de faire payer la bonne foi. Les contrôleurs sont sans doute ravis de faire face à une nouvelle colère des usagers, c'est déjà pas simple parfois pour eux. La mauvaise foi, et c'est normal, est encore plus chère lors d'un contrôle, de cinquante à quatre-vingt-dix euros de plus.

 

On ne vous parle pas du reste. Que la SNCF fasse payer la fraude, d'accord. Mais pourquoi imposer un tarif pour la bonne foi et surtout un nouveau barème de bord ? Il existe des petites gares sans rien, sans distributeur, sans personne. Et forcément, on ne peut acheter son billet que dans le train.

 

 

C'est tout bénéf pour la SNCF. En utilisant l'appli ou la borne, hop, plus d'humains et des économies. Et quand les trains arrivent en retard, quand ils sont annulés faute de personnel roulant, ou parce qu'il pleut, neige, givre, fait trop chaud ou qu'il y a des feuilles mortes sur les rails, les usagers aussi peuvent présenter la facture ? Faire raquer parce qu'on s'adresse au chef de bord pour un billet, c'est comme si la police vous dressait une amende quand vous allez déposer plainte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HA 27/03/2019 13:55

J'attends le prochain sketch du duo Chevalier et Laspales...

HA 02/04/2019 10:07

@LoL. Amadouer le contrôleur avec de l'humour. Malin ce simplet !

LoL 31/03/2019 16:47

C'est l'histoire d'un mec un peu simplet d'esprit qui est en retard pour prendre son train et monte directement dans celui-ci, afin de rejoindre le contrôleur au plus vite pour ne pas avoir de prune en plus à payer.Il arrive à le rejoindre dans le train,et présente son ticket sans trop comprendre le fonctionnement du compostage.L'agent prend le ticket un peu étonné et demande au simplet si celui-ci l'a déjà composté avant de monter.
Le simplet ne sachant pas trop quoi lui répondre pour éviter de payer la prune, lui répondit,
heu ,Monsieur l'agent j'ai voulu le composter , mais chez moi c'est tout petit et j'ai pas de jardin , non plus, alors soyez sympa pas de prune , mais une fleur, s'il vous plaiiit !!!

Jean Némar 27/03/2019 09:59

Bonjour Vierzonitude,

Je vous cite : "Il existe des petites gares sans rien, sans distributeur, sans personne. Et forcément, on ne peut acheter son billet que dans le train."

Tout à fait et je vous cite même une anecdote :

Ma compagne habite à Reuilly, pas de borne, pas de guichet donc on doit prendre dans le train, comme cela se fait depuis toujours. Elle se manifeste au contrôleur, ce dernier lui dit « attention à partir de la semaine prochaine les tarifs de bords seront majorés » !

Hein ? Qu’est-ce que c’est que ces méthodes fascistes ?

Ayant le monopole du transport ferroviaire vous vous croyez tout permis ?

Vous ? Vous les cheminots, empreints de CGT, SUD RAIL, défenseurs du service public à la française, sempiternels grévistes envers le patronat/l’état escroc méchant vilain pas beau ?

Vous qui dénoncez le comportement dictatorial des GAFAM vous faites désormais pareil ? ? ?

Honte à vous !

Bilan de l’affaire : le contrôleur a expliqué à ma compagne qu’il faut prendre son billet sur le net.

Ben oui mais on a pas d’imprimante elle lui dit ! Il lui retoque, sur votre ailphone ça marchera. On n’a pas de portable de cette technicité elle lui dit. Ah ben de toute manière maintenant çà sera comme çà !

Conséquence : comme on a pas le fric pour acheter une imprimante, ni pour acheter un BigBrother phone (et puis de toute manière rien à foutre de ces conneries, nos grands-parents vivaient bien sans çà et de plus je ne veux pas corroborer l’esclavage d’autrui en Afrique pour extraire les métaux nécessaires à cette soi-disant technologie), ben on va devoir se passer DEFINITIVEMENT du train, donc recherche petite voiture d’occasion ? Non pas le fric ! Donc faire du stop… il ne reste plus que çà !

Notre civilisation touche à sa fin, vraiment…

Cri d'alarme 23/02/2019 16:07

Je ne sais pas à quoi ils jouent à la SNCF. Par 2 fois j'ai dû prendre mes billets sur l'application pour ne pas payer plus cher. La première fois je me rends au guichet le billet était plus cher de 1-2€, la seconde fois il y avait plus de 10€ d'écart. Personnellement je n'ai pas les moyens de payer 10€ de plus, donc j'ai pris mon billet sur l'application alors que j'étais au guichet. Pour ces deux billets, c'était des depldéplacem dans la journée.
Pour information, le guichet en question est celui de la gare de Tours

MDR 23/02/2019 11:56

Un jour ou au l'autre, il y aura un service privé pour les trains, la SNCF s'en mordra la queue. Les gens iront sur l'ère du privé.

Wizard 23/02/2019 10:33

Pire, expérience personnelle.
Devant me rendre à Paris pour un RDV très urgent, j'ai emprunté un train à "réservation obligatoire" avec un billet "open" tous trains sauf trains à "RO", billet valide sur la période et composté avant la montée en voiture. Dès le départ du train je suis allé voir le contrôleur pour lui régler le complément applicable à la "RO". J'ai par conséquent payé une majoration, et à ce moment là quelle surprise : un autre voyageur se présente au contrôleur et déclare n'avoir aucun billet. Un billet majoré lui est donc tarifé, pour un montant inférieur à ce que j'ai du acquitter pour le même voyage dans la même classe !
Merci la SNCF pour votre bon sens et votre perception de l'équité. Avec des cas comme celui là, on comprend mieux où en serait cette compagnie si elle n'était pas maintenue sous perfusion par la Nation. Vite, la privatisation car ce qui peut se concevoir chez un opérateur privé ne passe pas du tout dans un service public subventionné oh combien.

Archives

Articles récents