Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les Galeries ferment, séisme de magnitude 10 à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 28 Septembre 2019, 10:11am

Les Galeries ferment, séisme de magnitude 10 à Vierzon

La fermeture des Galeries que la presse confirme était inimaginable. C’est un magasin qu’on croyait à l’abri, éternel, une sorte de vigie commerciale du centre-ville que des générations de Vierzonnais ont connu.

 

Quand Monoprix a fermé après l’ouverture d’un supermarché au Forum république, (une erreur politique magistrale qui a plongé la rue des Ponts et plus tard le centre-ville dans le marasme), les Nouvelles Galeries abritées dans un immeuble, détruit et remplacé par la place Jacques-Brel, ont occupé les ex-Monoprix, de plain-pied.

 

Gifi a pris la place des Nouvelles-Galeries. Gifi est parti à l’Orée de Sologne… Et le centre-ville s’est enfoncé dans le désastre. 

 

Aujourd’hui, la disparition des Galeries va porter un coup de grâce au centre-ville, d’autant que dans la foulée, la bijouterie Foulon (on l’a déjà écrit) part dans la galerie marchande d’Hyper U. Le pâtissier Jacques Bernard doit partir en retraite avant la fin de l’année (on l’a dit aussi.) C’est à dire que l’avenue de la République va dépasser les 30% de vacance commerciale. Et pas un débat, pas un conseil extraordinaire, pas de remue-ménage comme on sait pourtant bien le faire à Vierzon. Rien.

 

La fermeture des Galeries, c’est comme si le centre-ville baissait le rideau. Pourtant, la situation était connue. Un jour, il fallait bien que le patron des Galeries prenne sa retraite et cède son magasin. On pensait que l’action Coeur de ville aurait atténué les fermetures, surtout avenue de la République. Il n’en ait rien.

 

Alors à quoi sert ce disposotif si ce n’est pas pour amortir les fermetures et les départs ?Incompréhensible.

 

Même la pépinière commerciale rue Joffre, après un an d’existence, ne suffit pas à éponger le deficit, un commerce a déjà d’ailleurs fermé ses portes. 

 

Que faire ? Cette question, Vierzonitude ne se la pose pas depuis des jours, ni des semaines, mais depuis des années. Le commerce n’a jamais fait l’objet d’un combat politique de fond. Si les élus avaient mis autant d’ardeur dans le commerce qu’ils en ont mis dans la création d’un bowling ou de zones industrielles, si le commerce avait été porté par des élus motivés et des associations efficaces, nous n’en serions pas peut être pas là. 

 

Si le commerce avait fait l’objet de combat aussi âpre que celui mené pour l’hôpital ou les finances publiques, ou la SNCF, le centre-ville et la ville de Vierzon n’en seraient pas là. On vote pourtant facilement des motions au conseil municipal et communautaire.

 

Depuis 11 ans, rien n’a été fait pour créer des conditions favorables à la reprise et à l’installation de commerces : une avenue de la République exclue du plan de rénovation urbaine, des commerces qui ouvrent dans une rue Joffre en piteux état sans projet de rénovation.

 

Les trottoirs et les voiries des zones industrielles sont en meilleur état que ceux du centre-ville. Que l’on ne vienne pas nous dire que tout baigne, qu'ailleurs c’est pire… La dernière librairie, le dernier grand magasin et après ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bourgeade 18/07/2020 04:49

Monoprix qui était entre la place Foch et la rue Gallerand a été déplacé rue de la République dans des locaux plus fonctionnels. Le magasin était déjà remplacé par les Nouvelles galeries bien avant la création du Forum. C’est un peu ennuyeux que des erreurs soient diffusées dans votre site. Vérifiez vos informations.

Brakstar- Gautier JEREMY 30/09/2019 12:32

Bonjour, vous êtes tous encore plus communistes que ces rouges de la mairie. la mairie, l'état et plus globalement les politiques n’ont pas à s'occuper du Commerce privé. Si le centre-ville se meurt c'est une évolution naturelle. D'un point de vue utilitariste, le marché c'est-à-dire nous, avons décidé que ces commerces devaient fermer au travers de nos actes d'achat qui se sont déportés vers d'autres structures.

il serait bien d'accepter une vision libérale de l'économie certaines choses naissent naturellement et d'autres meurent naturellement. la mairie n'a pas à s'occuper de ses choses. au lieu de crier vous devriez laisser-faire laisser-aller. c'est le principe du libéralisme.

Vous critiquez la mairie mais vous souhaitez finalement faire exactement la même chose qui cause la ruine de notre pays. c'est-à-dire pratiquer l'interventionnisme incessant de l'État ou du politique.

Lidl arrive à Vierzon c'est qu'il y a une raison économique à partir du moment ou Lidl n'a reçu aucune subvention publique ni aucune aide tout va pour le mieux c'est qu'il y a une réalité économique ce qui signifie qu'il y a une réalité utilitariste. donc la population y trouveras son compte et ce n'est sûrement pas un petit groupe d'individus de vouloir imposer sa vision à un marché composé de dizaines de milliers d'individus libre et consentant Exprimant leur individualité au travers de leurs actions ou de leurs actes d'achat

il en va de même pour la ruine à côté du bowling. ce n'est pas à l’état ni la mairie donc au peuple de payer quoi que ce soit pour cette structure privée. le marché seul décidera de son sort, et il est tout à fait légitime pour prendre cette décision car il représente dans sa globalité nos intérêts individuels .

votre blog n’est qu'une succession de discours étatiques aussi communistes que ceux de ces interventionnistes de la mairie. de toute façon il y a aucun parti politique libérale en France c'est pour ça qu'on va à la catastrophe. l'intégralité des partis politiques se sont fondées sur les bases économiques communistes et interventionniste.

a+ jeremy de Graçay (qui va bientôt devenir la capitale française du libéralisme. (:^p)

Alex 28/09/2019 13:23

les politiques tuent les centres villes en France car ils veulent éliminer les voitures des villes.Donc ils mettent en place des stationnements très cher,rues en sens interdits et voies tramways .Ou ils pourront avoir leurs enveloppes .Après ils prétendent que le commerce se meure en centre ville à cause de la crise,e commerce.C'est surtout le fait qu'il est moins galère d'aller en centre commercial sans se faire racketter parking gratuit.

Pour Vierzon les politiques n'ont pas de vision pour la ville.

Claquer l'argent dans des projets qui rapporteront rien aux vierzonnais ex place Brel bétonné.Cela donne pas envie de s'arrêter dans la ville pour les touristes/gens de passages.
Pour le commerce il y a des solutions mais c'est un tous ...
Quand je pense à l'argent publique dépensé pour le résultat .C'est à vomir!

Athos 28/09/2019 12:23

Vierzon défraye aussi la chronique dans les médias depuis pas mal d'années, des journalistes ont bien fait leur beurre avec nos difficultés, alors faut pas maintenant chialer si la reprise des commerces par des repreneurs extérieurs devient pratiquement impossible !

Wizard 28/09/2019 10:29

Il suffisait d'enter dans ce magasin ces dernières années, pratiquement à n'importe quelle heure, pour constater qu'il y avait plus de vendeurs que de clients potentiels. Et pour constater que le choix était si limité qu'après avoir fait le tour des rayons en cinq minutes on ressortait sans achat en se disant qu'on avait perdu son temps.
En ville tous les commerces ou presque vont fermer, exceptés quelques commerces d'alimentation et de services, c'est dans l'ordre des choses et nous sommes un certain nombre à le rabâcher.
A partir de là, trouver un repreneur dans le cadre de ce départ en retraite c'est vraiment une gageure.
Ceci ne traduit en rien "la mort" de la ville qui préfère se reconstituer dans de meilleurs conditions en périphérie. En 2019, les centres-villes ne présentent plus guère d'intérêt que pour les bobos, les touristes, quelques personnes âgées vivant seules ainsi que des groupes communautaristes habitués à un habitat dense et concentré.
En l'absence de bobos (heureusement), de touristes (heureusement), avec des personnes âgées qui passent sans transition d'un logement étriqué à un ehpad et des groupes communautaristes qui vivent plus ou moins en vase clos avec une activité économique et commerciale qui leur est propre (voir le mardi matin sur le marché Sellier), les commerces traditionnels n'ont plus d'horizon de toute façon.

rachid meddah 28/09/2019 05:13

faut ke le maire bouge un peux pour sa ville ?????????

Wizard 28/09/2019 15:00

Comptez-vous apprendre le français un ces jours ? Merci d'avance.

MDR 28/09/2019 00:49

Il est où le comité ?

Patti 27/09/2019 20:35

“Tout paraît mort. La ville est morte. Je n'entends même pas le chant d'un oiseau. J'ai enduré tout ça pour voir une ville morte. On ne peut que mourir ici.”
― Christophe Dabitch

rachid meddah 28/09/2019 05:14

VIERZON C MORT

Archives

Articles récents