Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les Prédateurs : l'équipe est homogène, l'ambiance est bonne et les gars sont très motivés

Publié par vierzonitude sur 12 Octobre 2018, 07:00am

Les Prédateurs : l'équipe est homogène, l'ambiance est bonne et les gars sont très motivés

Une saison qui démarre à l'extérieur avec une victoire (8 à 4 pour les Prédateurs), ça met un président de bonne humeur !

Oui, c'est sûr, commencer par une victoire permet de mettre l'équipe sur de bons rails... Jouer à La Chapelle-sur-Erdre, n'est jamais évident. Elle a des joueurs d'expérience, et un terrain qui ne favorise pas le jeu rapide qui est le nôtre. La preuve, on a mis vingt-cinq minutes avant de s'adapter au terrain.

Comment qualifiez-vous le nouvel effectif de la N1 avec ses "anciens" et ses "nouveaux" ?

Nous avons beaucoup travaillé avec les Novak, Pierre-Yvon  (NDLR : directeur sportif) et Aurel (NDLR : recrutement) pour essayer de trouver la meilleure stratégie afin que la mayonnaise puisse prendre pour atteindre notre objectif sportif : la montée.

Les frères Novack sont restés à Vierzon, parfait. A votre avis, qui pourrai(en)t aussi créer la surprise parmi les nouvelles recrues ?

Des joueurs commencent à avoir de l'expérience en Nationale 1 comme Bibi ou Jérémy Santens. Des jeunes joueurs arrivent et joueront quelques matchs cette année. Ensuite, il fallait pallier au départ de Michal (le gardien) parti roucouler en République Tchèque, gardien de l'équipe. Nous avons recruté un jeune gardien tchèque, Jakub Machac, âgé de 19 ans. Et nous avons recruté  aussi Rodolphe Voyneau, le papy de la team qui aura un rôle fédérateur au sein de l'équipe pour aider les Novak dans leurs tâches. Il revient au club après deux années d'exil. Enfin, deux jeunes américains, Ryen et Sam sont venus compléter la liste de joueurs. Cette équipe est JEUNE ET TALENTUEUSE. Il n'y a plus qu'à.

L'équipe est homogène, l'ambiance est bonne et les gars sont très motivés. J'ai demandé aux Novak de faire des choix, cela peut piquer certains joueurs mais c'est tant mieux, la concurrence est saine.

Le chaudron de l'Entrepose va bouillir à  samedi. Des nouveautés pour cette saison dans la salle ?

Dès samedi, le public va voir quelques changements. Les balustrades sont recouvertes d'autocollants publicitaires. J'en profite pour remercier nos partenaires. Un gros travail a été fait depuis plusieurs saisons par Patrick et Stéphane a repris le flambeau. Toute cette semaine, plusieurs bénévoles travaillent à la salle tous les jours pour préparer le premier match de samedi contre Rennes.

On connaît l'objectif, l'Elite. C'est à votre portée. Avec le recul, il a manqué quoi la saison dernière ?

La saison est longue, il faut avoir de la chance pour monter en Elite. L'année dernière, il nous a manqué ce petit plus, et des résultats surprenants ne nous ont pas permis de décrocher notre place en finale. C'est la dure loi du roller hockey. L'accession est l'objectif du club mais il ne faut pas tomber dans la facilité, car notre poule est très homogène. Le promu, Cholet, sera dans le top quatre, c'est chaud de jouer dans le 49. C'est une équipe très physique comme Toulouse, Seynod. Tours a recruté Paul Fayault en Nationale 1 et Benjamin Bireloze, deux anciens champions d'Europe, et enfin nos amis de Saint Médard vont être solides...
 

Cette accession reste toujours un objectif primordial ou la cerise sur le gâteau ?

Je le dis, il faut aussi parfois de la chance, dans certaines situations. Et bien entendu, la coupe de France serait la cerise sur la gâteau (comme on dit jamais deux sans trois).


Vous faites partie du paysage sportif vierzonnais. Il vous manque quoi en fait ?

Il nous manque une salle de 1.500 places et neuve. On rêverait d'avoir une nouvelle salle ! Mais Entrepose est notre ADN. Beaucoup de clubs hallucinent en venant ici, on a nos supporters, tout ces graffitis, ce public c'est notre identité. Ok, il fait parfois froid l'hiver mais on a trouve la solution, on loue des plaids ! Entrepose est notre maison car les prédateurs sont une grande famille.

Je n'oublie pas les jeunesses, nos amis des Piranhas de Châteauroux avec qui  nos relations sont fraternelles. Enfin, mardi prochain, des journalistes viennent faire un reportage sur le sport féminin  (en plein essor).
 

Et juste un truc : nous soutenons l'hôpital de Vierzon.

Les Prédateurs : l'équipe est homogène, l'ambiance est bonne et les gars sont très motivés
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Simon Rodier 12/10/2018 15:51

Allez Vierzon!

Archives

Articles récents