Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Publié par vierzonitude sur 9 Mars 2019, 21:56pm

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

L'exploit ! Les Prédateurs ont plumé les Apaches de Tours, 6 à 1, chez eux, à l'Entrepose. Ils se sont aussi hissés à la tête du championnat. Voilà une victoire qui donne des ailes aux supporters et une auréole aux Prédateurs. bien sûr, ils ne sont pas arrivés au bout de leur course et de leur rêvent l'accession en Elite.

Mais prenons ce qu'ils nous offrent et on on verra après. Les Vierzonnais ont mené le match de bout en bout ne laissant une miette à leur adversaire que dans les dernières secondes de la rencontre. Désormais, on va entrer dans le dur, avec les phases finales, une fois de plus pour permettre, on espère vivement, cette montée d'un cran supplémentaire. Prochain adversaire, normalement Maison-Lafitte.

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Contre les Apaches, ce samedi soir, à l'Entrepose, les Prédateurs ont intérêt de sortir la cavalerie. Vainqueur des Tourangeaux à l'aller, les Vierzonnais ont très envie de plumer les Apaches, une fois de plus, en terrain conquis. Ce derby entre deux équipes de la région Centre placera le vainqueur en haut du tableau pour la dernière ligne droite des phases finales. Les Prédateurs à la première place du tableau du championnat, ça aurait une sacrée gueule pour attaquer les plays off, Vierzon étant déjà assurée de sa qualification en phase finale. Ce soir, les supporters vont devoir pousser leur équipe dans le dos pour que les palets se multiplient dans le tipi des Apaches. Le tout, dans le fumet du calumet de la paix sportive.

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Il a fallu attendre la onzième minute du match pour que les Prédateurs enfoncent la défense toulousaine. Jakub Novak ouvre ainsi le score et part à l'offensive des joueurs de la ville rose. Un bon présage. D'autant que trois minutes plus tard, Jakub double la mise. Mais les Prédateurs ne se méfient pas assez : treize secondes plus tard, les Hocklines percent les filets des Vierzonnais. A la pause, les Prédateurs ont trois points d'avance sur les Toulousains, 4 à 1.

La reprise est un festival dans le chaudron de l'Entrepose. 5 à 2, puis 6 à 2, 7 à 2. Les Toulousains ont le cassoulet amer. Mais le canal du Midi têtu : les Hocklines mettent un troisième point, et ce sera le dernier. A 7 à 3, les Vierzonnais montrent que le canal de Berry aussi a son mot à dire : 8 et 9 pour les Vierzonnais qui n'ont jamais été inquiétés, si ce n'est la fronde toulousaine des onze premières minutes. Chapeau ! 

 

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Les Prédateurs ont un menu copieux ce soir : le cassoulet toulousain version Hocklines de Toulouse. L'Entrepose va faire bouillir la spécialité pour mieux la manger ! Les Vierzonnais, passé derrière Tours au classement, vont devoir mettre Toulouse au fond du plat et multiplier les haricots, enfin les palets, dans les buts adverses. Ce samedi soir, les Vierzonnais jouent chez eux, dans leur chaudron. Et on sait que dans leur chaudron de potion, les Prédateurs sont magiques ! Alors, un seul cri Prédateurs gogogogogogogo !

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Les Vierzonnais ont réalisé l'exploit de battre Seynod chez eux, 6 à 5, juste ce qu'il faut pour se forger un moral d'acier et conforter sa place en haut du tableau. Sauf que Tours est repassé devant Vierzon, à un point près. Mais les Prédateurs sont près du ciel. Toutefois, ce n'est pas la tête dans les nuages mais bien sur les épaules qu'il faudra avoir la semaine prochaine. 


Les Prédateurs ont arraché la victoire après avoir été mené 3 à 2 à la mi-temps. Mais la team a voulu montrer de quel bois elle se chauffe. Seynod s'envole même, 4 à 2 pour l'équipe qui recevait Vierzon chez elle. Elle enfonce le clou, 5 à 2 à 43 minutes de jeu. Il y a le feu chez les Prédateurs qui remontent la pente, petit à petit sans laisser à Seynod le moindre espace pour y caser un palet. A presque 47 minutes, les deux deux équipes sont à égalité. Il faut une prolongation pour que les Prédateurs emportent le morceau. La semaine prochaine, dans la casserole de l'Entrepose, on verra comment les Prédateurs vont cuisiner le cassoulet toulousain...

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Les Prédateurs sont ce samedi soir en déplacement à Seynod. Une équipe que les Vierzonnais avaient battue au match aller 8 à 2. Ce soir, les Prédateurs devront arracher la victoire pour rester en haut du tableau. Premiers du championnat, les Prédateurs vont devoir ne rien laisser passer pour avoir l'esprit tranquille ensuite. Leader, et c'est mérité, les Vierzonnais veulent s'installer durablement dans cette place de choix et s'offrir, enfin, leur montée en Elite. Nous n'en sommes pas là, toute la force mentale des supporters devra être concentrée sur Seynod, d'une part pour empêcher les joueurs adverses de marquer, d'autre part pour multiplier les points pour les Vierzon. Gogogogogoggogo !

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Les Prédateurs ont ouvert le score avec Jakub Novak qui enfonce un palet chez les Orcs à 1mn7 de jeu seulement. Cinq minutes plus tard, les gars de Cholet remettent les pendules à l'heure et égalisent.

Les deux équipes se jaugent et se marquent à la culotte. Les Orcs  mènent les Prédateurs 3 à 1 mais Jakub Novak réduit le score à 3 à 2 à la quatorzième minute. C'est encore lui qui met son équipe d'équerre à la vingt-deuxième minute, 3 partout.

Encore le même à la manoeuvre, Jakub inscrit un quatrième point avant la mi-temps.

 

 

Les Vierzonnais vont au vestiaire avec cet avantage sur Cholet. Et à la reprise, Jakub, l'homme de ce match accroche Vierzon à un nuage. Nous en sommes à 5 pour Vierzon et 3 pour Cholet. Et ça joue fort des deux côtés. Ryen Pezzola, en défense play, à 19mn13, enfonce un sixième palet dans la défense des Orcs.

 

 

Et en prime, Tours a perdu contre Saint-Médard (3 pour Tours, 6 pour Saint-Médard), Vierzon se retrouve ainsi premier du championnat ! Prochain match à Seynod le 9 février.

 

 

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Le chaudron des Prédateurs sera vide, ce samedi soir car les Vierzonnais sont en déplacement à Cholet. Et ils ont bien l'intention de revenir victorieux, même si les Prédateurs savent que les Orcs vont se défendre chez eux. Battus 16 à 5 à Vierzon, les joueurs de Cholet ne vont pas se laisser faire mais les Vierzonnais ont à coeur de se hisser tout en haut du championnat pour mettre toutes les chances de leur côté lors des phases finales. Gogogogogo !

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Contrat rempli pour les Prédateurs qui ont eu le dessus sur Saint-Médard, samedi soir, à l'Entrepose. Des Prédateurs qui n'avaient pas du tout envie que les Girondins grignotent leur capital victoire comme au match aller. Si Vierzon dominait d'un point à la pause, Saint-Médard ne se laissant pas endormir en recollant au score. Mais dans la dernière ligne droite, les Prédateurs ont rageusement collé le palet au fond des filets des Girondins, 4, 5, 6 et 7. Les Prédateurs ont encore du pain sur la patinoire mais déjà, ils peuvent rêver au dernier carré qui les propulserait vers l'Elite.

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

Après le record de points de samedi dernier, 25 palets dans les filets de Rennes, les Prédateurs vont redescendre sur terre, ce samedi 12 janvier. Ils jouent, à domicile, contre Saint-Médard, et chacun sait que si les Vierzonnais gagnent contre Saint-Médard, ils seront en Elite un peu plus tard ? Faut-il vraiment se fier à ces dictons populaires ? En tout cas, les Prédateurs vont devoir accrocher les Rollerbug qui au match aller, ont mis les Prédateurs en faillite d'une victoire, 7 pour Saint-Médard et 3 pour Vierzon. Alors, ce samedi soir, les Prédateurs devront montrer aux Rollerbug qui sont les patrons à l'Entrepose. Et mettre le paquet sur une victoire en championnat, désormais seule cible de cette saison après être sorti de la Coupe de France. Allez les Prédateurs gogogogogogogo !

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

C'est à se demander si les Prédateurs n'ont pas joué seuls, ce samedi soir, à Rennes contre les Corsaires. Les Vierzonnais avaient fini la première partie du match avec 8 points. Rennes avait réussi à en placer un juste avant la pause. Mais de retour des vestiaires, les Vierzonnais ont infligé une vraie correction aux Corsaires avec un déluge de buts comme jamais les Prédateurs n'en avaient marqué dans l'histoire de la Nationale 1.

25 buts dont 17 dans la seconde partie du match. Une vraie souffrance pour les Rennais qui ont subi de bout en bout une équipe vierzonnaise survoltée. Et un match sans suspense pour les Prédateurs qui ont du sans aucun doute se faire plaisir à multiplier les buts, mais un match sans enjeu. Saluons le record de points et oublions vite ce face-à-face plus qu'inégal.

Post écrit après la premier partie du match :

A Rennes, ce samedi soir, les Prédateurs sont les rois. Dans la première partie du match, ils se sont baladés, 1, 2, 3, 4, 5 et 6 palets au fond des filets des Corsaires. Pirate des Caraïbes n'est pas à la fête. Reyen Pezzola allonge le premier point à 1mn 46 puis les Prédateurs enchaînent les points avec Jakub Novak, Lukas Novak, Ryen Pezzolla à nouveau, Lucas Bitaud.

Les Corsaires ont de l'orgueil, alors ils marquent un point avant que Lucas Bitaud leur fasse regretter en inscrivant un septième point. D'autant qu'avant de conclure la première partie, Jérémy Ferragu marque le huitième point avant la pause. 

 

 

Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1
Les Prédateurs ont plumé les Apaches, 6 à 1

C'est reparti mon kiki. Les Prédateurs sont allés tirer les rois à Rennes, ce samedi soir. Partis à l'assaut des Pirates dont ils avaient déjà sabordé le navire à l'aller (15-1 pour les Vierzonnais). Sans dire que le match de ce soir devrait être du gâteau, les Vierzonnais ne doivent pas se faire chiper la fève. La Coupe de France s'étant envolée, il ne reste aux Prédateurs qu'à tout faire pour accéder à l'Elite à la prochaine saison. Une victoire de plus, ce samedi soir, ferait du bien à l'équipe qui a encore du pain sur la planche dans ce championnat. 

Nos Vierzonnais devront donc être les rois de Rennes, ce samedi soir, et montrer aux Bretons qu'il n'y a pas plus déterminer qu'une équipe de Berrichons. Les Prédateurs démarrent l'année 2019 sur les chapeaux de roues et vont faire le maximum pour offrir ce soir, à leurs supporters, une victoire en guise de bon voeux pour 2019.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clavier mystère 10/03/2019 15:29

Bravo aux Prédateurs d'avoir scalper les Appaches de Tours.

Kassonke 16/02/2019 09:53

Panpan de chez Safran à Vierzon!!!

Azimute 26/01/2019 10:15

Allez Vierzon!Allez les SAV!

Supporter 06/01/2019 10:25

Bravo les Prédateurs

Ultra 05/01/2019 17:23

Allez Vierzon!

Archives

Articles récents