Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !

Publié par vierzonitude sur 20 Décembre 2016, 07:30am

Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !
Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !

En janvier 2016, Vierzonitude mettait dans ses priorités pour l'année à venir, la nécessité de sauver la rue Joffre et le quartier piéton en 2016. Ben c'est raté. Le taux de vacance commerciale atteint des records, la rue est un nid d'insécurité. Au lieu d'y implanter des commerces, on y ajoute des caméras de vidéoprotection. Et le maire parle de rouvrir cette rue à la circulation. Un commerce de vêtement s'y est implanté en fin d'année mais un autre (celui de Véronique) va fermer. Ce voeu est un raté !

Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !

Alors, que nous réservent nos élus pour cette bonne ville de Vierzon en 2016, à part des grands principes bidons et des promesses dans le vent ? Vierzonitude, à qui l'on reproche très souvent sa critique acerbe et son manque de propositions, va justement proposer, des actes concrets pour 2016. Le citoyen n'ayant de pouvoir que celui que lui réserve le politique, c'est-à-dire aucun, gageons que nos élus vierzonnais sonnés par le score du Front national et par la défaite historique aux régionales du parti dominant cette ville, va user d'un peu plus d'humilité que par les années passées. Bien sûr, les lecteurs de Vierzonitude sont invités à participer activement au débat. EN 2016, c'est clair, si Vierzon continue de s'enfoncer comme le Titanic, elle finira au fond. Alors, à l'action !

Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !

Il faut sauver la rue Joffre ! Dans un premier temps, il faut sauver la rue Joffre et pas en 2020, ni même en 2017, là, en 2016 ! Un comité citoyen de défense de la rue Joffre a vu le jour en 2015. Aucun élu de Vierzon n'a jugé bon s'en rapprocher pour lui demander ses motivations, ses idées, ses moyens d'actions etc. Comme le comité citoyen n'est pas d'accord avec les élus, les élus sont persuadés que le comité citoyen est contre eux. Paranoïa quand tu nous tiens ! Comme quoi le mépris du politique pour tout ce qui ne va pas dans son sens est encore plus marqué dans cette ville qu'ailleurs.

Sauver la rue Joffre, ce n'est pas faire des incantations devant les caméras de France 3 ou de M6, comme en 2015, en promettant que la rue sera transformée en ateliers d'artistes... Foutaise ! Cette rue piétonne qui devait devenir, dans un rapport des années 1980, l'une des plus belles rues piétonnes de France, doit être rénovée de A à Z avec la place Gallerand et la rue Gallerand. Il faut aussi obliger, ça c'est du ressort de la communauté de communes de Vierzon, les propriétaires des boutiques à faire en sorte que les vitrines soient clean pas pourries. Même si l'on comprend que les propriétaires et les commerçants puissent être dégoûtés de la politique commerciale de cette ville. Il faudrait organiser un diagnostic, sur le terrain, avec des citoyens volontaires, commerçants et élus, histoire qu'ils mettent enfin les pieds dans cette rue pour s'apercevoir de son état catastrophique.

D'autres commerces de la rue Joffre vont fermer cette année. Tandis qu'un restaurant va ouvrir place du marché au blé, et étant donné que cette place a été refaite, il serait dommage qu'elle pâtisse (c'est déjà le cas) de l'état de délabrement de la rue Joffre. Les élus tiennent entre leurs mains le pouvoir de faire les choses. Ils ont préféré mobiliser 3,5 millions d'euros pour un bowling que de les mobiliser pour la rue Joffre, ce sont des choix politiques. Aura-t-on droit à un sursaut de la part des élus vierzonnais qui vont peut-être réfléchir un peu plus au devenir de cette ville maintenant qu'ils ont le F.N aux fesses ?

L'une des priorités de 2016, c'est la rue Joffre et le quartier piéton. Le comité de citoyens et les non-moutons de Vierzon se tiennent à la disposition des élus pour y réfléchir. A moins qu'ils ne soient envahis, pour 2016, de brillantes idées pour les autres après les avoir concentrés sur eux-mêmes.

Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !

- Que l’on oblige les propriétaires des locaux vides à entretenir, nettoyer, sécuriser leurs locaux,
- Accélérer la réhabilitation de la Banque avec l’installation des sociétés de services et le transfert de la boutique de commerce équitable, cette boutique donnera de la couleur, de la vie au lieu,
- Que les façades de commerces existants redorent leur « blason » d’un simple coup de peinture fraîche, à l’exemple de Valérie de l’Espace Coiffure Claude, sur la place Gallerand, qui donnent régulièrement un coup de peps à son bâtiment,
- Que les propriétaires soient contraints de remplacer leurs panneaux de bois par des vitrines tels qu’à l’origine, ce qui permettra une visibilité du local,
- Que les services municipaux fassent une liste des locaux commerciaux à louer et des locaux commerciaux à vendre. Ces deux listes distinctives devront être consultables facilement sur les sites municipaux avec photos des intérieurs et extérieurs entretenus (pour beaucoup de commerces un simple balayage et un nettoyage des vitrines seraient nécessaires), le détail des lieux, surfaces commerciales, privatives, prix de vente ou montant du loyer. Je me suis rendue compte qu’en recherchant un lieu pour l’installation de Myriam, il fallait vraiment beaucoup de bonne volonté pour trouver un local commercial à Vierzon,
- Que la municipalité privilégie la recherche de commerces attractifs (bouche, vêtements, bijoux fantaisie, fleuriste, bar, salon de thé, pâtisserie…) et non d’activités tertiaires qui ne sont déjà que trop nombreuses et qui n’apportent aucune dynamique commerciale.
- Nettoyage des rues et places régulièrement par les services municipaux ainsi que de la ruelle du Chevrier qui va de la rue Maréchal Joffre à la rue de l’Etape et qui amène dans le « vieux Vierzon »,
- Interventions de la police nationale avec des rondes nocturnes pour sécuriser les habitants et les commerçants,
- Intervention de la police municipale avec des rondes de jour pour sécuriser les clients : le problème d’insécurité étant bien réel, la répression ne devant s’exercer en permanence, une présence plus « soutenue » aux heures d’ouverture des commerces rassurerait les commerçants et les clients sans pour autant entretenir vis-à-vis de certains une haine raciale et sociétale,
- Fleurissement des rues et places avec renforcement d’une « embellie » pour les commerces existants,
- Créer de nouvelles places de stationnement par exemple derrière le Beffroi, Tunnel Château, des places à cheval sur les trottoirs et la route, sur la rue qui amène à l’église…Le stationnement sur la place du Marché au blé est constamment rempli car sa surface a été réduite avec l’embellissement du lieu. Les places sont en permanence occupées par les commerçants, employés municipaux et toutes les personnes qui travaillent sur le secteur. Il est pratiquement impossible de se stationner en « visiteur » pour aller dans le quartier piéton d’autant que la police municipale exerce son pouvoir avec beaucoup d’insistance et est à l’affût de la moindre voiture qui se stationne 5 mn pour aller acheter son pain et son journal. Si vous n’allez pas chercher un ticket de 30 mn gratuites et que vous ne l’apposez pas sur votre véhicule, c’est à vos risques et périls…histoire vécue à plusieurs reprises, ces commerces doivent avoir des places gratuites, sans ticket et ce pour quelques minutes.
- Que l’association des commerçants poursuive ses brocantes mensuelles sur le Marché au Blé le dimanche,
- Que des marchés soient créés par des producteurs locaux sur différents produits, différents thèmes,
- Que des animations commerciales se créent aux beaux jours le samedi avec nocturne,
Il faut que les commerces existants se réapproprient leurs lieux de vie et de travail s’ils veulent poursuivre leurs activités. Sans eux et sans leur mobilisation, leur motivation, rien ne sera possible. Jusque dans les années 1980, les commerces étaient nombreux mais les animations toujours très réussies relevaient de leur propre initiative. Je comprends que la désertification des commerces, des problèmes liés à la crise, au pouvoir d’achat leurs aient fait baisser les bras. Mais des commerces existent encore et n’ont qu’une envie, vivre et travailler à Vierzon. Et nous, en qualité de client, avons besoin de ces commerces. Les vierzonnais reviendront consommer local si la municipalité dynamise les lieux et ne laisse pas « pourrir » notre centre ville. Il faut faire des choix : une épicerie fine drainera du monde en ville, une assurance, banque ou une agence immobilière remplira un commerce vide mais n’attirera pas le chaland. Le tertiaire est déjà très présent dans notre petite ville et maintenant nous avons besoin de commerces attractifs dans lesquels on entre en se baladant tout simplement.7

- Organiser à la belle saison (en semi nocturne de Avril à Septembre) un vendredi soir de chaque mois (18h00 -22h00) une brocante thématique gratuite. Les thèmes pourraient être liés aux saisons (vieux outils et métiers, puis photos et cartes postales et pièces anciennes et grès, puis jeux et jouets de plein air et matériel de pêche puis livres à l'approche de la rentrée) etc etc. Ce qui veut donc dire que nourriture, habits, jouets premier âge interdits !

- Mettre en place un marché bio et végétalien (personne n'a pris le créneau encore dans le coin, mille sabords prenons-le avant les autres !) sur la place du marché au blé le samedi matin. Végétalien ce que je veux dire c'est que oui on y met du bio, dans ce marché ce serait le thème mais aussi y développer une offre en produits strictement développés sans matière animale. Faire des emplacements à tarifs réduits pour le lancement.

- Concours exposition de photos et peintures d'art sur la ville de Vierzon et les environs avec démonstrations de peintures et photos en direct

Les ratés de 2016 : il faut sauver la rue Joffre... et le quartier piéton !

Commenter cet article

Jag 20/12/2016 16:03

Le centre ville et la rue Joffre sont presque morts, c'est malheureusement un fait. Pour faire revenir la vie, il faut créer une attraction, un lieu de vie, pas des commerces en concurrence avec les supermarchés, car ils n'ont aucune chance, mais des lieux ou les gens viennent pour leur plaisir et leur distraction, des boutiques de produits qui ne sont pas dans les supermarchés...

bruno 07/01/2016 20:51

Quelque bonnes idée pour redonner vie a ce lieu , mais juste un bémol concernant le marche bio(( Mettre en place un marché bio et végétalien (personne n'a pris le créneau encore dans le coin, mille sabords prenons-le avant les autres !) ) il existe déjà un marche bio porte par l AMAP CROC PANNIER C2S SERVICES et L'Auberge de Jeunesse le jeudi venez nous voir et essayons déjà de le faire perdurer

La bonne action a faire pour sauver Vierzon est de supprimer les liaisons vers les zones commerciales des ville alentours on peut remarquer que les enseignes qui ferment a Vierzon gardent leur magasin a Bourges KIABI VET etc. il y a eu certainement un manque a gagner pour ces magasins ce qui prouve bien l évasion commercial vers Bourges
o

PATRICK DAZUT 07/01/2016 17:34

très bonnes suggestions qui ne coûtent pas grand chose : un petit effort de chacun , et un bon coup de nettoyage , quelques fleurs, de la couleur et surtout l'envie d'agir : c'est ce qui manque le plus dans cette ville.il serait grand temps de réagir pour de bon ....

Raoul du Berry 07/01/2016 12:55

Toute la démarche de Vierzonnitude est louable et à soutenir, bravo peu de personnes font la même chose pour leur ville, il faut vous aider...

...mais sans appui et aide de la part de nos édiles rien ne changera hélas :

- agir sur l'état et le montant des loyers des pas de porte --> c'est pas le comité de défense qui y arrivera
- que les vierzonnais retrouvent du pouvoir d'achat --> c'est pas le comité de défense qui y arrivera
- que les commerçants puissent proposer des marchandises au même prix que sur Internet --> c'est pas le comité de défense qui y arrivera
- que les gens se saluent, sourient, se parlent naturellement comme dans les années 70/80 --> c'est pas le comité de défense qui y arrivera

La messe est dite.

Attale 09/01/2016 13:28

En tant que néo-Vierzonnais, je constate que « les gens se saluent, sourient et se parlent naturellement » ici bien plus que dans les endroits où j'ai vécu avant. Je suis moi-même un grand nostalgique, mais je me méfie des comparaisons avec un âge d'or plus ou moins lointain.

Dom 06/01/2016 20:16

Vierzon ville morte depuis longtemps

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents