Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les syndicats à la rescousse du projet de plateforme géante au parc technologique

Publié par vierzonitude sur 15 Mars 2021, 20:35pm

Les syndicats à la rescousse du projet de plateforme géante au parc technologique

La communauté de communes se cherche des alliés pour sa plateforme logistique géante au parc technologique. Preuve que l'action de la désormais association contre ce projet pèse désormais son poids de contestation. Le président de la communauté de communes est allé chercher de l'aide dans le monde syndicale. pourquoi, avec le maire de Vierzon, ardent défenseur de ce projet, n'ont-ils pas été cherchés un soutien de leurs propres élus, communauté de communes et conseil municipal réunis ?

Dans un long texte publié sur le compte facebook de la communauté de communes, les cinq syndicats représentés devaient examiner "les conditions de la réussite de ce projet". Vaste programme. Les syndicats ont reconnu la nécessité de créer des emplois. On imagine mal le contraire... 300 "selon les entreprises qui portent ce projet", lit-on dans le courrier. De deux choses l'une : ou la communauté de communes nous prend pour des cruches en affirmant qu'elle connaît le nom des entreprises qui viendront (donc qu'elles les donnent), soit elle confond les entreprises qui vont s'y installer avec les entreprises qui construisent la plateforme...

La lettre parle de "droit du travail", "droits des salariés", avec cette phrase à se tordre par terre : "sachant que ce qui est une exigence pour l'emploi au sein de cette future plateforme doit l'être partout, dans toutes les entreprises, sur tout le territoire national." Donc, en gros, le syndicats n'y mettront que couic leur nez que si on le leur permet. C'est très rassurant.

La communauté de communes veut créer un groupe de travail. Sera-t-il indépendant ? On a des doutes... D'autre part, la communauté de communes et les syndicats souhaitent que les travaux "servent l'emploi local". Encore heureux ! On se demande si les syndicats et intercommunalité ne prennent pas les habitants de ce territoire pour des imbéciles. Quant au lien avec la plateforme logistique Combronde, au Vieux-Domaine, c'est du domaine du vent, suffisamment puissant pour faire tourner des éoliennes ! Le courrier fait état de "transparence", c'est vrai que tout est clair depuis le début surtout si les entreprises sont connues et que leurs noms ne sont pas communiquées. D'autant que le groupe de travail doit les rencontrer.

Alors la transparence, elle commence maintenant ou il faudra attendre que la plateforme soit construite ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JAKIKI 19/03/2021 11:23

C'est surprenant que la CGT soit favorable à cette plate-forme!Elle était contre Francedock au Vieux Domaine!Mais c'était du temps de Jean Rousseau à la Mairie!

Fastbernie 16/03/2021 21:24

Mais pourquoi un parfum d'imposture accompagne-t-il chaque communication des zélateurs du projet Virtuo? Qui sont ces Entreprises qui portent ce projet? La transparence voudrait que la ComCom donne des noms... Virtuo Industrial Estate (de son vrai nom) a-t-il déjà engrangé des accords de principe de candidats à l'usage de la plate-forme? Il est vrai que le secret des Affaires cher à la Macronie autorise le black-out sur ce genre de détail... Quant à la coopération avec le port-sec Combronde du Vieux-Domaine on eut craindre le pire. Chacun doit savoir que lorsque les conteneurs maritimes arrivent du port du Havre par le rail SNCF, ils sont transféré sur des porte-conteneurs qui squattent les rues de Vierzon depuis 6 ans, en l'absence d'un accès direct aux autoroutes pourtant proches.. Pourrions-nous examiner l'étude d'impact qui a bien du être menée avant la réalisation de la plate-forme Combronde?. J'allais oublier les troncs d'arbre qui alternent avec les conteneurs à 50km/h dans un bruit d'enfer entre les pavillons de la route de Brinay et la rue Eugène Pottier entre autres! Bienvenue dans le monde merveilleux de la logistique "Tout Camion"!...

JAUG 16/03/2021 18:57

Le texte vaut son pesant de cacahuètes et pourrait faire l'objet d'une étude de texte pour des lycéens ou étudiants en formation. Le choix du vocabulaire, des adverbes, l'emploi des "si", du conditionnel, etc ... Bref un tas de langue de bois. Bienvenu dans le monde des bisounours.....
Que représentent les signataires d'une tel .... engagement dans un monde d'entreprises, de sous-traitants, de PME qui ne connaissent pas ou très peu l'existence des syndicats, ou plutôt des syndicalistes au service de la défense des salariés.
Laissons la sous-préfet dans son rôle, saluons le comité de suivi ou aucun citoyen n'aura voie au chapitre. Saluons cette "transparence obscure" qui nous laisse présager l'arrivée d'un Amazon, mais chut ! Vous ne le découvrirez qu'à la fin, quand ils accrocheront les noms des occupants.
Le miroir aux alouettes ...... On pourrait en rire, si ce n'était pas tragique...

AR 19/03/2021 11:03

Tout a fait comme de prétendre de faciliter le lien entre le vieux domaine et la future plate forme , je serais curieux de savoir comment concrètement sera ce lien

Pouf 16/03/2021 15:46

Le président de la Comcom en pleine "sombritude" nous régale. Il vient de réaliser l'union de presque tous les syndicats pour mettre en avant un projet qui va détruire l'emploi et abimer la vie d'une partie des Vierzonnais. Il faut former le vœu que l'unité syndicale constituée grâce à lui, tienne aussi le coup pour défendre l’hôpital de Vierzon et l'emploi des personnels. Enfin, nous allons voir dans Vierzon des manifs avec tous les drapeaux syndicaux.

Tartempion 16/03/2021 11:48

Les syndicats sont donc d'aussi vaillants partisans de la "lutte des classes" que le PCF : ils apportent leur soutien à "la réussite" du projet Virtuo, du bétonnage des terres, de la circulation de poids lourds, de la mondialisation et de la circulation sans entraves de marchandises. Ils soutiennent un modèle économique qui repose sur l'exploitation d'une main-d'oeuvre corvéable sous-qualifiée, où les maladies professionnelles sont nombreuses, où le turn-over est important... Franchement, ils feraient mieux de tous rejoindre le Medef, et le PCF de se renommer Parti capitaliste français.

Patouvu 16/03/2021 10:24

Ça devient épique. Le Président de la comcom vient de réaliser un sacré tour de force en faisant avaler à des syndicalistes son bouillon et celui de Virtuo. On remarquera que les signataires ne disent pas qui ils représentent sauf pour la Cfdt et la Cgc. Les noms pour la bonne transparence n'apparaissent pas, juste la signature.Ils manque quand même quelques signatures. On aurait aimé en voir une, au nom du Général de Gaulle, du Pape François et de Vercingétorix. Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

lev 16/03/2021 08:31

Amis de la précarité au travail, bonjour !
Amis de la dangerosité au travail, bonjour !
Amis collaborateurs, bonjour !
Comme le disait Pierre Monatte (dirigeant de la CGT) en aout 1914 :
"Il est compréhensible, dans une certaine mesure, que les masses du peuple trompées et excitées journellement par la presse aient accepté toutes les déclarations gouvernementales. Mais que les dirigeants du syndicalisme n'aient pas montré plus de clairvoyance... qu'ils aient perdu le souvenir des principes qui guidaient jusqu'à maintenant leur action, voilà le plus attristant spectacle."
Gageons que les citoyens ne se laisseront plus abuser par ceux qui ont perdu tout sens critiques en échange d'une place de bureau bien chaude

Archives

Articles récents