Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les travaux de 2013 n'ont pas amélioré le sort de la place du Marché au Blé

Publié par vierzonitude sur 8 Mars 2018, 08:00am

Les travaux de 2013 n'ont pas amélioré le sort de la place du Marché au Blé

L'inauguration de la place du Marché au Blé, en septembre 2013, par le ministre de l'économie de l'époque, Pierre Moscovici, devait redonner un coup de fouet à cette place, surplombée par le beffroi. Cinq ans plus tard, qu'en est-il ? Ces travaux que la municipalité présentent comme l'un des investissements majeurs de Vierzon, ont-ils vraiment permis à la place du Marché au Blé de tirer son épingle du mauvais jeu de la vacance commerciale ? En cinq ans, les pas-de-porte ont joué au yoyo. Quels commerces sur la place aujourd'hui ? Deux coiffeurs, une pizzéria à emporter, un restaurant, un bistrot, une épicerie, un bar-tabac-presse, robes de mariées, agent d'assurance, une boulangerie et une agence immobilière.

Depuis 2013, des commerces ont fermé, d'autres ont ouvert, d'autres vont ouvrir, un autre va partir pour un autre endroit de la ville. En 2015, Myriam et ses robes de mariées reviennent place du Marché au blé après un intermède compliqué en centre-ville. Myriam reprend la place qu'elle avait laissé à une onglerie qui a finalement fermé. La même année, l'ancien magasin de jouets se transforme en restaurant l'Intrigue. En 2016, le pressing ferme, le magasin est toujours vide. La boulangerie en bas de la place ferme aussi, rouvre brièvement, mais son rideau est toujours baissé.

Le dermatologue qui avait quitté la route de Neuvy pour la place du Marché au Blé part occuper l'ancienne pharmacie à Méreau. Ses locaux sont toujours vides. 2017 encore, la fleuriste qui avait ouvert ses portes les ferme peu de temps après. Le commerce ne tient pas, le pas-de-porte est toujours vide. L'an passé aussi, un coiffeur s'installe à l'angle de la rue Porte-aux-Boeufs et de la place. Dans les anciens locaux des pompes-funèbres, une épicerie-boucherie venue du Tunnel-Château y retourne. C'est aussi en 2017 que le magasin de pêche et de chasse Bruneau ferme ses portes qui donnent rue Joffre et place du Marché au Blé). 

Si la place accorde moins d'espace aux voitures (moins de places de stationnement après les travaux), en revanche, l'espace du Marché au Blé reste peu accessible aux fauteuils roulants, conclut une association de personnes handicapées après une sortie sur le terrain. Aujourd'hui, la place vivote, il n'y a pas eu ce bouleversement annoncé, dans un environnement peu propice puisque la rue Joffre est à bout de souffle avec d'autres départs de commerces annoncés. La place est rénovée mais sans aucun lien avec la rue Joffre...

Bonne nouvelle toutefois, deux commerces sont attendus, bientôt, place du Marché au Blé : un de photographie, la prolongation du magasin d'Eric Ferreira, place Foch qui prend sa retraite le 31 mars; et un magasin de pêche-coutellerie-air-soft, dans une partie des locaux de l'ancien magasin Bruneau. Sauf qu'un pas-de-porte sera bientôt libéré, un départ pour l'hyper-centre. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
On espère simplement que l'avenir du tas de cailloux Sansu-Vierzonitude ne transforme pas le centre de la ville en nouvelle place du marché au blé !!!
Répondre
L
Si , si , cela sera la même chose , mais en plus grand, car cette place ne s'appellera pas ,le marché au blé 2, mais le marché aux soûls!!.

Archives

Articles récents